SHANGHAI 2010

Auteur  
# 10/10/2010 à 20:10 Nico
PROGRAMME DE LUNDI

Stadium, à partir de 08h00, heure française

Jo-Wilfried Tsonga (FRA) - Feliciano Lopez (ESP) 2-0
Tsung-Hua Yang (TPE) - Jurgen Melzer (AUT) 0-0

Pas avant 12h00 heure française

Fernando Verdasco (ESP) - Thiemo De Bakker (ESP) 0-0

Pas avant 14h00, heure française

Gilles Simon (FRA) - Stanislas Wawrinka (SUI) 0-0


Grandstand, à partir de 08h00, heure française

Eduardo Schwank (ARG) - Guillermo Garcia-Lopez (ESP)

Pas avant 09h00, heure française

Jérémy Chardy (FRA) - Marcos Baghdatis (CHY) 2-0
Juan Monaco (ARG) - Florent Serra (FRA) 2-2

Pas avant 14h00, heure française

Mischa Zverev (ALL) - Sergiy Stakhovsky (UKR) 1-1
# 12/10/2010 à 00:01 Nico
RESULTATS DE LUNDI

Robredo - Montañés 6-3,7-6(7/4)
Dolgopolov - Almagro 2-6,7-5,7-6(7/3)
García-López - Schwank 6-7(8/10),6-2,6-4
Wawrinka - Simon 6-4,6-1
Melzer - Yang 6-4,7-6(7/5)
Zverev - Stakhovsky 6-1,4-6,7-6(9/7)
Mónaco - Serra 6-4,7-6(7/3)
de Bakker - Verdasco 7-6(7/4),7-5
Tsonga - López 7-6(7/4),6-3
Chardy - Baghdatis 7-6(7/4),6-1


PROGRAMME DE MARDI


Stadium, à partir de 8h00, heure française :

Philipp Kohlschreiber (ALL) - Andy Roddick (USA/n°10) : 1-3
Ivan Ljubicic (CRO) - Ze Zhang (CHN/WC) : 0-0

Pas avant 13h00, heure française :

Michaël Llodra (FRA) - David Ferrer (ESP/n°11) : 0-1

Pas avant 15h00, heure française :

Tomas Berdych (RTC) - Tommy Robredo (ESP/n°7) : 3-3


Grandstand, à partir de 8h00, heure française :

Andrey Golubev (KAZ) - Janko Tipsarevic (SER) : 0-0
Gaël Monfils (FRA/n°15) - Benjamin Becker (ALL/Q) : 0-0
Marin Cilic (CRO/n°14) - Andreas Seppi (ITA) : 2-1

Pas avant 13h00, heure française :

Ernests Gulbis (LET) - Richard Gasquet (FRA) : 0-1


Court n°3, à partir de 7h00, heure française :

Radek Stepanek (RTC) - Yan Bai (CHN/WC) : 0-0
Sam Querrey (USA) - Michael Berrer (ALL) : 0-0
Di Wu (CHN/WC) - Yen-Hsun Lu (TAI) : 0-0
Un double


Court n°4, à partir de 7h00, heure française :

Denis Istomin (OUZ) - Daniel Gimeno-Traver (ESP)
Thomaz Bellucci (BRE) - Marsel Ilhan (TUR/Q) : 0-0
Deux doubles


Court n°5, à partir de 7h00, heure française :

Lukasz Kubot (POL/Q) - John Isner (USA) : 0-1
Florian Mayer (ALL) - Kevin Anderson (AFS/Q) : 1-0
Un double
# 12/10/2010 à 23:21 Nico
RESULTATS DE MARDI

Ferrer - Llodra 7-6(7/2),6-1
Tipsarevic - Golubev 6-3,6-4
Roddick - Kohlschreiber 6-3,2-1
Isner - Kubot 4-6,7-6(11/9),7-6(9/7)
Ljubicic - Zhang 5-7,6-3,6-4
Gimeno - Istomin 3-6,6-3,6-3
Bai - Štepánek 6-3,6-4
Berdych - Robredo 6-0,6-4


PROGRAMME DE MERCREDI


La pluie a perturbé le tournoi mardi et la journée de mercredi se retrouve donc très chargée. Gaël Monfils, Richard Gasquet et Jérémy Chardy seront ainsi en lice, tout comme Rafael Nadal, Novak Djokovic et Roger Federer.


Stadium, à partir de 06h00, heure française

Ernests Gulbis (LET) - Richard Gasquet (FRA) 0-1

Pas avant 08h00, heure française

Ivan Ljubicic (CRP) - Novak Djokovic (SER) 2-5
Andy Murray (GBR) - Yan Bai (CHN) 0-0

Pas avant 12h00, heure française

Rafael Nadal (ESP) - Stanislas Wawrinka (SUI) 6-0


Pas avant 14h00, heure française

John Isner (USA) - Roger Federer (SUI) 0-1


Grandstand, à partir de 06h00, heure française

Gaël Monfils (FRA) - Benjamin Becker (ALL) 0-0

Pas avant 08h00, heure française

Robin Söderling (SUE) - Janko Tipsarevic (SER) 1-0
Jo-Wilfried Tsonga (FRA) - Sam Querrey ou Michael Berrer
Guillaume Garcia-Lopez (ESP) - Andy Roddick (USA) 0-2
Mischa Zverev (ALL) - Nikolay Davydenko (RUS) 0-0


Court n°3, à partir de 05h00, heure française


Sam Querrey (USA) - Michael Berrer (ALL) 0-0
Di Wu (CHN) - Yen-Hsun Lu (TPE) 0-0
Thomas Bellucci (BRE) ou Marsel Ilhan (TUR) - David Ferrer (ESP)
Gaël Monfils (FRA) ou Benjamin Becker (ALL) - Ernests Gulbis (LET) - Richard Gasquet (FRA)


Court n°4, à partir de 05h00, heure française

Thomas Bellucci (BRE) - Marsel Ilhan (TUR) 0-0
Marin Cilic (CRO) - Andreas Seppi (ITA) 2-1

Pas avant 08h00, heure française

Florian Mayer (ALL) ou Kevin Anderson (AFS) - Mikhail Youzhny (RUS)
Thiemo De Bakker (HOL) - Juan Monaco (ARG) 1-1


Court n°5, à partir de 05h00, heure française

Florian Mayer (ALL) - Kevin Anderson (AFS) 1-0

Pas avant 07h00, heure française


Daniel Gimeno Traver (ESP) - Jurgen Melzer (AUT) 0-1


Court n°6, à partir de 05h00, heure française

Jérémy Chardy (FRA) - Alexandr Dolgopolov Jr (UKR) 0-0
# 13/10/2010 à 23:24 Nico
RESULTATS DE MERCREDI

Lu - Wu 6-1,6-4
Seppi - Cilic 6-2,6-2
Belluci - Ilhan 6-1,2-6,7-6(7/4)
Gasquet - Gulbis 6-1,6-4
Monfils - Becker 6-1,7-5
Mayer - Anderson 6-2,6-2
Querrey - Berrer 6-3,7-6(8/6)

Djokovic - Ljubicic 6-3,6-3
Gasquet - Monfils 6-4,3-6,6-4
García-López - Roddick 3-6,3-2
Chardy - Dolgopolov 6-1,5-7,6-2
Murray - Bai 6-2,6-2
Zverev - Davydenko 6-4,7-6(7/3)
Mónaco - de Bakker 2-6,6-3,6-4
Melzer - Gimeno 6-3,7-6(7/2)
Nadal - Wawrinka 6-4,6-4
Söderling - Tipsarevic 6-3,7-6(7/5)
Mayer - Youzhny 6-4,6-7(5/7),6-1
Tsonga - Querrey 7-6(9/7),6-1
Federer - Isner 6-3,6-4
Seppi - Lu 7-6(7/4),6-3
Ferrer - Belluci 7-6(9/7),6-3


7 sur 7 pour Nadal

A Bangkok, Rafael Nadal a commis un faux pas. A Tokyo, il a souffert mais gagné. A Shanghaï, il est au point et Stanislas Wawrinka en a fait les frais avec une défaite logique (6-4, 6-4) au deuxième tour.Quand le Majorquin est bien, le moindre détail prend des proportions effrayantes pour son adversaire. Un peu tendu, le Suisse rate son début de match avec quatre fautes directes pour céder son service. Il ne revoit plus son adversaire malgré trois balles de débreak à 3-2. Ces trois occasions sont les dernières...

Stanislas Wawrinka essaie, joue bien, mais la puissance de Rafael Nadal le pousse à surjouer. Alors il force (un peu) trop. Alors il tente (un peu) trop. Alors il rate (un peu) trop. Et il concède sa septième défaite en sept matches contre l'Espagnol. Et il n'a toujours pas pris un set au numéro 1 mondial. Comme le prochain adversaire de Rafael Nadal : Jürgen Melzer, tombeur (6-3, 7-6 [5]) du lucky loser Daniel Gimeno-Traver. En trois confrontations, l'Autrichien n'a toujours pas réussi à faire trembler le Majorquin.


Federer, retour gagnant

Roger Federer signe un retour à la compétition convaincant (6-3, 6-4) contre John Isner. Au troisième tour, le Suisse affrontera Andreas Seppi.

Sa femme et ses filles sont à la maison. Son nouvel entraîneur, Paul Annacone, est dans son box et Roger Federer retrouve sa place sur le court avec une victoire (6-3, 6-4 en 1h02') contre John Isner. Comment va-t-il depuis sa défaite en demi-finale à l'US Open ? Bien, même très bien. Deux signes ne trompent pas : son service et son jeu de jambes. Le grand John ne voit rien du haut de ses 2,06 m. Il subit et comprend bien vite que l'histoire ne sera pas sans fin.

Après quarante-sept secondes, Roger Federer remporte son premier jeu de service. Ca va vite, trop vite pour l'Américain avec un break encaissé à 2-1 au premier set et un autre à 3-3 dans la deuxième manche. Le héros de Wimbledon ne possède aucune occasion et le Suisse délivre un récital avec six fautes directes pour trente points gagnants... Son repos après l'US Open et sa préparation à Dubaï lui réussissent. Il bouge bien, peut déclencher ses décalages en coup droit, multiplier les amorties pour déstabiliser son adversaire et s'amuser avec un coup entre les jambes victorieux. Roger Federer est bien de retour...
S.D


PROGRAMME DE JEUDI

Stadium - A partir de 8h00 HF

Andy Murray (GBR) - Jérémy Chardy (FRA) : 2-0
Richard Gasquet (FRA) - Novak Djokovic (SER) : 1-2
Rafael Nadal (ESP) - Jurgen Melzer (AUT) : 3-0
Andreas Seppi (ITA) - Roger Federer (SUI) : 0-6


Grandstand - A partir de 8h00 HF

Tomas Berdych (RTC) - Guillermo Garcia-Lopez (ESP) : 1-1
Jo-Wilfried Tsonga (FRA) - Florian Mayer (ALL) : 0-0
Robin Söderling (SUE) - Davd Ferrer (ESP) : 7-3
# 14/10/2010 à 20:08 Nico
RESULTATS DE JEUDI

Murray - Chardy 6-3,6-4
Mónaco - Zverev 6-0,6-2
Melzer - Nadal 6-1,3-6,6-3
Djokovic - Gasquet 6-1,6-1
García-López - Berdych 7-6(7/4),6-3
Federer - Seppi 6-3,6-4
Söderling - Ferrer 7-5,6-4
Tsonga - Mayer 7-5,6-3


Melzer terrasse Nadal

Après un excellent match, Jürgen Melzer réalise l'exploit du jour en battant (6-1, 3-6, 6-3) Rafael Nadal. En quart, l'Autrichien affrontera Juan Monaco.

Quand le sourcil de Rafael Nadal forme un accent circonflexe, le danger n'est jamais loin... Sa mimique ne trompe pas, il se passe quelque chose d'étrange sur le central de Shanghaï. Jürgen Melzer vient de le battre (6-1, 3-6, 6-3 en 1h59') pour la première fois en quatre confrontations. Et l'Autrichien n'a pas agi dans la demi-mesure. Comment ? Prises de balle précoces, agressivité totale (37 points gagnants), service impeccable (55 % de premières balles, 14 aces) et mental solide sur la fin.

Bousculé, Rafael Nadal ne trouve pas son rythme et multiplie les fautes directes (17 points gagnants, 27 fautes directes). Jusqu'à 6-1, 1-1 (30-40), le 12e mondial allie vitesse et précision. La lumière de la victoire brille alors au loin et lui brûle un peu de lucidité. La vitesse se transforme en précipitation et les erreurs commencent à émailler son jeu. Sans bien jouer, Rafael Nadal s'accroche et attend son heure qui arrive avec un break à 3-2 au deuxième set.

Melzer, la prime à l'offensive

Mais Jürgen Melzer a bien changé. A 29 ans, le demi-finaliste de Roland-Garros réalise la meilleure saison de sa carrière et sa confiance est à son acmé. Aujourd'hui, il est convaincu qu'il peut battre le numéro 1 mondial et il connaît le chemin à suivre : l'offensive. A la relance, il délivre un grand match et met sous pression son adversaire en permanence. A la moindre balle courte, il se jette dans la balle. Au service, il délivre un récital.

Et surtout dans la tête, il se montre solide. Après avoir récolté le break à 3-2 au troisième set sur de nombreuses fautes directes en coup droit de l'Espagnol, il tient. Pourtant, il aurait pu ressasser sa première balle de match, mal jugé et à rejouer après la vérification vidéo à 5-2 (15-40). Pourtant il aurait pu trembler au moment de servir pour le match après avoir laissé passer trois balles de match. Le résultat : un jeu blanc avec trois points gagnants. Une victoire contre Rafael Nadal, ça se mérite. Jürgen Melzer l'a bien méritée.
S.D.


REACTION


Nadal «fatigué physiquement et mentalement»

«Ce n'est pas une surprise pour moi. Je n'ai pas bien joué. Je me sentais lent sur le court et j'ai commis plus d'erreurs que d'habitude. Sur un plan général, je me sens plus fatigué que d'habitude, aussi bien physiquement que mentalement. Vous ne pouvez pas vous attendre à gagner toutes les semaines.»
# 15/10/2010 à 14:47 metout
IL A LE DROIT D'AVOIR AUSSI UNE PETITE BAISSE DE REGIME.... CE N'EST PAS UN SURHOMME ! J'AI CONFIANCE EN MON RAFA ET IL VA SE PREPARER POUR LE PROCHAIN MASTER. CONTINUE A ETRE COMME CELA ET COMME TOUJOURS, FONCE..... TU ES LE PLUS FORT.
UNE GRANDE FAN DE TOI.
VIVIANNE
# 15/10/2010 à 23:51 Nico
Hello, Viviane, bien dis, tu as bien raison et le meilleur est à venir !

VAMOS !!!

# 15/10/2010 à 23:57 Nico
PROGRAMME DE VENDREDI

Court central : A partir de 8h00 (heure française) :
Andy Murray (GBR/n°4) - Jo-Wilfried Tsonga (FRA) : 3-1
Guillermo Garcia-Lopez (ESP) - Novak Djokovic (SER/n°2) : 1-3
Jurgen Melzer (AUT) - Juan Monaco (ARG) : 1-4
Robin Söderling (SUE/n°5) - Roger Federer (SUI/n°3) : 1-13


RESULTATS DE VENDREDI

Federer - Söderling 6-1,6-1
Mónaco - Melzer 6-7(6/8),7-5,6-2
Djokovic - García-López 6-2,6-3
Murray - Tsonga 6-2,6-2



Le récital Federer

Déconcertant de facilité, Roger Federer (n°3) a étrillé Robin Söderling (n°5), vendredi, en quarts (6-1, 6-1 en 53 minutes). Le Suisse retrouvera Novak Djokovic (n°2) pour une place en finale.

Un soliste au sommet de son art. Roger Federer, déjà impressionnant lors de ses deux premières répétitions face à John Isner (6-3, 6-4) et Andreas Seppi (6-3, 6-4), n'a pas manqué la générale. Impeccable au service (5 aces, aucune balle de break concédée, 75% des points gagnés derrière sa première), il donne le "la" en retour, se procurant d'entrée deux occasions de faire la course en tête. Si Robin Söderling sauve la sienne, il ne peut suivre le rythme. Points gagnants (15 au total), montées concluantes (7 sur 7). Le Suisse va crescendo.

Et aligne... onze (!) jeux de rang pour se retrouver à 6-1, 5-0. Si le protégé de Magnus Norman relève la tête, il ne peut éviter le couac. En moins d'une heure, l'ex-numéro 1 mondial lui inflige sa défaite la plus sévère en quinze confrontations (14-1 pour le Suisse). En difficulté sur sa mise en jeu, un point fort en général (3 doubles, 9 points gagnés sur 24 derrière sa première balle, 8 sur 21 après la seconde, 5 breaks concédés sur 6), Robin Söderling est pris à la gorge dès le retour. Et ne peut imposer son rythme dans l'échange. Bousculé, il se précipite, joue souvent le coup de trop et multiplie les fausses notes (21 fautes directes au total).

Jour sans ? Pépin physique ? Le double finaliste de Roland-Garros (2009, 2010) n'est pas suffisamment armé pour suivre la cadence. Absent du circuit depuis sa défaite en demi-finales de l'US Open face à Novak Djokovic malgré deux balles de match, le protégé de Paul Annacone a visiblement bien rechargé les batteries et remis son tennis au diapason. En alliant performance et plaisir, à l'image d'un nouveau coup entre les jambes, sa "marque de fabrique", lors de son match d'ouverture. Il retrouvera désormais le Serbe pour une revanche. Histoire de prolonger sa symphonie fantastique.
J.G.


PROGRAMME DE SAMEDI

A partir de 8h30, heure française :

Juan Monaco (ARG) - Andy Murray (GBR/n°4) : 1-1

Roger Federer (SUI/n°3) - Novak Djokovic (SER/n°2) : 10-6
# 16/10/2010 à 20:29 Nico
RESULTATS DE SAMEDI

Murray sobre, Federer frais

Roger Federer jouera Andy Murray en finale à Shanghai. Le Suisse a sorti Novak Djokovic 7-5, 6-4 au terme d'un match très serré au premier set et parfaitement maîtrisé au second. Une petite revanche après l'US Open. L'Ecossais jouera sa 4e finale de l'année en éliminant un Monaco pugnace 6-4, 6-1.


UN FEDERER TOUT FRAIS

Tout est dans le "body langage". Le "langage du corps" dont parle tous les coaches et autres gourous du circuit. Quand tu es nul, montre que tu es un winner, on ne sait jamais... Dans le cas de Roger Federer et Novak Djokovic, le problème du body langage se pose rarement. Ces deux là sont rarement "nuls" sur un court. A Shanghai, ce samedi, pour un remake de la demi-finale de l'US Open, nous avons même eu droit à un premier set de très grande qualité.

Tension, variation, lutte technique, tactique et mentale de très haut niveau. Malgré une première balle de break dès le premier jeu de service du Serbe, Federer a été en danger toute la manche. Au quatrième jeu, il a sauvé quatre balles de break de justesse. Il a globalement dû lutter sur chacun de ses engagements. Djokovic mettait du poids et de la vitesse dans ses balles. Federer a refusé de reculer, a travaillé son revers pour trouver les bonnes variations de profondeur et n'a pas plié.

A 5-5, le duel atteint son paroxysme. Federer s'est un peu énervé quelques points auparavant mais c'est Djokovic qui ne gère pas ses nerfs. Rien de spectaculaire, mais une petite crispation à peine visible qui se transforme sur le court en manque d'agressivité. Federer ne joue pas un tennis étincelant, il joue juste et vite. Djokovic perd son service et le rythme du match. Trois jeux plus tard, il avait perdu le premier set et son premier jeu de service de la seconde manche. Revenu à 4-3 après avoir concédé une deuxième fois son service, Novak n'a pas pu revenir. Le match est sous contrôle. Ça, Federer sait faire... Le voilà en finale pour sa première participation à Shanghai. Ce sera sa 6e finale de l'année après ses victoires à Cincinnati et l'Open d'Australie et ses défaites à Halle, Madrid et au Canada face à... Andy Murray, son futur adversaire.


MURRAY SOBRE ET TERRIBLEMENT EFFICACE

Et Juan Monaco, fier comme un gaucho, frappait. Et plus il frappait plus Andy Murray renvoyait les balles. Pendant deux sets ce samedi, "Pico" aka Monaco, a compris de quel métal était fait l'Ecossais. Du genre acier trempé en ce moment à Shanghai. Au premier set, Monaco a passé la plupart des échanges un mètre dans le court.

L'Argentin a distribué le jeu, trop souvent hésité il est vrai, et perdu deux fois son service sans certainement avoir la sensation de mériter un tel sort. Breaké d'entrée, Juan avait pourtant cravaché pour revenir de 5-2 à 5-4. Mais à l'image de ce point étonnant, où Monaco a claqué cinq ou six smashes pour finalement mettre son dernier coup dans le couloir alors que Murray défendait avec une corde cassée (!), le match lui a échappé.

Moins performant en retour que face à Tsonga la veille, Andy a su prendre le jeu à son compte dans la deuxième manche. Face à un adversaire écoeuré mais toujours combatif, il a souvent fait la différence latéralement en fixant le coup droit de Monaco. Après sa victoire au Canada, il pourra viser un deuxième titre cette saison ici à Shanghai. Ce sera sa 4e finale après Cincinnati, et ses défaites à Los Angeles et l'Open d'Australie face à... Roger Federer.
J.C.


FINALE DE DIMANCHE

Stadium - Pas avant 10h30, heure française

Andy Murray (GBR/n°4) - Roger Federer (SUI/n°3): 7-5
# 17/10/2010 à 14:58 Nico
Murray tout en maîtrise

Andy Murray a battu Roger Federer pour la 8e fois en 13 rencontres, en finale du M1000 de Shanghai (6-3, 6-2). L'Ecossais remporte le deuxième titre de sa saison après le M1000 de Toronto. C'est sa sixième victoire en sept finales de Masters 1000. Logiquement, il sera à Londres pour le... Masters !

Andy Murray maîtrise. Pour la sixième fois en sept finales de Masters 1000, l'Ecossais s'est montré intraitable, "indébordable", et inépuisable en défense. A Shanghai, c'est avec la sagesse d'un Confucius du circuit qu'il a supplicié le revers de Roger Federer. C'est la huitième fois en treize rencontres qu'il domine le Suisse, la deuxième fois seulement au cours d'une finale, la dernière remontant à peine à cet été (Toronto).

Numéro 2 mondial lundi grâce à sa victoire sur Novak Djokovic, Roger Federer doit logiquement constater la supériorité de son adversaire du jour. "Je n'ai pas réussi les coups importants aux moments importants", a-t-il regretté, lui qui rêvait d'égaler le record de 18 victoires dans un Masters 1000, détenu par l'Espagnol Rafael Nadal, sorti en huitièmes.

"J'ai joué parfois mon meilleur tennis cette semaine, dont ce soir", explique Andy Murray au journaliste chinois qui lui demande de sourire un peu plus. "Je suis timide devant les caméras", répond-il. Il a surtout les traits tirés par un match éprouvant mais parfaitement géré. Murray a beaucoup couru toute la semaine pour chercher les balles aux quatre coins du court et démoraliser les plus opiniâtres (Monaco par exemple) ou les plus talentueux : Federer ce dimanche.

Murray : "Je suis timide"

Breaké immédiatement sur un jeu de service où il menait pourtant 40/15, Federer n'a jamais réussi à refaire son retard dans la première manche sur ses deux balles de débreak. La tactique de Murray a été assez limpide dans l'échange : faire jouer Federer en revers. Le Suisse avait connu quelques difficultés déjà contre Novak Djokovic au premier set du tour précédent. Il a progressivement faibli de ce côté pendant la finale. Avec 25% de points inscrit sur ses premières balles, le Suisse a subi également la même attaque en règle que Jo-Wilfried Tsonga en quarts de finale. Murray sait mordre dans les services un peu tendres.

Moins véloce dans ses frappes qu'en demi-finale, Federer s'est crispé côté revers et fait un nombre de fautes fatales dès le début de la seconde manche. Un peu trop léger au filet, comme exaspéré de voir Murray répondre à toutes ses combinaisons, le Suisse a perdu sa quatrième finale de l'année après Halle, Madrid, et celle du Canada, déjà remportée par Murray. L'Ecossais en profite lui pour prendre son billet pour le Masters de Londres où il sera attendu comme un héros en puissance. Un héros qui n'a toujours pas gagné de titre du Grand Chelem, mais qui a pourtant déjà fait ses preuves sur le circuit des Masters.
J.C.


REACTION :

Andy Murray (vainqueur du tournoi de Shanghai) :

«J'aime jouer contre Roger (Federer). C'est toujours très difficile de l'affronter à chaque fois. Mais j'adore jouer contre lui, c'est toujours un gros challenge. Je n'ai pas peur de le rencontrer et je sais que pour gagner contre lui, je dois produire mon meilleur tennis. Je ne sais pas si j'ai le jeu pour le battre mais je sais que aujourd'hui j'ai sorti l'une de mes meilleures performances. Je suis très heureux de la qualité de mon jeu sur l'ensemble du tournoi. Contre Roger, vous devez aller chercher la balle très tôt. J'ai bien retourné son service mais j'ai donné trop de points sur le mien. Heureusement, ma deuxième balle s'est bien améliorée cette année»
# 21/10/2010 à 17:42 Thomas
# 10/11/2010 à 07:56 Moncler (site web)
Moncler Sale Jackets, moncler blazers Moncler jacket, Licensed Jackets, men's moncler jackets, kids moncler jackets Moncler coat, ladies fashion bags and wallets etc.Because I Moncler down jackets this Moncler Coats is my closest partners Moncler jackets women. The beautiful and a delicate and beautiful coat.
Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×