INDIAN WELLS 2012

Auteur  
# 08/03/2012 à 23:51 Nico
PROGRAMME DE JEUDI

Stadium 1 - A partir de 11h00 (20h00 heure française)

Irina Falconi (USA/WC) - Alexandra Dulgheru (ROU)
Paolo Lorenzi (ITA/Q) - Robby Ginepri (USA/WC)
Un double
Tim Smyczek (USA/Q) - Sam Querrey (USA/WC)

Pas avant 19h00 (4h00 HF)

Ekaterina Makarova (RUS) - Bethanie Mattek-Sands (USA)
Flavio Cipolla (ITA) - Ryan Harrison (USA)

Stadium 2 - A partir de 11h00 (20h00 HF)

Ivo Karlovic (CRO) - Lukasz Kubot (POL)
Gisela Dulko (ARG) - Jelena Dokic (AUS)
Albert Ramos (ESP) - Jesse Levine (USA/WC)
Un double
Vasek Pospisil (CAN/Q) - Nicolas Mahut (FRA) : 0-0

Stadium 3 - A partir de 11h00 (20h00 HF)

Andreas Seppi (ITA) - Olivier Rochus (BEL)
Santiago Giraldo (COL) - Jack Sock (USA/Q)
Jessica Pegula (USA/Q) - Magdalena Rybarikova (SVQ)
Varvara Lepchenko (USA/Q) - Alexandra Panova (RUS/Q)
Lauren Davis (USA/WC) - Petra Martic (CRO)

Court n°7 - A partir de 11h00 (20h00 HF)

Greta Arn (HON/Q) - Johanna Larsson (SUE)
Lesia Tsurenko (UKR/Q) - Shahar Peer (ISR)
Robin Haase (HOL) - Pablo Andujar (ESP)
Un double
Guillermo Garcia-Lopez (ESP) - Rui Machado (POR)

Court n°8 - A partir de 11h00 (20h00 HF)

Shuai Zhang (CHN/Q) - Simona Halep (ROU)
Mathias Bachinger (ALL) - Philipp Kohlschreiber (ALL)
Un double
Amer Delic (BIH/Q) - Dudi Sela (ISR)
Andrey Golubev (KAZ/Q) - Rik De Voest (AFS/Q)

Court n°4 - A partir de 11h00 (20h00 HF)

Tamira Paszek (AUT) - Anastasia Yakimova (BLR)
Alex Bogomolov Jr (RUS) - Sergiy Stakhovsky (UKR)
Maria Jose Martinez-Sanchez (ESP) - Lourdes Dominguez Lino (ESP)

Court n°6 - A partir de 11h00 (20h00 HF)

Mathilde Johansson (FRA) - Chanelle Scheepers (AFS) : 0-1
Ksenia Pervak (KAZ) - Olga Govortsova (BLR/Q)
Irina-Camelia Begu (ROU) - Lucie Hradecka (RTC)
Frederico Gil (POR/LL) - Rhyne Williams (USA/Q)

Court n°5 - A partir de 11h00 (20h00 HF)

Alberta Brianti (ITA) - Silvia Soler-Espinosa (ESP)*
Matthew Ebden (AUS/Q) - Igor Kunitsyn (RUS)
Eleni Danilidou (GRE/Q) - Sofia Arvidsson (SUE)
# 09/03/2012 à 22:52 Nico
RESULTATS DE JEUDI

Ginepri - Lorenzi 1-6,6-3,6-4
Gil - Williams 6-3,6-7(6/8),6-4
Mahut - Pospisil 6-3,6-2
Ebden - Kunitsyn 6-1,4-6,6-4
Seppi - Rochus 4-6,6-3,6-4
Golubev - De Voest 6-1,6-4
Kohlschreiber - Bachinger 6-4,6-2
Andújar - Haase 6-2,3-6,7-6(7/2)
Ramos - Levine 6-7(10/12),7-6(7/4),6-2
Querrey - Smyczek 7-6(7/1),6-4
Giraldo - Sock 5-7,6-0,6-1
Kubot - Karlovic 6-4,6-2
Stakhovsky - Bogomolov Jr. 7-6(9/7),4-6,7-6(7/3)
García-López - Machado 7-6(8/6),4-6,6-2


Nadal a mis les oeillères

A l'occasion de son retour dans le désert d'Indian Wells, lieu de la première des sept finales remportées par Novak Djokovic face à lui, Rafael Nadal avoue ne pas faire une obsession du Serbe. L'Espagnol, qui n'a pas rejoué depuis la finale à Melbourne, se fixe sur lui et sa saison. Rien d'autre.

Le matin, en se rasant, ce n’est pas à Novak Djokovic que Rafael Nadal pense. Le Serbe pourrait pourtant hanter les nuits de l'Espagnol. Surtout en ce moment alors que le circuit fait escale à Indian Wells, là où tout a commencé il y a un an. Tout, ce sont les sept victoires consécutives du n°1 mondial en finale face à Nadal (4 Masters Series, 3 Grand Chelem). Une série qui provoquerait des insomnies à beaucoup de joueurs mais pas à lui. Il n'est en rien obnubilé par son bourreau. "Quand je me réveille le matin et que je vais m'entraîner, je ne pense pas à Novak, explique Nadal. Je pense à progresser et pas pour le battre lui, Roger ou un autre. "

L'Espagnol en a même rajouté une couche, histoire que le message passe bien. "Je le dis à chaque fois, c'est pour moi que je veux progresser. Si je fais de mon mieux tous les jours, c'est pour être un meilleur joueur de tennis. Et si c'est suffisant pour battre Novak, tant mieux. Si ça ne l'est pas, je continuerai à travailler. C'est à moi que je pense." Et c'est dans le break d'un mois qu'il vient de faire à Majorque qu'il veut puiser son énergie pour ce premier Masters 1000 de la saison. Pas dans un quelconque ressentiment. "Je n'ai pas l'esprit de revanche, dit-il. Je ne suis pas obsédé par un joueur en particulier."

"Etre derrière, c'est souvent plus facile"

Pour autant, Nadal ne cache pas que cette position de chasseur lui convient bien. "Avoir quelqu'un devant aide toujours. Ça donne une référence sur ce qu'il reste à améliorer. Même si je préfère figurer au sommet, être derrière, c'est souvent un peu plus facile". L'Espagnol est bien conscient de l'avance du Serbe mais pour lui, ça ne durera pas. "Novak a mis le tennis à un autre niveau mais personne n'est éternel. Il y aura quelqu'un meilleur que lui un jour. Je ne sais pas si ce sera moi mais je travaille dur pour rester compétitif. J'étais d'ailleurs très content de mon niveau de jeu à l'Open d 'Australie."

Question points, Nadal (10415) compte un peu moins de 3000 unités de retard sur Djokovic (13310). Et si ce dernier a beaucoup à défendre avec ses titres à Indian Wells et Miami en 2011, Nadal n'est pas en reste avec ses deux finales et son titre à Monte Carlo et la finale à Madrid. Il lui faudra donc regarder dans le rétro où Roger Federer (8710) et Andy Murray (7450) reviennent grâce à de bonnes performances en janvier et février. "C'est la partie la plus importante de la saison pour moi, a-t-il reconnu. A partir d'ici jusqu'à Wimbledon. Et c'est une année olympique aussi donc c'est le moment d'être prêt à tout."
Ph D.C


PROGRAMME DE VENDREDI


Tous les matches démarrent à partir de 11h00, 20h00 en France

Stadium 1

Jelena Jankovic (SER/n°12) - Jamie Hampton (USA/WC) : 0-0
Un double
Victoria Azarenka (BLR/n°1) - Mona Barthel (ALL) : 2-0

Pas avant 19h00 (4h00 HF)

Un double
Petra Kvitova (RTC/n°3) - Barbora Zahlavova Strycova (RTC) : 1-1

Stadium 2

Elena Vesnina (RUS) - Christina Mchale (USA)
Jeremy Chardy (FRA) - Marcos Baghdatis (CHY) : 3-0
Potito Starace (ITA) - David Nalbandian (ARG)
Vera Zvonareva (RUS/n°9) - Kimiko Date-Krumm (JAP) : 0-0
Sorana Cirstea (ROU) - Agnieszka Radwanska (POL)
Cedrik-Marcel Stebe (ALL) - Ryan Sweeting (USA)

Stadium 3

Xavier Malisse (BEL) - Bobby Reynolds (USA/Q)
Klara Zakopalova (RTC) - Daniela Hantuchova (SVQ)
Vania King (USA) - Anastasia Pavlyuchenkova (RUS)
Un double
Galina Voskoboeva (KAZ) - Na Li (CHN/n°8) : 0-2
Donald Young (USA) - Steve Darcis (BEL)

Court n°7

Jarkko Nieminen (FIN) - Tommy Haas (ALL)
Nikolay Davydenko (RUS) - Sergei Bubka (UKR/Q)
Timea Bacsinszky (SUI) - Svetlana Kuznetsova (RUS/n°25) : 0-1
Angelique Kerber (ALL/n°18) - Sloane Stephens (USA) : 0-0
Bernard Tomic (AUS) - Gilles Muller (LUX)

Court n°8

Elena Baltacha (GBR) - Julia Goerges (ALL/n°14) : 1-1
Michael Llodra (FRA) - Ernests Gulbis (LAT) : 1-2
Flavia Pennetta (ITA/n°27) - Carla Suarez Navarro (ESP) : 2-1
Un double
Ivan Dodig (CRO) - Grigor Dimitrov (BUL)

Court n°4

Tobias Kamke (ALL/LL) - Denis Kudla (USA/WC)
Anabel Medina Garrigues (ESP/n°24) - Sania Mirza (IND/WC) : 1-1
Lukas Rosol (RTC) - Thomaz Bellucci (BRA)

Court n°6

Carlos Berlocq (ARG) - Benoit Paire (FRA) : 0-0
Jie Zheng (CHN/n°31) - Michaella Krajicek (HOL) : 0-0
Yen-Hsun Lu (TPE) - Denis Istomin (OUZ)

Court n°5

Un double
Jarmila Gajdosova (AUS) - Yanina Wickmayer (BEL/n°22) : 0-2
Marinko Matosevic (AUS/Q) - Ruben Bemelmans (BEL/Q)
Alejandro Falla (COL) - Leonardo Mayer (ARG)
# 10/03/2012 à 20:44 Nico
RESULTATS DE VENDREDI

Dimitrov - Dodig 6-1,6-4
Istomin - Lu 7-6(8/6),6-3
Sweeting - Stebe 6-2,6-2
Matosevic - Bemelmans 6-2,6-3
Davydenko - Bubka Jr. 7-5,6-3
Bellucci - Rosol 6-2,7-6(7/4)
Berlocq - Paire 6-4,6-2
Kudla - Kamke 2-6,7-6(7/3),6-4
Llodra - Gulbis 6-3,5-7,7-6(7/3)
Malisse - Reynolds 6-2,6-4
Nalbandian - Starace 7-6(7/4),6-0
Muller - Tomic 4-6,7-6(7/4),6-0
Baghdatis - Chardy 6-3,6-4
Darcis - Young 6-2,3-6,7-6(7/5)
Haas - Nieminen 7-6(11/9),6-4
Mayer - Falla 2-6,7-6(9/7),6-4
Harrison - Cipolla 6-1,6-2


PROGRAMME DE SAMEDI

Stadium 1 - A partir de 11 heures (20 heures, heure française)

Anna Ivanovic (SER/N°15) - Johanna Larsson (SUE) 1-1
Andy Roddick (USA/N°30) - Lukasz Kubot (POL) 0-1
Novak Djokovic (SER/N°1) - Andrey Golubev (KAZ/Q) 1-0
Ekaterina Makarova (RUS) - Caroline Wozniacki (DAN/N°4) : 0-2

Pas avant 19 heures (4 heures, heure française)

Gisela Dulko (ARG) - Maria Sharapova (RUS/N°2) 1-3
Andy Murray (GBR/N°4) - Guillermo Garcia-Lopez (ESP) 2-0

Stadium 2 - A partir de 11 heures (20 heures, heure française)

John Isner (USA/N°11) - Frederico Gil (POR/LL) 1-0
Sergiy Stakhovsky (UKR) - Tomas Berdych (RTC/N°7) 0-1
Samantha Stosur (AUS/N°6) - Irina Falconi (USA/WC) 0-0
Andreas Seppi (ITA) - Mardy Fisch (USA/N°8) 0-0
Ryan Harrison (USA) - Viktor Troicki (SER/N°25) 1-1
Marion Bartoli (FRA/N°7) - Varvara Lepchenko (USA/Q) 1-0

Stadium 3 - A partir de 11 heures (20 heures, heure française)

Albert Ramos (ESP) - Richard Gasquet (FRA/N°16) 0-0
Lesia Tsurenko (UKR/Q) - Francesca Schiavone (ITA/N°10) 0-0
Nicolas Almagro (ESP/N°12) - Sam Querrey (USA/WC) 1-2
Lauren Davis (USA/WC) - Nadia Petrova (RUS/N°30) 0-0
Santiago Giraldo (COL) - Kei Nishikori (JAP/N°17) 0-2

Court 7 - A partir de 11 heures (20 heures, heure française)

Dudi Sela (ISR) - Gilles Simon (FRA/N°13) 0-1
Stanislas Wawrinka (SUI/N°23) - Robby Ginepri (USA/WC) 1-0
Maria Kirilenko (RUS/N°20) - Irina-Camelia Begu (ROU) 0-0

Court 8 - A partir de 11 heures (20 heures, heure française)

Lourdes Dominguez Lino (ESP) - Sabine Lisicki (ALL/N°11) 0-0
Silvia Soler-Espinosa (ESP) - Roberta Vinci (ITA/N°21) 0-2

Court 4 - A partir de 11 heures (20 heures, heure française)

Monica Niculescu (ROU/N°26) - Sofia Arvidsson (SUE) 0-1
Dominika Cibulkova (SLO/N°16) - Magdalena Rybarikova (LO) 2-0
Philip Kohlschrieber (ALL) - Kevin Anderson (AFS/N°29) 0-0

Court 6 - A partir de 11 heures (20 heures, heure française)

Julien Benneteau (FRA/N°32) - Matthew Ebden (AUS/Q) 0-0
Nicolas Mahut (FRA) - Juan Monaco (ARG/N°22) : 2-0
Lucie Safarova (RTC/N°23) - Tamira Paszek (AUT) 1-1

Court 5 - A partir de 11 heures (20 heures, heure française)

Chanelle Scheepers (AFS) - Kaia Kanepi (EST/N°29) 0-0
Petra Cetkovska (RTC/N°28) - Simona Halep (ROU) 0-0
Florian Mayer (ALL/N°18) - Pablo Andujar (ESP) 1-2
Ksenia Pervak (KAZ) - Shuai Peng (CHN/N°17) 0-0
# 11/03/2012 à 16:06 Nico
RESULTATS DE SAMEDI

García-López - Murray 6-4,6-2
Fish - Seppi 6-3,3-2
Djokovic - Golubev 6-3,6-2
Anderson - Kohlschreiber
Andújar - Mayer 6-2,6-4
Ramos - Gasquet 3-6,7-5,6-1
Almagro - Querrey 5-7,6-4,6-4
Giraldo - Nishikori 7-5,6-2
Roddick - Kubot 4-6,7-6(7/5),6-3
Berdych - Stakhovsky 6-7(2/7),6-3,6-4
Harrison - Troicki 7-6(7/5),6-3
Wawrinka - Ginepri 4-6,6-4,6-4
Simon - Sela 7-5,6-7(6/8),6-4
Isner - Gil 7-5,6-3
Mónaco - Mahut 6-4,5-7,6-3
Ebden - Benneteau 2-6,6-3,6-2


Nadal répond à Federer

Roger Federer n'apprécie pas quand Rafael Nadal prend son temps à chaque service. Accusé de trop tarder avant de servir, Rafael Nadal a répondu : pour assumer et maintenir son niveau de jeu, il doit s'accorder ses temps de repos. Peu importe les critiques.

Critiqué par Roger Federer sur sa prise de temps démesurée entre les échanges, Rafael Nadal n'a pas tardé à réagir. Quand l'ancien numéro 1 mondial suisse l'accuse trop temporiser entre deux coups, l'Espagnol ne se cache pas. Oui, Nadal prend son temps. Mais il n'a pas le choix. Son jeu lui impose de telles pauses. Et cela ne devrait pas pousser Federer à le critiquer.

"Je me plains rarement, mais je ne comprends pas que Rafa puisse jouer 4 heures sans prendre un seul avertissement pour dépassement de temps", avait lancé le Suisse. Cette sentence de Federer avait ouvert le débat. Vingt secondes en Grand Chelem, 25 en tournoi ATP, la règle est pourtant claire. "Les règles sont là. Mais on ne peut pas espérer voir les joueurs disputer des longs échanges pendant six heures et se reposer pendant 20 secondes. Si l'arbitre considère qu'il doit donner un avertissement au joueur car ce dernier ne respecte pas assez la règle, alors le joueur doit l'accepter. Il y a une règle", a répondu le Majorquin.

"Tout le monde interprète la règle à sa manière"

"Maintenant, je considère que la décision doit provenir plus de l'interprétation de l'arbitre. C'est comme ça que je comprends la règle. Tout le monde interprète la règle à sa manière. Mais il faut prendre en compte le contexte du match et le rôle de l'arbitre. J'ai déjà reçu beaucoup d'avertissements dans ma carrière, je les ai presque tous acceptés. Cela fait partie du jeu et il faut s'y résoudre", a-t-il ajouté. La belle est de nouveau dans le camp de Federer.
H. SA.
# 11/03/2012 à 20:18 Nico
PROGRAMME DE DIMANCHE

Stadium 1 - A partir de 11h (20h en France)

Marinko Matosevic - Juan Martin Del Potro : 0-0
Leonardo Mayer - Rafael Nadal : 0-0

Pas avant 14h30 (23h30 en France)

Victoria Azarenka - Svetlana Kuznetsova : 1-4
Jo-Wilfried Tsonga - Michaël Llodra : 4-0

Pas avant 19h (4h en France)

Denis Kudla - Roger Federer : 0-0

Pas avant 20h30 (5h30 en France)

Flavia Pennetta - Agnieszka Radwanska : 1-2

Stadium 2 - A partir de 11h (20h en France)

Angelique Kerber - Vania King : 1-0
Feliciano Lopez - Marcos Baghdatis : 1-2
David Ferrer - Grigor Dimitrov : 1-0

Pas avant 16h30 (1h30 en France)


Petra Kvitova - Christina McHale : 0-0
Milos Raonic - Carlos Berlocq : 0-0
Jamie Hampton - Jarmila Gajdosova : 0-0

Stadium 3 - A partir de 11h (20h en France)

Gaël Monfils - Nikolay Davydenko : 2-2 : Monfils forfait
Zheng Jie - Li Na : 3-0
Thomaz Bellucci - Jürgen Melzer : 0-0
Marin Cilic - David Nalbandian : 0-3
Vera Zvonareva - Klara Zakopalova : 1-0

Court n°7 - A partir de 11h (20h en France)

Marcel Granollers - Tommy Haas : 0-1
Anabel Medina Garrigues - Julia Goerges : 2-2
Fernando Verdasco - Ryan Sweeting : 1-0
Deux doubles hommes
Steve Darcis - Alexandr Dolgopolov : 1-0

Court n°8 - A partir de 11h (20h en France)

Denis Istomin - Juan Ignacio Chela : 0-0
Gilles Muller - Janko Tipsarevic : 1-0
Xavier Malisse - Radek Stepanek : 3-5
# 12/03/2012 à 10:13 Nico
RESULTATS DE DIMANCHE

Federer - Kudla 6-4,6-1
Ferrer - Dimitrov 6-2,6-2
Istomin - Chela 7-6(7/5),6-7(7/9),7-5
Verdasco - Sweeting 6-2,6-2
Del Potro - Matosevic 7-5,6-2
Davydenko - Phau 7-5,6-2
Bellucci - Melzer 6-3,6-3
Raonic - Berlocq 6-4,6-2
Tsonga - Llodra 4-1
Štepánek - Malisse 6-2,6-1
Nalbandian - Cilic 7-6(7/3),7-6(7/4)
Tipsarevic - Muller 6-4,6-2
Baghdatis - López 6-3,6-4
Dolgopolov - Darcis 6-7(13/15),6-3,7-5
Granollers - Haas 6-3,2-6,6-3
Nadal - Mayer 6-1,6-3


Nadal, rentrée réussie

Rafael Nadal a réussi son retour à la compétition en dominant (6-1, 6-3) l'Argentin Leonardo Mayer.

Rafael Nadal est de retour. Le n°2 mondial avait fait l'impasse sur tous les tournois depuis Melbourne afin de travailler son jeu et sa condition physique et, dimanche, il n'a pas du tout eu l'air de manquer de rythme face à Leonardo Mayer (6-1, 6-3). Une victoire à sa main qui n'est évidemment pas très instructive du fait de l'énorme marge de l'Espagnol face à l'Argentin.

Mais le finaliste du dernier Open d'Australie a tout de même continué d'afficher la couleur voulue pour 2012 : l'agressivité, la volonté de coller le plus possible à sa ligne et donc de prendre la balle plus tôt, plus de risques pris au service et en revers. Un plan anti Djokovic ? Sans doute. Mayer a donc servi de punching ball pendant 1h 15' même s'il a eu quelques moments de révolte au milieu du deuxième set. Nadal a en fait gagné deux foix dimanche : en gagnant son match de reprise et en passant pour le moment à travers l'épidémie de gastro-entérite qui frappe joueurs et joueuses à Indian Wells.

En 2011, il n'avait joué que deux matches entre Melbourne et Indian Wells suite à une blessure, ce qui ne l'avait pas empêché d'atteindre la finale. Il ne faudra donc pas compter sur son manque de compétition : Mayer a eu dimanche 1h15' pour le constater. Marcel Granollers est désormais le prochain nom sur la liste d'un Nadal dont la fraîcheur et la faim de combat étaient évidentes lors de cette reprise. La concurrence n'en attendait de toute manière pas moins.

Rafael Nadal avait en fait déjà repris la compétition avant ce premier match dans le tableau du simple à Indian Wells, puisqu'il s'est imposé en double quelques jours avec Marc Lopez face au duo Michaël Llodra / Nenad Zimonjic.
C.B.
# 12/03/2012 à 14:18 Nico
PROGRAMME DE LUNDI

Stadium 1 - A partir de 11 heures (20 heures en France)

Samantha Stosur (AUS) - Nadia Petrova (RUS) : 2-4
Novak Djokovic (SER) - Kevin Anderson (AFS) : 3-1

Pas avant 14h30 (21h30 en France)

Simona Halep (ROU) - Maria Sharapova (RUS) : 0-0
Andy Roddick (USA) - Tomas Berdych (RTC) : 5-3

Pas avant 19 heures (04h00 en France)

Sofia Arvidsson (SUE) - Caroline Wozniacki (DAN) : 2-2

Pas avant 20h30 (05h30)

Guillermo Garcia-Lopez (ESP) - Ryan Harrison (USA) : 0-1

Stadium 2 - A partir de 11 heures (20 heures en France)

John Isner (USA) - Juan Monaco (ARG) : 1-0
Stanislas Wawrinka (SUI) - Gilles Simon (FRA) : 1-0
Matthew Ebden (AUS) - Mardy Fish (USA) : 0-0

Pas avant 16h30 (23h30 en France)


Ana Ivanovic (SER) - Ksenia Pervak (KAZ) : 1-0
Marc Lopez/Rafael Nadal (ESP) - Alexandr Dolgopolov (UKR)/Xavier Malisse (BEL)

Stadium 3 - A partir de 11 heures (20 heures en France)

Lucie Safarova (RTC) - Francesca Schiavone (ITA) : 3-2
Marion Bartoli (FRA) - Chanelle Scheepers (AFS) : 0-0
Pablo Andujar (ESP) - Albert Ramos (ESP) : 1-0
Nicolas Almagro (ESP) - Santiago Giraldo (COL) : 3-0
Gisela Dulko/Paola Suarez (ARG) - Irina-Camelia Begu (ROU)/Maria Jose Martinez Sanchez (ESP)

Court 7 - A partir de 11 heures (20 heures en France)

Dominika Cibulkova (SLQ) - Roberta Vinci (ITA) : 2-1
Bob Bryan/Mike Bryan (USA) - Marcel Granollers/Feliciano Lopez (ESP)
Sara Errani/Roberta Vinci (ITA) - Victoria Azarenka (BLR)/Petra Kvitova (RTC)
Julien Benneteau/Jo-Wilfried Tsonga (FRA) - Florian Mayer (ALL)/Jarkko Nieminen (FIN)

Court 8 - A partir de 12 heures (21h00 en France)

Maria Kirilenko (RUS) - Lourdes Dominguez Lino (ESP) : 1-0
Carlos Berlocq/Juan Ignacio Chela (ARG) - John Isner/Sam Querrey (USA)
# 13/03/2012 à 12:32 Nico
RESULTATS DE LUNDI

Berdych - Roddick 6-3,4-6,6-2
Simon - Wawrinka 6-4,6-4
Isner - Mónaco 7-5,7-5
Ebden - Fish 6-3,6-4
Djokovic - Anderson 6-2,6-3
Andújar - Ramos 7-6(7/5),6-4
Almagro - Giraldo 4-6,6-2,7-6(7/2)


PROGRAMME DE MARDI

Stadium 1 - A partir de 11h (19h en France)

Fernando Verdasco (ESP/n°19) - Juan Martin Del Potro (ARG/n°9) : 1-2

Pas avant 13h (21h en France)

Victoria Azarenka (BLR/n°1) - Julia Goerges (ALL/n°14) : 2-1
Roberta Vinci (ITA/n°21) - Maria Sharapova (RUS/n°2) : 0-1

Pas avant 16h30 (00h30 en France)

Marcel Granollers (ESP/n°26) - Rafael Nadal (ESP/n°2) : 0-0


Pas avant 19h (3h en France)

Milos Raonic (CAN/n°27) - Roger Federer (SUI/n°3) : 0-0

Pas avant 20h30 (4h30 en France)
Ana Ivanovic (SER/n°15) - Caroline Wozniacki (DAN/n°4) : 2-2

Stadium 2 - A partir de 11h (19h en France)

Jamie Hampton (USA/WC) - Agnieszka Radwanska (POL/n°5) : 0-1
Jo-Wilfried Tsonga (n°6) - Radek Stepanek (RTC/n°28) : 2-1
Marcos Baghdatis (CHY) - Alexandr Dolgopolov (UKR/n°21) : 2-2
David Nalbandian (ARG) - Janko Tipsarevic (SER/n°10) : 1-0
Marion Bartoli (FRA/n°7) - Lucie Safarova (RTC/n°23) : 5-1

Stadium 3 - A partir de 11h (19h en France)

Nikolay Davydenko (RUS) - Thomaz Bellucci (BRE) : 1-0
David Ferrer (ESP/n°5) - Denis Istomin (OUZ) : 1-0
Christina McHale (USA/n°32) - Angelique Kerber (ALL/n°18) : 0-0
Klara Zakopalova (RTC) - Li Na (CHN/n°8) : 2-0
Nadia Petrova (RUS/n°30) - Maria Kirilenko (RUS/n°20) : 4-3
# 14/03/2012 à 20:04 Nico
RESULTATS DE MARDI

Federer - Raonic 6-7(4/7),6-2,6-4
Nadal - Granollers 6-1,6-4
Istomin - Ferrer 6-4,6-3
Del Potro - Verdasco 6-2,7-6(8/6)
Bellucci - Davydenko
Tsonga - Štepánek 6-7(2/7),6-3,6-2
Nalbandian - Tipsarevic 6-3,3-6,6-3
Dolgopolov - Baghdatis 6-4,5-7,6-4
Harrison - García-López 6-4,7-5


Nadal déroule

Rafael Nadal a poursuivi sa route sans problème à Indian Wells en dominant au troisième tour son compatriote Marcel Granollers (6-1, 6-4). Il affrontera en huitièmes de finale l'Ukrainien Alexandr Dolgopolov, qualifié aux dépens de Marcos Baghdatis (6-4, 5-7, 6-4).

Rafael Nadal a activé le mode bulldozer en ce début d'Indian Wells. Il n'avait fait qu'une bouché de Leonardo Mayer au premier tour, l'Espagnol a récidivé face à son compatriote Marcel Granollers (6-1, 6-4) mardi soir. Supérieur à son adversaire dans tous les domaines dans la première manche remportée aisément, le n°2 mondial a dû se reconcentrer dans la deuxième sauvant alors deux balles de de break à 3-2. Serein, Nadal a tout de même dû forcer pour venir à bout d'un Granollers résistant en fin de partie, qui a sauvé quatre balles de match avant de tomber sur un ace du Majorquin.

"J'ai fait un très bon premier set, propre en coup droit, mais j'ai fait des erreurs dans le second, je suis resté trop souvent sur la défensive, a regretté Nadal. Il faut que je joue comme au premier set si je veux aller loin.» A commencer par le prochain tour, où il vivra son premier test du tournoi en huitième de finale, face Alexandr Dolgopolov, sorti vainqueur d'une rude bataille contre Marcos Baghdatis (6-4, 5-7, 6-4).
lequipe.fr avec AFP


PROGRAMME DE MERCREDI

Stadium 1 - A partir de 11h (19h en France)

Novak Djokovic (SER/n°1) - Pablo Andujar (ESP): 1-0

Pas avant 13h (21h en France)

Victoria Azarenka (BLR/n°1) - Agnieszka Radwanska (POL): 8-3
Alexandr Dolgopolov (UKR) - Rafael Nadal (ESP/n°2): 2-0
Thomaz Bellucci (BRE) - Roger Federer (SUI/n°3): 0-0

Pas avant 19h (3h en France)

Angelique Kerber (ALL/n°18) - Na Li (CHN/n°8): 0-3
Denis Istomin (OUZ) - Juan Martin Del Potro (ARG/n°9): 0-1

Stadium 2 - A partir de 11h (19h en France)

Nicolas Almagro (ESP/n°12) - Tomas Berdych (RTC/n°7): 2-4
John Isner (USA/n°11) - Matthew Ebden (AUS): 0-0
Jo-Wilfried Tsonga (FRA/n°6) - David Nalbandian (ARG): 1-0
Ryan Harrison (USA) - Gilles Simon (FRA/n°13): 0-0
# 15/03/2012 à 14:49 Nico
RESULTATS DE MERCREDI

Del Potro - Istomin 7-6(7/2),6-7(6/8),6-2
Federer - Bellucci 3-6,6-3,6-4
Nadal - Dolgopolov 6-3,6-2
Djokovic - Andújar 6-0,6-7(5/7),6-2
Almagro - Berdych 6-4,6-0
Simon - Harrison 7-6(7/0),5-7,6-1
Isner - Ebden 6-4,7-5
Nalbandian - Tsonga 3-6,7-5,6-3


Seul Nadal a été peinard

Alors que Djokovic et Federer ont chacun laissé filer un set en huitième de finale, Rafael Nadal a échappé à ce type de difficulté en se donnant une nouvelle promenade de santé contre Dolgopolov. Un alléchant quart entre Federer et Del Potro est programmé.

Cinq jeux maximum pour l'adversaire. Depuis son arrivée à Indian Wells, Rafael Nadal démontre que son break après sa finale à Melbourne lui a fait le plus grand bien. Bien sûr, il faut attendre avant de tirer des conclusions définitives, mais Mayer, Granollers puis Dolgopolov, mercredi, ont fait les frais de la bonne forme de l'Espagnol, qui aura notamment réussi la prouesse de sauver toutes les balles de break que Dolgopolov s'est procurées (cinq). Score finale : 6-3, 6-2. Face à l'Argentin David Nalbandian, l'homme qui nous aura privé d'un quart de finale Nadal-Tsonga, la marche devrait être un peu plus haute en quart de finale, mais le Majorquin avance confiant sur le ciment plutôt lent du désert californien : depuis 2006, il atteint systématiquement ce niveau à Indian Wells.

La promenade de santé de Nadal passerait un peu plus inaperçu si Djokovic et Federer n'avaient pas l'un et l'autre concédé une manche dans la même journée. Contre le Brésilien Bellucci, le Suisse (N.3) a mis seulement 27 minutes à... perdre sa première manche. Piqué au vif, le Suisse a fait le break dès le premier jeu de la deuxième manche, et une merveille de lob lui a permis d'égaliser à un set partout. Il a ensuite connu une situation critique à 4-4, 0-30, mais un ace, puis trois services gagnants consécutifs ont réglé ce problème mineur, et il a pu enlever la partie dans la foulée, sur service adverse, sur sa deuxième balle de match, pour ce qui constitue tout de même sa douzième victoire consécutive sur le circuit avant ses retrouvailles contre Juan Martin Del Potro (N.9) pour la troisième fois de la saison. L'Argentin a prolongé le plaisir jusqu'au coeur de la nuit face à Dennis Istomin (7-6, 6-7, 6-2).

"C'est toujours compliqué de ne pas trop savoir à quoi s'attendre quand on n'a encore jamais joué son adversaire, explique Federer. La semaine a été un peu difficile, j'ai été un peu malade, alors je suis content d'être encore en lice. Je n'ai pas bien entamé le match mais j'ai petit à petit retrouvé mon service, et ça m'a permis de tenir ma ligne de fond de court." Plus tôt dans la journée, Novak Djokovic avait dû sauver sept balles de break dans la deuxième manche, laissant Pablo Andujar prendre confiance et égratigner sa statue de terreur du circuit. Le Serbe a perdu son premier set du tournoi pour l'emporter 6-0, 6-7 (5), 6-2. Le Serbe sera opposé à Nicolas Almagro (N.12) en quart de finale. L'Espagnol a créé l'une des petites sensations du jour en dominant Tomas Berdych (N.7), l'homme qui ne lui avait pas serré la main à Melbourne (6-4, 6-0).
eurosport.fr


PROGRAMME DE JEUDI

Stadium 1 - A partir de 11h (19h en France)

Marion Bartoli (FRA/n°7) - Ana Ivanovic (SER/n°15): 3-4

Pas avant 13h (21h en France)

Novak Djokovic (SER/n°1) - Nicolas Almagro (ESP/n°12): 2-0

Pas avant 15h (23h en France)

Maria Kirilenko (RUS/n°20) - Maria Sharapova (RUS/n°2): 2-2

Pas avant 19h (3h en France)

Gilles Simon (FRA/n°13) - John Isner (USA/n°11): 0-1
# 16/03/2012 à 13:16 Nico
RESULTATS DE JEUDI

Isner - Simon 6-3,1-6,7-5

Djokovic - Almagro 6-3, 6-4


Ça gronde en bas

Il n'y pas que le Big 4 sur le circuit et certains joueurs du Top 100 ont décidé de le faire entendre. Le nerf de la guerre ? L'argent, comme souvent.

La base de la pyramide en a marre de ramasser les miettes. Voilà le sentiment que certains membres du Top 100 font de plus en plus remonter aux stars de l'ATP, aux dirigeants du circuit eux-mêmes ainsi qu'aux organisateurs de tournois. Michael Russell, Robby Ginepri ou encore Sergiy Stakhovsky ont pris la parole pour les autres, nombreux, qui se plaignent de la hausse stratosphérique des prize money pour les meilleurs. Des prize money qui s'ajoutent d'ailleurs souvent aux garanties touchées par les cadors, alors que la hausse des gains de certains tournois ne concerne plus les joueurs des premiers tours.

Certains répondront qu'il est logique que les meilleurs gagnent plus que ceux qui ne dépassent pas les deuxième ou troisième tours. D'autres enchaîneront que voir Djokovic, Nadal ou Federer gagner bien plus que Russell n'est pas un scandale. Ces joueurs qui grondent le reconnaissent aussi. Ce qu'ils récusent en revanche, c'est qu'on sacrifie leurs gains pour en donner encore plus au haut de la pyramide, comme le révèle une enquête de USA Today. «Cela ne va vraiment plus. (...) Les écarts ont atteint un niveau qui n'existe pas dans les autres sports. (...) Le circuit existe aussi parce que nous sommes là. (...) Nous avons besoin que les cadors nous soutiennent et le montrent, nous avons besoin qu'ils nous aident à faire en sorte que la répartition soit plus juste», explique ainsi Russell, relayé par Stakhovsky, «on n'est pas intéressé par compter ce que les autres gagnent. Si un gars gagne tout ça, tant mieux pour lui... Mais il faut trouver de l'équité».

La gronde a pris suffisamment d'ampleur pour s'introduire à l'Open d'Australie, où des joueurs d'ailleurs avaient exprimé un mécontentement sur la répartition des prize money en Grand Chelem, et enfin pour résonner aux oreilles de Roger Federer, président du conseil des joueurs. «Je pense que c'est un circuit de gagnant, donc l'argent est là pour tout le monde qui joue. Maintenant, nous souhaiterions évidemment que les compétiteurs des premiers tours reçoivent aussi une augmentation. C'est une tâche importante de s'assurer que ça arrive», a ainsi confié le Suisse. Le constat est simple : la domination et l'attrait du Big 4 fait grimper les chiffres dans les derniers tours des tournois, les garanties et le partage à l'année du prize money.

USA Today révèle que, sur les trois dernières années, l'écart s'est creusé dans une mesure jamais atteinte depuis 1990. Djokovic, Nadal et Federer, qui occupent les trois premières places mondiales depuis 2007, se partagent entre 20% et 26% du prize money à l'année depuis cinq ans. Seul le trio Federer - Nadal - Roddick avait réussi à passer les 20% en 2006. Jamais cette marque n'avait été atteinte par Becker, Edberg et Lendl ou Sampras, Agassi et Courier. Les Quatre Fantastiques sont ceux qui font vendre le plus de tickets et attirent les sponsors et, donc, permettent au circuit de vivre. Les joueurs du Top 100 le savent bien. Andy Roddick a ainsi décrit la situation actuelle : «C'est comme une guerre civile à l'intérieur de ce sport. Je ne sais pas si on peut trouver une solution à moins que les gens ne fassent passer l'intérêt du sport avant le leur. Nous n'avons pas vraiment une histoire qui va dans ce sens». La gronde du prize money fera-t-elle le même flop que celle sur l'organisation du calendrier ?

Selon USA Today, de 1990 à 2011, le total du prize money de l'ATP est passé de 33,8 millions de dollars à 80,1 millions, soit une hausse de 137%. Dans certains tournois, le chèque du gagnant est en hausse de 64%, contre 8% pour les joueurs du premier tour.
C.B.


PROGRAMME DE VENDREDI

Stadium 1 - Pas avant 13h (21h en France)

Juan Martin Del Potro (ARG/n°9) - Roger Federer (SUI/n°3)

Pas avant 15h (23h en France)

David Nalbandian (ARG) - Rafael Nadal (ESP/n°2)

Pas avant 18h (2h en France)

Victoria Azarenka (BLR/n°1) - Angelique Kerber (ALL/n°18)

Pas avant 20h (4h en France)

Ana Ivanovic (SER/n°15) - Maria Sharapova (RUS/n°2)
# 17/03/2012 à 11:55 Nico

Nadal prend rendez-vous avec Federer

Rafael Nadal (N.2) a laborieusement battu David Nalbandian 4-6, 7-5, 6-4, vendredi en 1/4 de finale du Masters 1000 d'Indian Wells. Le choc espéré aura bien lieu : il rencontrera Roger Federer (N.3) pour une place en finale.

Le N.2 mondial Rafael Nadal va affronter Roger Federer (N.3) pour la 28e fois samedi en demi-finale du Masters 1000 d'Indian Wells après sa difficile victoire 4-6, 7-5, 6-4 vendredi sur l'Argentin David Nalbandian, qui a été à deux points de s'imposer. Après 2 h 40 min d'effort, Nadal a atteint le dernier carré dans le désert californien pour la septième année consécutive. Le Suisse de 30 ans et l'Espagnol de 25 ans se sont affrontés à 27 reprises mais jamais encore à Indian Wells. Nadal a l'avantage avec 18 victoires. Federer s'est qualifié vendredi en battant l'Argentin Juan Martin Del Potro en sets secs (6-3, 6-2) pour la quatrième fois de la saison. Autant le Suisse a été souverain face à Del Potro, déstabilisé dès le premier jeu par un problème d'arbitrage vidéo qui l'a clairement lésé, autant Nadal a été testé par un Nalbandian solide mais inconstant.

Vainqueur du premier set sur sa première balle de break alors que Nadal servait pour égaliser à 5-5, l'Argentin a posé nombre de difficultés à l'Espagnol avec ses coups longs et profonds et Nadal a produit un nombre inhabituellement élevé de fautes directes, même en coup droit. Nadal n'a pas été loin du chaos quand il a sauvé deux balles de break dès le deuxième jeu de la deuxième manche mais il a tenu bon, rendant coup pour coup à un Nalbandian parfois inspiré comme à ses plus belles heures. "Je suis rentré sur le court nerveux alors je n'avais aucune raison de l'être, j'avais très bien joué jusque-là dans le tournoi, sans perdre mon service, a dit Nadal. Mais David m'a toujours posé des problèmes et je ne me sentais pas tranquille, c'est pour ça que j'ai fait plus d'erreurs que d'habitude. Pour notre dernier match ici, j'avais eu de la chance de gagner".

En 8e de finale de l'édition 2009, Nadal avait en effet sauvé cinq balles de match au deuxième set face à "Nalby", qui était jusqu'alors sa bête noire. "J'ai fait un bon match mais je n'ai pas su concrétiser mes occasions et Rafa a élevé son niveau de jeu au fil du match", a indiqué l'Argentin. Après deux grosses erreurs adverses, Nalbandian s'est trouvé à deux points du match à 4-5 mais Nadal a tenu le choc au service et a fait le break au jeu suivant en profitant d'une amortie hasardeuse de Nalbandian puis d'une double faute.

L'Argentin a alors accusé le coup, perdant le set puis son service au premier jeu de la dernière manche. Il a évité le pire en sauvant deux balles de break à 0-2 mais a de nouveau lâché son service deux jeux plus tard. La victoire tendait dès lors les bras à Nadal mais l'imprévisible Argentin ne s'avouait pas vaincu et prenait le service de Nadal au jeu suivant.

Il sauvait ensuite une balle de match sur un service gagnant et acculait Nadal en se procurant deux balle de débreak alors que l'Espagnol servait pour le match. Une amortie de revers dans le filet et un smash de Nadal plus tard et cet avantage s'était envolé. Le Majorquin pouvait alors conclure sa deuxième balle de match sur une jolie amortie et Nalbandian, dans son élan, donnait un gros coup de pied de frustration dans sa chaise près du filet.
AFP
# 17/03/2012 à 20:21 Nico
PROGRAMME DE SAMEDI

Stadium 1 - A partir de 11h (19h en France)

Novak Djokovic (SER/n°1) - John Isner (USA/n°11) : 2-0

Roger Federer (SUI/n°3) - Rafael Nadal (ESP/n°2) : 9-18
# 18/03/2012 à 12:12 Nico
Isner - Djokovic 7-6(9/7),3-6,7-6(7/5)

Federer - Nadal 6-3,6-4


Nadal : "Même si je ne gagne rien d'important..."

Rafael Nadal ne jouera pas la finale à Indian Wells, dimanche. Et alors ? L'Espagnol, battu samedi en demie par Roger Federer (6-3, 6-4), n'en fait pas une affaire. Le numéro 2 mondial se sent bien. Et cela lui suffit amplement "à ce stade de sa carrière". Etonnant.

"L'année dernière, j'ai fait de super résultats à mon avis mais mes sensations, elles, n'étaient pas super. A plusieurs reprises, j'en ai eu un peu marre de la compétition." Rafael Nadal a fendu l'armure, samedi après sa défaite à Indian Wells. L'Espagnol, qui effectuait son retour après sa finale perdue à l'Open d'Australie, a fait contre mauvaise fortune bon coeur. La machine de Manacor se sent bien physiquement. Là est l'essentiel après une année frustrante, mentalement notamment, puisque passée dans l’ombre d’un Novak Djokovic implacable. "Je considère que si je continue à jouer comme je le fais en ce moment, je vais vivre une bonne année, même si je ne gagne rien d'important, a-t-il ajouté. A ce point de ma carrière, le plus important pour moi ce sont les sensations, même si bien sûr les titres restent importants".

"Aujourd'hui, je me sens bien sur le circuit et c'est le plus important, c'est comme ça que j'aurai du succès cette année", a assuré le Majorquin, qui n'a plus gagné un tournoi depuis Roland-Garros, soit dix mois de disette, bien souvent barré par Djokovic. En Californie, le Serbe ne s'est pas retrouvé sur la route de l'Espagnol. Mais Nadal a tout de même plié en demie, face à un très bon Federer (6-3, 6-4). Pas de quoi lui miner le moral encore une fois. "J'ai fait de bons matches à Indian Wells, contre Marcel Granollers, Leonardo Mayer, ou Alexandr Dolgopolov, j'ai gagné facilement en deux sets, sans problème. J'ai juste mal joué vendredi (ndlr : contre David Nalbandian). C'est bien après une pause de presque un mois et demi".

Samedi soir, il n'y avait pas grand chose à faire face à Roger Federer et... le vent. Mais l'ancien numéro 1 mondial n'a pas souhaité se cacher derrière les conditions de jeu après sa dixième défaite en vingt-huit rencontres face au Suisse. Avec honnêteté, il a préféré reconnaitre la supériorité du Suisse sur cette rencontre. "Les conditions étaient difficiles mais le vent n'est pas une excuse. La vraie excuse, c'est que Roger a mieux joué que moi", a-t-il lancé en conférence de presse. Sans doute pressé d’en découdre à nouveau. Si les sensations sont là…
M.D. avec AFP
# 18/03/2012 à 15:49 Nico
PROGRAMME DE DIMANCHE

Stadium 1 - A partir de 11h00 (19h00 en France)

Victoria Azarenka (BLR/n°1) - Maria Sharapova (RUS/n°2) : 4-3

Pas avant 13h00 (21h00 en France)


John Isner (USA/n°11) - Roger Federer (SUI/n°3) : 0-2
# 19/03/2012 à 00:03 Nico

Federer en vrai maître


Roger Federer a remporté le Masters d'Indian Wells face à John Isner 7-6 (9/7), 6-3. Le Suisse, qui a bouclé l'affaire en 1h21, décroche son quatrième trophée à Indian Wells et son 19e Masters, ce qui lui permet d'égaler le record de Rafael Nadal.

Roger Federer n'a pas raté son rendez-vous. Les finales, il connaît. Et quand un adversaire novice à ce niveau se présente, le Suisse se montre le plus souvent intraitable. Pour sa première finale d'un Masters 1000, John Isner n'a pourtant pas démérité. Mais il est tombé sur un excellent Federer, sur une trajectoire clairement ascendante. Voilà, le Suisse avec un sixième trophée depuis l'US Open. Pour sa 35e finale de Masters 1000, ce qui constitue un record, l'ancien numéro 1 mondial a même profité de l'opportunité pour égaler Rafael Nadal avec une 19e victoire dans cette catégorie de tournoi. "Je ne pourrais pas être plus heureux, a réagi Federer. Cela a été un tournoi difficile avec ce virus qui a touché tellement de joueurs. Moi-même, je ne me sentais pas très bien au début de l'épreuve. Je suis content d'avoir survécu dans les premiers tours pour me donner une chance de gagner un nouveau titre."

Pour ce quatrième succès dans le désert californien (un record là-aussi) après son triplé (2004, 2005 et 2006), Roger Federer a vite bouclé l'affaire. 1h21 en tout, deux petits sets. Mais le Suisse n'a pas eu la partie facile non plus. Au premier set notamment, le géant américain (2m06) a joué à un excellent niveau. Au troisième jeu, il a même eu l'opportunité de breaker Federer, qui a sauvé les trois balles de break. Redoutable sur ses premières balles, très bon en retour sur les seconds services d'Isner, Federer a ensuite serré le jeu avant de remporter la première manche au tie-break (9-7) en 54 minutes.

Ensuite, l'ancien numéro 1 mondial a récité son tennis. Avant de prendre enfin le service d'Isner pour mener 4 à 3 et filer vers un nouveau titre. Au final, Federer n'aura perdu que neuf petits points sur ses mises en jeu, réussi 29 coups gagnants (contre 15 pour Isner) et confirmé son retour au plus haut niveau. Avec 22 victoires pour deux défaites, il signe son meilleur début de saison depuis 2006. Cerise sur le gâteau : il a pris sa revanche sur Isner qui était le seul avec Nadal (Australie) à l'avoir battu depuis l'US Open. Encore un tournoi parfait.
G.C. avec A.R.
Répondre à ce message

Vous n'êtes pas autorisé à poster un message sur le forum.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site