ACAPULCO 2013

Auteur  
# 25/02/2013 à 12:04 Nico
PROGRAMME DE LUNDI

Court Central - À partir de 23h00

Martin Alund (ARG/Q) - Daniel Garza (MEX)
Joao Sousa (POR) - Jurgen Melzer (AUT/N.5)
Flavia Pennetta (ITA) - Lourdes Dominguez Lino (ESP/N.7)
Ximena Hermoso (MEX) - Sesil Karatancheva (KAZ)

Court n°2 - À partir de 23h00

Dujan Lajovic (SER/Q) - Pablo Andujar (ESP)
Alja Tomljanovic (CRO) - Irina-Camelia Begu (ROU/N.4)
Leonardo Mayer (ARG) - Miguel Angel Reyes-Varela (MEX)
Estrella Cabeza Candela (ESP) - Maria Joao Koelher (POR)
# 26/02/2013 à 09:55 Nico
RESULTATS DE LUNDI

Martin Alund (ARG/Q) - Daniel Garza (MEX) 7/6(7) 7/5
Joao Sousa (POR) - Jurgen Melzer (AUT/N.5) 6/4 6/3
Dujan Lajovic (SER/Q) - Pablo Andujar (ESP) 6/3 5/7 2/6
Leonardo Mayer (ARG) - Miguel Angel Reyes-Varela (MEX) 6/0 7/6(6)

PROGRAMME DE MARDI

Court Central - A partir de 23h00 (HF)

Cesar Ramirez (MEX/WC) - Nicolas Almagro (ESP/n°3) : 0-0
Sara Errani (ITA/n°1) - Alexandra Cadantu (ROU) : 1-0
David Ferrer (ESP/n°1) - Albert Ramos (ESP) : 1-0

Pas avant 04h00 (HF)

Diego Sebastian Schwartzman (ARG) - Rafael Nadal (ESP/n°2) : 0-0


Court n°2 - A partir de 23h00 (F)

Francesca Schiavone (ITA/WC) - Grace Min (USA) : 0-0
Alizé Cornet (FRA/n°3) - Catalina Castano (COL) : 0-0
Aljaz Bedene (SLV) - David Nalbandian (ARG) : 0-1
Mathilde Johansson (FRA) - Carla Suarez Navarro (ESP/n°2) : 2-1

Court n°3 - A partir de 23h00

Dabiel Gimeno-Traver (ESP) - Carlos Berlocq (ARG) : 0-3
Tommy Robredo (ESP) - Filippo Volandri (ITA) : 0-1

Pas avant 02h00 (HF)

Stanislas Wawrinka (SUIS/n°4) - Fabio Fognini (ITA) : 3-0

Court n°4 - A partir de 23h00

Romina Oprandi (SUI/n°8) - Alexa Glatch (USA) : 1-0

Pas avant 0h30 (HF)

Eva Birnerova (RTC) - Eugenie Bouchard (CAN/Q) : 0-0
Horacio Zeballos (ARG/n°8) - Simone Bolelli (ITA) : 0-1
Johanna Larsson (SUE) - Karin Knapp (ITA) : 0-0

Court n°5 - A partir de 23h00 (HF)

Wayne Odesnik (USA/Q) - Lukasz Kubot (POL) : 0-0
Paolo Lorenzi (ITA) - Benoit Paire (FRA/n°7) : 1-0
Thomaz Bellucci (BRE/n°6) - Adrey Kuznetsov (RUS) : 0-0

Court n°1 - A partir de 23h00

Marie-Teresa Torro-Flor (ESP) - Pauline Parmentier (FRA) : 0-0
Mandy Minella (LUX) - Silvia Soler-Espinosa (ESP) : 1-1
Maria Jose Martinez Sanchez (ESP) - Alexandra Panova (RUS) : 0-0
Julia Cohen (USA) - Stéphanie Foretz Gacon (FRA) : 0-0
# 27/02/2013 à 11:16 Nico
RESULTATS DE MARDI

Cesar Ramirez (MEX/WC) - Nicolas Almagro (ESP/n°3) : 0-6, 1-6
David Ferrer (ESP/n°1) - Albert Ramos (ESP) : 6-0, 6-3
Diego Sebastian Schwartzman (ARG) - Rafael Nadal (ESP/n°2) : 2-6, 2-6
Aljaz Bedene (SLV) - David Nalbandian (ARG) : 4-6, 6-0, 6-4
Dabiel Gimeno-Traver (ESP) - Carlos Berlocq (ARG) : 6-3, 6-2
Tommy Robredo (ESP) - Filippo Volandri (ITA) :6-2, 2-6, 6-4
Stanislas Wawrinka (SUIS/n°4) - Fabio Fognini (ITA) : 2-6, 6-7
Horacio Zeballos (ARG/n°8) - Simone Bolelli (ITA) : 7-5, 6-1
Wayne Odesnik (USA/Q) - Lukasz Kubot (POL) : 6-3, 6-4
Paolo Lorenzi (ITA) - Benoit Paire (FRA/n°7) : 4-6, 6-3, 6-4
Thomaz Bellucci (BRE/n°6) - Adrey Kuznetsov (RUS) : 6-4, 4-6, 4-6

Nadal renoncerait aux Masters 1000 d'Indian Wells et de Miami

Selon le journal espagnol Marca, Rafael Nadal ne devrait pas disputer la tournée américaine sur dur du mois de mars, marquée par les deux Masters 1000 d'Indian Wells et de Miami. L'Espagnol voudrait ne se concentrer que sur la terre battue jusqu'à Roland-Garros. Mais de son côté, son entraîneur Toni Nadal n'a pas été aussi affirmatif.

Rafael Nadal ne devrait pas disputer la tournée américaine sur dur du mois de mars, marquée par les deux Masters 1000 d'Indian Wells et de Miami. Si l'information n'a pas encore été confirmée par le principal intéressé, le quotidien sportif espagnol Marca l'affirme haut et fort

L'Espagnol, absent des courts pendant sept mois en raison d'une blessure au genou gauche (syndrome de Hoffa), qui lui avait fait manquer les Jeux olympiques, l'US Open et l'Open d'Australie, a pourtant effectué un retour probant début février. L'ancien numéro un mondial a d'abord disputé le tournoi de Vina del Mar au Chili, où il s'est incliné en finale contre l'Argentin Horacio Zeballos.

Toni : "Rafa n'a pas encore décidé qu'il y allait ou non"

Ensuite, la semaine suivante, Nadal s'est imposé à Sao Paulo, remportant au passage son premier titre depuis Roland-Garros 2012. Une satisfaction qui montre que le Majorquin est sur la bonne voie. "Je vais mieux et je suis en mesure de jouer, mais ça me gêne encore, a toutefois tempéré l'actuel cinquième mondial. "C'est mieux certains jours et moins bien d'autres, ce qui n'est pas idéal pour moi, car quand je joue, je veux tout donner, tout le temps."

Eviter de poursuivre son retour sur le ciment américain lui épargnerait de trop tirer sur ce genou qui l'a poussé à une pause forcée. Pourtant, peu après l'annonce de Marca, Toni Nadal a tenu à démentir cette information : "Cette info n'est pas correcte : Rafa n'a pas encore décidé s'il y allait ou non, a précisé son entraîneur à la radio ibère UH Radio Desportes. C'est vrai que c'est risqué d'aller à Indian Wells si son genou n'est remis à 100%. Il est vrai que nous attendons de savoir si cela va mieux de ce côté-là."

Après le tournoi d'Acapulco qui a débute victorieusement ce mardi face à l'Argentin Diego Schwartzman, Rafael Nadal devrait retrouver la terre battue, sa surface préférée, à l'occasion du tournoi de Monte-Carlo en avril, avant d'enchaîner par Madrid et Rome pour préparer Roland-Garros.
eurosport.fr


PROGRAMME DE MERCREDI


Court Central - À partir de 23h00

Sara Errani (ITA/N.1) - Eugenie Bouchard (CAN/Q)
David Ferrer (ESP/N.1) - Wayne Odesnik (USA/Q)
Stephanie Foretz Gacon (FRA) - Carla Suarez Navarro (ESP/N.2)
Martin Alund (ARG/Q) - Rafael Nadal (ESP/N.2)

Court n°2 - À partir de 23h00

Francesca Schiavone (ITA/N.6) - Sesil Karatancheva (KAZ)
Fabio Fognini (ITA) - Aljaz Bedene (SLO)
Alize Cornet (FRA/N.3) - Estrella Cabeza Candela (ESP)
Tommy Robredo (ESP) - Nicolas Almagro (ESP/N.3)

Court n°3 - À partir de 23h00

Horacio Zeballos (ARG/N.8) - Daniel Gimeno-Traver (ESP)
Pablo Andujar (ESP) - Paolo Lorenzi (ITA)
# 28/02/2013 à 12:25 Nico
RESULTATS DE MERCREDI

David Ferrer (ESP/N.1) - Wayne Odesnik (USA/Q) 6/2 6/1

Martin Alund (ARG/Q) - Rafael Nadal (ESP/N.2) 0/6 4/6

Fabio Fognini (ITA) - Aljaz Bedene (SLO) 2/6 6/4 7/6(4)

Tommy Robredo (ESP) - Nicolas Almagro (ESP/N.3) 4/6 6/7(4)

Horacio Zeballos (ARG/N.8) - Daniel Gimeno-Traver (ESP) 6/2 6/3

Pablo Andujar (ESP) - Paolo Lorenzi (ITA) 4/6 3/6

Andrey Kuznetsov (RUS) - Leonardo Mayer (ARG) 2/6 2/6

Nadal bien en rythme

Victoire toujours aussi tranquille de Rafael Nadal à Acapulco. Le 5ème joueur mondial s'est débarrassé de Martin Alund, issu des qualifications, en deux manches (6/0 6/4) et affrontera en quarts de finale un troisième Argentin en autant de matches, Leonardo Mayer. Les deux autres Espagnols, David Ferrer et Nicolas Almagro, poursuivent également leur route, vainqueurs de Wayne Odesnik (6/2 6/1) et de Tommy Robredo (6/4 7/6(4)).
TennisLeader.fr

PROGRAMME DE JEUDI

Court central - A partir de 16h00 (23h00 HF)


David Ferrer (ESP/n°1) - Paolo Lorenzi (ITA) : 1-0

Fabio Fognini (ITA) - Santiago Giraldo (COL) : 0-1

Horacio Zeballos (ARG/n°8) - Nicolas Almagro
(ESP/n°3) : 0-0

Leonardo Mayer (ARG) - Rafael Nadal (ESP/n°2) : 0-1

Forfait à Indian Wells-Miami : Rafael Nadal dément... mais laisse planer le doute

Rafael Nadal a démenti être forfait pour la tournée américaine sur dur à Indian Wells et Miami en mars. Mais l'Espagnol reconnait que son état de forme n'est pas optimal.

Rafael Nadal a souhaité mettre les choses au point après les rumeurs circulant dans la presse espagnole, au sujet d'un éventuel forfait à Indian Wells et à Miami. L'Espagnol n'a pas renoncé... mais reste néanmoins à savoir si sa santé lui permettra de s'aligner aux Etats-Unis. "Mon intention est d'aller à Indian Wells, c'est ma priorité de jouer là-bas, mais si je ne me sens pas bien, pas en état, alors il me faudra prendre une décision", a-t-il déclaré après sa facile victoire contre l'Argentin Sebastian Schwartzman à l'Open du Mexique sur terre battue à Acapulco. "Ces médias ne peuvent pas le savoir mieux que moi", a-t-il lancé aux journalistes.

Le renoncement du numéro cinq mondial avait été notamment annoncé mardi par le quotidien sportif espagnol Marca, et aussitôt démenti par l'agence en charge de ses intérêts. Nadal, qui a remporté Indian Wells en 2009, a toutefois le souci d'aborder la saison européenne sur terre battue, qui culmine à Roland Garros en mai, dans une forme optimale. Il se remet encore de la blessure au genou gauche (syndrome de Hoffa) qui lui avait fait manquer en 2012 les Jeux olympiques, l'US Open et l'Open d'Australie.

"Si je ne me rétablis pas..."

Nadal a effectué un retour satisfaisant début février: finaliste à Vina del Mar au Chili le 10 février, l'ancien numéro 1 mondial s'est imposé à Sao Paulo la semaine suivante, remportant son premier titre depuis Roland-Garros 2012. "Mon objectif au jour le jour est de récupérer mon genou jusqu'à son retour à 100%, de redevenir compétitif et de m'entraîner à bloc le plus vite possible", a-t-il expliqué. "Si c'est le cas, alors les objectifs restent ce qu'ils ont toujours été".

"Si je ne me rétablis pas, nous l'accepterons et nous gérerons calmement, en restant positifs. Nous continuerons à travailler, pour qu'une fois remis je redevienne compétitif au plus haut niveau le plus rapidement possible", a-t-il poursuivi. "Il faut récupérer la vitesse et la concentration qui ne reviennent qu'avec la compétition, et sept mois sans compétition, ça se paie", a-t-il conclu.

Son oncle et entraîneur, Toni Nadal, a confirmé qu'aucune décision définitive n'avait été prise pour le programme de mars, et mis en garde contre les risques du jeu sur terrain dur. "Rafa a terminé en très bon état à Sao Paulo en remportant le titre face à (l'Argentin) David Nalbandian. Maintenant, il s'agit de surveiller comment le genou se rétablit. Nous devons être prudents quant au retour de Rafa sur court dur, mais le fait est qu'il se sent vraiment très bien à Acapulco, et qu'à aucun moment il ne m'a dit avoir décidé de ne pas jouer sur dur aux Etats-Unis", a déclaré Toni Nadal. Suite au prochain épisode.
eurosport.fr
# 01/03/2013 à 12:44 Nico
RESULTATS DE JEUDI

Nadal en demies

Rafael Nadal a dominé Leonardo Mayer jeudi (6-1, 7-5) et s'est donc qualifié pour les demi-finales du tournoi d'Acapulco. L'Espagnol y retrouvera son compatriote Nicolas Almagro, qui a quant à lui disposé de Horacio Zeballos (6-3, 6-4). Un premier vrai test pour l'ancien numéro un mondial, qui dispute son troisième tournoi après plus de sept mois d'absence.

L'autre demi-finale mettra aux prises David Ferrer, facile vainqueur de Paolo Lorenzi (6-3, 6-1), et Fabio Fognini, tombeur de Santiago Giraldo (7-5, 6-4).
lequipe.fr


PROGRAMME DE VENDREDI


Court central - A partir de 16h00 (23h00 HF)

Silvia Soler-Espinosa (ESP) - Carla Suarez Navarro (ESP/n°2) : 0-3

Pas avant 18h00 (1h00 HF)

David Ferrer (ESP/n°1) - Fabio Fognini (ITA) : 4-0
Sara Errani (ITA/n°1) - Alizé Cornet (FRA/n°3) : 1-1

Pas avant (5h00 HF)

Nicolas Almagro (ESP/n°3) - Rafael Nadal (ESP/n°2) : 0-8
# 02/03/2013 à 11:38 Nico
Rafael Nadal face à David Ferrer en finale

Vainqueur d'Almagro, Rafael Nadal affrontera en finale un autre de ses compatriotes, plus redoutable encore: David Ferrer. Son plus gros test depuis son retour.

Trois tournois, trois finales. Pas mal pour un joueur qui n'avait pas été vu sur les terrains pendant plus de sept mois. Finaliste à Vina del Mar pour son retour, vainqueur une semaine plus tard à Sao Paulo, Rafael Nadal briguera un nouveau titre ce week-end à Acapulco. Au Mexique, le Majorquin n'a toujours pas perdu le moindre set. Vendredi, il a dominé comme toujours Nicolas Almagro (7-5, 6-4 en 1h49).

Longue absence ou pas, Rafa possède un tel ascendant sur son compatriote que celui-ci n'a pu inverser la tendance. C'est la neuvième victoire de Nadal en neuf confrontations entre les deux hommes. En finale, où il cherchera à remporter son 38e titre sur terre battue, Nadal, qui n'a donc plus perdu la moindre demi-finale sur terre depuis… 2003 et le tournoi d'Umag (il avait 17 ans), croisera le fer avec un autre Espagnol pour le titre. Et David Ferrer pourrait bien être une proie moins conciliante qu'Almagro. Certes, il possède lui aussi un ratio très défavorable face à Nadal (4 victoires pour 16 défaites) qui vire même au catastrophique sur l'ocre (1-13).

"Je ne pense pas que je suis encore au niveau de David"

Mais Ferrer est un des hommes en forme du début de saison. Personne n'a été plus prolifique que lui depuis le début de l'année 2013, au cours de laquelle il a déjà passé la barre des vingt victoires. Vingt-et-une exactement, pour seulement deux défaites. Par ailleurs, Ferrer est comme chez lui à Acapulco, où il est triple tenant du titre. Vendredi, face à Fabio Fognini (non sans mal, puisqu'il a eu besoin de trois sets), il a aligné sa 19e victoire consécutive sur la terre battue mexicaine. C'est un peu son Roland-Garros à lui…

Désormais devant Nadal au classement ATP du fait de la longue absence de ce dernier, il a également la possibilité de montrer qu'il est toujours devant lui à l'heure actuelle sur le court. C'est d'ailleurs l'avis de Nadal lui-même. "Je ne pense pas que je suis encore au niveau de David mais je vais quand même essayer, a confié le joueur de Manacor. Si je veux gagner, je devrais réussir le match parfait, sinon, ce sera impossible." Nadal a également confié que son genou ne le laissait pas tout à fait tranquille, sans que cela l'empêche de jouer pour l'instant. Suffisamment pour mater un joueur de la trempe de Ferrer?
eurosport.fr
# 03/03/2013 à 12:05 Nico
Rafael Nadal est bel et bien de retour sur terre

Rafael Nadal a fait tourner David Ferrer en bourrique lors de la finale du tournoi d'Acapulco où le Majorquin a remporté sa deuxième victoire depuis son retour à la compétition cette saison. Un succès suffisamment probant pour envoyer l'actuel numéro cinq mondial du côté d'Indian Wells où il prendra part finalement au premier Masters 1000 de la saison.

Rafael Nadal a montré qu'il était bel et bien revenu à son niveau d'ogre de la terre battue. Le Majorquin a fait du petit bois de David Ferrer, battu sévèrement 6-0, 6-2 en seulement 1h06 pour remporter samedi le tournoi ATP d'Acapulco quinze jours suivant sa victoire à Sao Paulo. Le Majorquin a livré son match le plus convaincant depuis son retour sur les courts début février après sept mois d'absence pour soigner une blessure au genou gauche; Il va maintenant se tester sur le Masters 1000 d'Indian Wells sur une surface, le ciment, sur laquelle il n'a plus joué depuis mars 2012.

Nadal va arriver en Californie fort de douze victoires en treize matches depuis son retour car il a remporté au Mexique son deuxième titre en trois tournois: finaliste à Vina del Mar au Chili, il avait ensuite remporté le titre à Sao Paulo au Brésil, avant de s'imposer à Acapulco sans perdre un set du tournoi et en ne perdant qu'une seule fois sa mise en jeu (sur 43 jeux de service). Ferrer, qui a fait son entrée dans le Top 4 mondial pendant la blessure de Nadal, descendu lui à la cinquième place du classement ATP, n'a quasiment pas existé. Il a perdu huit jeux consécutifs en à peine plus d'une demi-heure pour entamer le match face à un Nadal qui l'a notamment très bien agressé en retour de service et n'a eu à faire face à qu'à deux balles de break.

"Un de mes meilleurs matches depuis longtemps"

Triple tenant du titre à Acapulco, le Valencien de 30 ans a été réduit à un rôle de figurant jusqu'au troisième jeu de la seconde manche, où, plus agressif il a enfin pu gagner son service. Mais Nadal n'a pas sourcillé et a empoché facilement le 52e titre de sa carrière et son 38e sur terre battue à Acapulco, tournoi qui passera en dur la saison prochaine. "Je crois que c'est un de mes meilleurs matches depuis longtemps, a souligné le protégé de Toni Nadal ému en recevant son trophée. J'ai vécu des moments très difficiles ces derniers mois mais je suis très heureux aujourd'hui." "Si je devais perdre de cette façon contre quelqu'un, autant que ce soit Rafa", a souligné pour sa part Ferrer, qui venait de défendre son titre à Buenos Aires.

Ferrer a joué sept finales sur terre contre Nadal et n'en a gagné aucune. Son bilan face au Majorquin est désormais de 17 défaites et 4 victoires. La veille en demi-finale, Nadal avait déjà montré à son compatriote Nicolas Almagro, battu en deux sets, que c'était bien lui le Roi d'Espagne. Avant d'affronter coup sur coup Almagro et Ferrer, qui ont trusté à eux deux le trophée à Acapulco entre 2008 et 2012, le Majorquin avait rencontré onze joueurs dont le classement mondial moyen était 94e, ce qui ne permettait pas de dire que son "come back" était un succès. C'est désormais chose faite, même s'il lui faut désormais voir ce que son genou va donner la semaine prochaine sur la surface bien plus traumatisante d'Indian Wells
eurosport.fr avec Afp
Répondre à ce message

Vous n'êtes pas autorisé à poster un message sur le forum.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site