SHANGAÏ 2013

Auteur  
# 08/10/2013 à 20:45 Nico
PROGRAMME DE MERCREDI

Court Stadium
A partir de 08h00, heure Française


Juan Martin Del Potro (ARG/N°6) - Philipp Kohlschreiber (GER)
Novak Djokovic (SRB/N°1) - Marcel Granollers (ESP)

A partir de 12h00, heure Française
Andreas Seppi (ITA) - Roger Federer (SUI/N°5)

A partir de 14h00, heure Française

Alexandr Dolgopolov (UKR) - Rafael Nadal (ESP/N°2)


GrandStand
A partir de 08h00, heure Française


Pablo Andujar - Jo-Wilfried Tsonga (FRA/N°7)
Feliciano Lopez (ESP) - Tomas Berdych (CZE/N°4)

A partir de 10h00, heure Française

Kei Nishikori (JPN/N°12) - Jürgen Melzer (AUT)

A partir de 12h00, heure Française

David Ferrer (ESP/N°4) - Lukas Rosol (CZE)

Union Pay Court 3
A partir de 07h00, heure Française


Fabio Fognini (ITA) - Tommy Robredo (ESP)
Vasek Pospisil (CAN) - Gaël Monfils (FRA)

A partir de 10h00, heure Française

Stanislas Wawrinka (SUI/N°8) - Kevin Anderson (RSA)
Fernando Verdasco (ESP) - Milos Raonic (CAN/N°10)

Court 4
A partir de 08h45, heure Française


John Isner (USA/N°14) - Carlos Berlocq (ARG)
Daniel Brands (GER) - Tommy Haas (GER/N°11)
Nicolas Almagro (ESP/N°15) - Jérémy Chardy (FRA)

Court 5
A partir de 08h45, heure Française

Florian Mayer (GER) - Benoit Paire (FRA)
# 09/10/2013 à 20:36 Nico
RESULTATS DE MERCREDI

Juan Martin Del Potro (ARG/N°6) - Philipp Kohlschreiber (GER) 3/6 6/3 7/6(4)
Novak Djokovic (SRB/N°1) - Marcel Granollers (ESP) 6/2 6/0
Andreas Seppi (ITA) - Roger Federer (SUI/N°5) 4/6 3/6
Alexandr Dolgopolov (UKR) - Rafael Nadal (ESP/N°2) 3/6 2/6
Pablo Andujar - Jo-Wilfried Tsonga (FRA/N°7) 3/6 2/6
Feliciano Lopez (ESP) - Tomas Berdych (CZE/N°4) 6/7(5) 2/6
Kei Nishikori (JPN/N°12) - Jürgen Melzer (AUT) 6/4 3/6 6/1
David Ferrer (ESP/N°4) - Lukas Rosol (CZE) 6/3 6/4
Fabio Fognini (ITA) - Tommy Robredo (ESP) 7/6(3) 2/1 ab.
Vasek Pospisil (CAN) - Gaël Monfils (FRA) 5/7 6/7(4)
Stanislas Wawrinka (SUI/N°8) - Kevin Anderson (RSA) 6/4 3/6 7/6(6)
Fernando Verdasco (ESP) - Milos Raonic (CAN/N°10) 6/7(1) 6/3 3/6
John Isner (USA/N°14) - Carlos Berlocq (ARG) 4/6 6/7(4)
Daniel Brands (GER) - Tommy Haas (GER/N°11) 4/6 4/6
Nicolas Almagro (ESP/N°15) - Jérémy Chardy (FRA) 6/3 6/4
Florian Mayer (GER) - Benoit Paire (FRA) 7/6(1) 7/5

Nadal à sa main

Rafael Nadal a réussi son entrée en lice à Shanghaï. Vainqueur d'Alexandr Dolgopolov (6-3, 6-2), il retrouvera désormais Carlos Berlocq.

Rafael Nadal s'est qualifié sans problème pour les huitièmes de finale du Masters 1000 de Shanghaï. L'Espagnol a dominé l'Ukrainien Alexandr Dolgopolov (6-3, 6-2) et jouera désormais sa place face à l'Argentin Carlos Berlocq, tombeur de l'Américain John Isner (6-4, 7-6[4]). Avec 83% de premières balles, le n°1 mondial a totalement contrôlé la situation et a muselé les accélérations de l'imprévisible ''Dolgo'' (21 fautes, 17 coups gagnants contre 14 et 5 pour Nadal).

Ce dernier a beaucoup trop manqué de régularité à l'échange pour pouvoir vraiment engager un bras de fer. Il a le talent dans la main, mais ça ne suffit pas. Le plus dur pour ''Rafa'' mercredi a donc été de gérer l'humidité des lieux : détrempé après quatre jeux, il a dû plus tard faire venir les ramasseurs de balles pour éponger le sol sur sa ligne de service tellement il transpirait. Son adversaire a lui fini la rencontre au sec, mais sans victoire et ce pour la quatrième fois en autant de duels.
C.B.

PROGRAMME DE JEUDI

Court Stadium
A partir de 08h00, heure Française


Juan Martin Del Potro (ARG/N°6) - Tommy Haas (GER/N°11)
Gaël Monfils (FRA) - Roger Federer (SUI/N°5)

A partir de 12h00, heure Française

Novak Djokovic (SRB/N°1) - Fabio Fognini (ITA)

A partir de 14h00, heure Française

Carlos Berlocq (ARG) - Rafael Nadal (ESP/N°2)


GrandStand
A partir de 08h00, heure Française

Kei Nishikori (JPN/N°12) - Jo-Wilfried Tsonga (FRA/N°7)

A partir de 09h30, heure Française

David Ferrer (ESP/N°4) - Florian Mayer (GER)
Nicolas Almagro (ESP/N°15) - Tomas Berdych (CZE/N°4)
Stanislas Wawrinka (SUI/N°8) - Milos Raonic (CAN/N°10)
# 11/10/2013 à 00:25 Nico
RESULTATS DE JEUDI

Juan Martin Del Potro (ARG/N°6) - Tommy Haas (GER) (forfait)
Novak Djokovic (SRB/N°1) - Fabio Fognini(ITA) 6/3 6/3
Gaël Monfils (FRA) - Roger Federer (SUI/N°5) 6/4 6/7(5) 6/3
Rafael Nadal (ESP/N°2) - Carlos Berlocq (ARG) 6/1 7/6(5)
Kei Nishikori (JPN/N°12) - Jo-Wilfried Tsonga (FRA/N°7) 6/7(5) 0/6
Nicolas Almagro (ESP/N°15) - Tomas Berdych (CZE/N°4) 6/7(6) 6/4 7/6(4)
Stanislas Wawrinka (SUI/N°8) - Milos Raonic (CAN/N°10) 7/6(2) 6/4
David Ferrer (ESP/N°4) - Florian Mayer (GER) 4/6 3/6

Nadal, pas si évident

Rafael Nadal est qualifié pour les quarts de finale du tournoi de Shanghaï. Mais l'Espagnol a dû s'employer pour écarter Carlos Berlocq (6-1, 7-6 [5]) jeudi.

Rafael Nadal en a sué. Au propre comme au figuré. Opposé à Carlos Berlocq, l'Espagnol s'est qualifié pour les quarts de finale (6-1, 7-6 [5]) du Masters 1000 de Shanghaï jeudi. Mais tout n'a pas été si facile face au bagarreur argentin. De nouveau numéro un mondial depuis lundi, le Majorquin n'a concédé aucune balle de break mais il a dû s'employer, surtout dans la seconde manche et le tie-break, pour venir à bout de celui contre qui il mène désormais 3-0.

Nadal-Wawrinka en quarts

Comme mercredi, Nadal a fini en nage. Géné par l'humidité chinoise, il a changé quatre fois de polo. Le dernier, enfilé quelques minutes avant la conclusion de la rencontre, était à peu près sec au moment de saluer son valeureux adversaire au filet. L'Espagnol affrontera vendredi le Suisse Stanislas Wawrinka en quarts de finale. Ce dernier a écarté Milos Raonic jeudi dans un match qui valait cher pour le Masters de Londres (4 au 11 novembre).
A.M.

PROGRAMME DE VENDREDI

Stadium
A partir de 14h00, 8h00 en France


Florian Mayer (ALL) - Jo-Wilfried Tsonga (FRA/n°7) : 0-3
Juan Martin Del Potro (ARG/n°6) - Nicolas Almagro (ESP/n°15) : 1-0

Pas avant 18h00, 12h00 en France

Novak Djokovic (SER/n°1) - Gael Monfils (FRA) : 8-0

Pas avant 20h00, 14h00 en France

Stanislas Wawrinka (SUI/n°8) - Rafael Nadal (ESP/n°2) : 0-10
# 11/10/2013 à 23:14 Nico
RESULTATS DE VENDREDI

Juan Martin Del Potro (ARG/N°6) - Nicolas Almagro (ESP/N°15) 6/3 6/3

Novak Djokovic (SRB/N°1) - Gaël Monfils (FRA) 6/7(4) 6/2 6/4

Jo-Wilfried Tsonga (FRA/N°7) - Florian Mayer (GER) 6/4 6/3

Rafael Nadal (ESP/N°2) - Stanislas Wawrinka (SUI/N°8) 7/6(10) 6/1

Nadal fait rompre Wawrinka

Rafael Nadal s'est qualifié vendredi pour le dernier carré du tournoi de Shanghaï. Il a écarté Stanislas Wawrinka (7-6 [10], 6-1).

Il faut croire qu’il n’y a rien à faire. Contre Rafael Nadal, Stanislas Wawrinka n’arrive pas à gagner, même pas une manche. Depuis vendredi, l’Espagnol mène 11-0 dans les confrontations, après son succès en quarts de finale du tournoi de Shanghaï (7-6 [10], 6-1) vendredi. Pourtant, le Suisse a eu des occasions pour faire craquer l’Espagnol. Trois balles de set par exemple dans la première manche, dont deux dans un tie-break intense et étouffant de plus de vingt minutes. Mais Nadal tient à défendre son statut de numéro un mondial. Lui aussi a eu besoin de plusieurs balles, quatre exactement, mais il a su en convertir une pour basculer en tête.

Et maintenant, Del Potro

Wawrinka y a cru encore un jeu. Le temps d’avoir deux balles de break sur le premier jeu de service de son adversaire. Les deux ont été effacées par l’Espagnol. Et ce dernier a ensuite déroulé, contre un Wawrinka atteint psychologiquement. En fin de rencontre, sans pression et relâché, Wawrinka a bien lâché quelques coups qui ont fait se lever le public chinois. Mais Nadal a su contenir la petite révolte pour remporter son 50e quart de finale de Masters 1000 et s’offrir une demi-finale contre Juan Martin Del Potro. Wawrinka, lui, manque l’occasion de prendre des points précieux dans sa course au Masters de Londres. Jamais invité au grand rendez-vous final, il est pour le moment septième, sixième en enlevant Andy Murray forfait.
A.M.

Nadal : «Une bonne nouvelle»

Après sa victoire contre Stanislas Wawrinka vendredi, Rafael Nadal a souligné sa joie d'être en demi-finale à Shanghaï. «Un tournoi qui a toujours été difficile pour moi», a-t-il souligné.

Invincible contre Stanislas Wawrinka, Rafael Nadal est en demi-finale du Masters 1000 de Shanghaï. Un véritable soulagement pour le numéro un mondial, qui a dû élever son niveau de jeu pour emporter la première manche : «Le match a été très dur. Je pense avoir fait un bon premier set. Son service était bon et il est entré sur le terrain avec le désir de frapper la balle tôt. Il a été difficile de le stopper. Mais, et c'est une chose positive, quand il jouait bien, je jouais aussi très bien. J'étais capable de résister et si ce n'avait pas été le cas, j'aurai perdu le premier set. Je suis donc très heureux d'être en demi-finale ici. C'est une bonne nouvelle pour moi. C'est un tournoi important et il a toujours été difficile de bien jouer ici pour moi.»

Un autre match contre Del Potro

Heureux de la qualité de son coup droit, le Majorquin a aussi très bien bougé. Des qualités qui lui seront indispensables samedi contre Juan Martin Del Potro : «Le court est rapide, je ne peux pas espérer le même match qu'à Indian Wells (victoire en finale de Nadal). Il y aura moins de rallyes je pense. La seule option contre lui, c'est de bien jouer mon tennis et de jouer de manière agressive. Il a probablement un meilleur service que moi mais je pense être plus rapide que lui.»
lequipe.fr

PROGRAMME DE SAMEDI

Stadium
Pas avant 16h30, 10h30 en France


Novak Djokovic (SER/n°1) - Jo-Wilfried Tsonga (FRA/ n°7) : 10-5

Pas avant 20h00, 14h00 en France

Rafael Nadal (ESP/n°2) - Juan Martin Del Potro (ARG/n°6) : 8-3
# 12/10/2013 à 20:00 Nico
RESULTATS DE SAMEDI

Djokovic passe Tsonga

Jo-Wilfried Tsonga n'est pas parvenu à enrayer la marche en avant de Novak Djokovic samedi. Battu (6-2, 7-5), le Français continue de coincer face au Serbe.

Novak Djokovic 28 - France : 0. Voilà le rapport de force entre le Djoker et les joueurs français depuis 2010. Samedi, Jo-Wilfried Tsonga n'a pas pu stopper l'hémorragie. Malgré un bon retour dans le match, il a fini par plier lors de cette demi-finale (6-2, 7-5). Novak Djokovic, tenant du titre, a donc décroché sa place pour la finale du Masters 1000 de Shanghai. Evoluant globalement un cran au-dessus samedi, le Serbe a remporté sa 11e victoire en 16 duels face au n°1 français avec une série en cours de 9-0. C'est la 19e victoire de suite en Chine pour le n°2 mondial, maître de Pékin et Shanghai.

''Nole'' a mis une main de fer sur cette rencontre face à un joueur puissant et imprévisible dont il se méfie. Il sait que s'il le laisse dicter le jeu, la tornade n'est pas loin. Mais depuis le quart de l'Open d'Asutralie 2010, le Serbe a trouvé la clé alors que le Français a perdu la sienne. Le début de match du 9e joueur mondial n'a pas aidé (0-3), mais la balle de 4-0 double break sauvée l'a libéré, lui permettant de sortir un jeu de retour exceptionnel (2-3). Même pas mal, a répondu ''Djoko'' (6-2). Blessé entre Wimbledon et Metz, Tsonga manquait de repères face à un cador. Débordé, partant trop souvent à la faute (35 en tout - 21 coups gagnants - contre 14 pour Djokovic, et 22 coups gagnants), hésitant entre patience et attaque, il voyait l'ex n°1 mondial lui marcher dessus (6-2, 4-2). Le Serbe avait retourné 89% des premières et 92% des secondes, neutralisant le jeu du Tricolore.

Djokovic a les crocs


Mais en 2013, Djokovic a parfois les nerfs qui s'emballent. Un mauvais jeu de service à 4-2, une décision d'arbitrage (ne pas rejouer un point gagné au Challenge par Tsonga) et c'est le grillage de fusible. Fou de rage contre l'arbitre, il s'est retrouvé à 4-4 en un clin d'oeil. Occupé à chambrer et à fusiller l'arbitre du regard, il a laissé Tsonga se révolter. ''Jo'' a mieux choisi ses montées alors que jusque-là il s'était acharné sur le revers - généralement imparable - du Serbe, a tenu à l'échange et a troué la défense adverse en coup droit. A 4-5 0-30, il a servi le plomb et a continué de rentrer dans la tête du Djoker. Sauf que ce dernier, l'orgueil en avant et le calme revenu, n'a rien lâché en retour à 6-5, a retrouvé longueur de balle, intensité et précision pour convertir sa deuxième balle de match sur un coup droit gagnant. Les poings serrés et les cris sonores. Déterminé, parfois tendu et irritable, le Serbe semble avoir été piqué au vif par la perte du trône : il veut déboulonner tout ce qui bouge. Tsonga, lui, sera 9e à la Race lundi après ce joli coup chinois, mais il aurait sans doute préféré faire sauter le verrou Djokovic.
C.B.


Del Potro domine Nadal !


Juan Martin Del Potro a dominé Rafael Nadal samedi en demi-finale à Shanghai (6-2, 6-4). Il défiera donc Novak Djokovic pour le titre.

Il pouvait bien sauter de joie les poings serrés sur le court central. Juan Martin Del Potro a réussi samedi là où Jo-Wilfried Tsonga avait échoué un peu plus tôt : exploser son verrou taille cador. L'Argentin n'avait plus battu Rafael Nadal depuis 2009 mais lors de cette demie, il a sorti un match exceptionnel (6-2, 6-4) face à l'homme fort de la saison. Le n°1 mondial n'aura plus qu'une chance, à Bercy, de devenir le premier à remporter 6 Masters 1000 dans une saison. En attendant, celui de Shanghaï continue de se refuser à lui. Samedi, la puissance dévastatrice de l'Argentin, qui vise son premier Masters 1000, a pris le dessus.

80% de premiers services, 28 coups gagnants, 6 balles de breaks sauvées sur 6 : ''Del Po'' a joué le plomb. Revenu cette saison à son tout meilleur niveau, il n'a pas laissé Nadal renverser le match comme à Indian Wells cette année. Il a continuellement enfoncé le clou, même quand ses jambes semblaient fatiguer en milieu de deuxième set. Il a fait claquer son coup droit comme la foudre, que ce soit croisé, décroisé, en décalage ou en bout de course. Ce match, il l'a dominé du début à la fin, menant 4-0 dans un premier set conclu sur un ace dans un jeu blanc de patron. Et s'il était là le nouveau sociétaire du Big 4 ?

Nadal a dû céder

En face, Nadal - trop souvent promené dans tous les coins - n'a jamais pu casser ni épuiser la cadence adverse pour capitaliser. Les deux balles de break manquées à 1-0 dans le deuxième set set ont pu jouer. Sa frustration aussi même si, comme à son habitude, il a mouillé le maillot sur tous les points. Les spectateurs ont eu droit à quelques échanges de haute voltige et voir l'actuel 5e joueur mondial gagner ces bras de fer du fond du court n'était pas bon signe pour l'Espagnol (15 coups gagnants, 22 fautes directes samedi).

Finaliste à Pékin, battu pour la première fois sur dur de la saison par Novak Djokovic, ''Rafa'' n'a pas démérité mais sur cette surface il sera toujours en danger face aux grands cogneurs dont le revers peut tenir face à son lift et dont le service peut le tenir à distance. Les quelques fautes inhabituelles, comme les trois en revers dans à 5-4 service adverse - dont deux dans le filet sur deuxième balle - ont montré des brèches dans la cuirasse. Il faudra attendre pour voir si Nadal ne va pas baisser un peu le pied après une année où il a déjà beaucoup donné. A priori on le retrouvera à Bâle, avant Bercy et le Masters. Del Potro, lui, sera dimanche sur le central face à Djokovic pour tenter de s'offrir coup sur coup les deux patrons.
C.B.


REACTION


Nadal : «Il faut juste féliciter» Del Potro

Rafael Nadal a expliqué sa défaite contre Juan Martin Del Potro par le niveau incroyable affiché samedi par son adversaire. Le n°1 mondial estime aussi repartir de Chine avec deux bons résultats (finale à Pékin, demie à Shanghai ce samedi).

Rafael Nadal, éliminé en demi-finale du tournoi de Shanghai : «(Juan Martin Del Potro) a joué de manière incroyable. Il faut juste le féliciter. J'ai rarement affronté des joueurs qui ont affiché le même niveau de jeu que lui aujourd'hui (samedi). Je n'ai pas grand chose à dire sur mon jeu, sinon que j'aurais pu mieux servir. Je rentre chez moi en me disant que j'ai fait tout ce que je devais faire. J'ai joué contre plus fort que moi aujourd'hui, c'est tout... Le problème est toujours le même : quand vous gagnez beaucoup, atteindre les demi-finales semble anodin. Je vois les choses différemment. Une demi-finale, c'est un résultat positif.»
lequipe.fr


FINALE DE DIMANCHE


Court Stadium
A partir de 10h30, heure Française


Novak Djokovic (SRB/N°1) - Juan-Martin Del Potro (ARG/N°6)
# 13/10/2013 à 20:53 Nico

Djokovic ne lâche rien


Novak Djokovic a su tenir ses nerfs et son jeu pour conserver son titre à Shanghaï. Vainqueur de Juan Martin Del Potro (6-1, 3-6, 7-6[3]), il quitte l'Asie avec 1500 points au compteur.

Novak Djokovic joint les gestes à la parole. Le Serbe avait prévenu Rafael Nadal qu'il allait se battre jusqu'au bout pour lui contester le trône de numéro 1 mondial. Titré à Pékin et désormais à Shanghaï, sur une série de 20-0 en Chine, le Serbe a rempli son contrat. Dimanche, il s'est défait de Juan Martin Del Potro (6-1, 3-6, 7-6[3]) afin de conserver son titre et de s'adjuger son 15e Masters 1000, le 2e de la saison avec une stat de 18/19 au filet pour une autre promesse tenue. Del Potro n'a pas remporté son premier Masters 1000 après 3 tentatives, mais 2014 s'annonce très prometteur.

Ses yeux rougis en ont dit long de l'âpreté du combat et de la désillusion. Mais que faire quand déboulonner Rafael Nadal ne suffit pas et qu'il faut enchaîner sur l'autre Iron Man, Novak Djokovic ? Ce dernier est passé par toutes les couleurs dimanche mais n'a pas craqué. Son premier set a été une démonstration : il a détruit le rythme adverse, s'est acharné sur le revers de Del Potro, a trouvé tous les angles et poussé la boîte de vitesse au maximum (6-1). Mais le Djoker a encore vu sa tête lui jouer des tours. Oubliées les miettes laissées à l'Argentin (27% de points gagnés sur deuxième balle), il a livré un deuxième set très étrange, en panique sur ses appuis et perdant l'équilibre, le coup droit à l'agonie. Et le mano a mano a pris feu.

Djokovic au mental face à un Del Po épatant

''Del Po'' a relevé la tête. Le coup droit et le service enfin réglés, il a lâché les chevaux et les missiles sont tombés (34 coups gagnants dimanche). En mode tempête sous un crâne puis acculé par la tornade adverse, Djokovic a plongé alors que l'Argentin s'enflammait (6-3 avec deux balles de break sauvées à 4-2). Les poings serrés, les Vamos tonitruants, bougeant comme s'il ne faisait pas 1,98m, il s'est aussi mis une bonne partie du public dans la poche, suscitant la colère du Djoker dans un 3e set épatant.

Les deux balles de match sauvées par l'Argentin à 4-5, l'échange de 24 coups gagné par ''Djoko'' pour 4-2 dans le jeu décisif, l'énormissime volée de revers amortie de Djokovic pour 5-3 et ce revers le long de la ligne pour finir : un grand moment, ponctué par une très belle accolade entre deux joueurs amis hors des courts. Cette bataille gagnée au mental continue de permettre à ''Nole'' (47 coups gagnants) de retrouver ses certitudes. On l'a vu avoir du mal à contrôler ses émotions cette semaine, mais c'était cette fois plus le signe de la rage de vaincre que du doute. Le signal est clair.
C.B.
Répondre à ce message

Vous n'êtes pas autorisé à poster un message sur le forum.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site