TOKYO 2011

Auteur  
# 06/10/2011 à 00:02 Nico
NADAL SANS TREMBLER

Rafael Nadal (tête de série n°1) s'est aisément qualifié pour le deuxième tour du tournoi de Tokyo, mardi, en dominant en deux sets (6-3, 6-2) et 1h30 de jeu l'invité japonais Go Saeda. Le prochain match de l'Espagnol devrait être plus délicat puisqu'il affrontera le Canadien Milos Raonic, n°30 mondial.

Dans l'autre duel Espagne-Japon du jour, c'est l'Ibère qui a également eu le dernier mot : David Ferrer (n°3) a éliminé Kei Nishikori (6-4, 6-3) et retrouvera le qualifié australien Matthew Ebden au deuxième tour.


PROGRAMME DE JEUDI

Court central - A partir de 12 heures (5 heures en France)

Matthew Ebden - David Ferrer : 0-0
Rafael Nadal - Milos Raonic : 1-0
Alex Bogomolov Jr. - Andy Murray : 1-1
Ivan Dodig - David Nalbandian : 0-0

Court n°1 - A partir de 12 heures (5 heures en France)
Santiago Giraldo - Dmitry Tursunov : 0-1
# 07/10/2011 à 00:13 Nico
RESULTATS DE JEUDI

Ferrer - Ebden 4-6,6-2,6-2
Nalbandian - Dodig 7-6(7/2),6-2
Murray - Bogomolov Jr. 6-1,6-2
Nadal - Raonic 7-5,6-3
Giraldo - Tursunov 6-4,7-6(7/4)


Nadal à l'expérience

Rafael Nadal domine (7-5, 6-3) le Canadien Milos Raonic et rejoint Santiago Giraldo en quart de finale.

Rafael Nadal voit toujours le positif. Bien sûr, affronter Milos Raonic et son service de plomb (8 aces), ce n'est pas très marrant. « Lors de ses deux premiers jeux de service, je n'ai pas marqué un point », souligne le Majorquin. Mais le numéro 2 mondial cultive toujours l'humilité. Alors il prend ce match comme « un fantastique exercice mental ».

Pendant 1h30, sa concentration n'est pas prise à défaut pour s'imposer (7-5, 6-3) et rejoindre santiago Giraldo en quart de finale. « Il faut essayer de rester concentré sur son propre service et attendre sa chance au retour. Aujourd'hui, je n'ai pas concédé la moindre balle de break et c'est très positif », se réjouit l'Espagnol. Une statistique résume le match : zéro balle de break pour Milos Raonic, deux breaks sur deux occasions pour Rafael Nadal.

Murray respire

Pour Andy Murray, c'est davantage une question de récupération physique. Après son marathon de la veille contre Marcos Baghdatis et son titre à Bangkok, l'Ecossais s'offre un peu d'oxygène avec une victoire (6-1, 6-2 en 58') contre Alex Bogomolov Jr. En quart de finale, le Britannique affrontera David Nalbandian, tombeur (7-6 2, 6-2) d'Ivan Dodig. Mais la course de fond du 4e mondial se poursuit en double avec son frère Jamie.
lequipe.fr


PROGRAMME DE VENDREDI

Centre court : A partir de 12h00 (5h00, heure française)

Mardy Fish (USA/n°4) - Bernard Tomic (USA) : 1-0
Rafael Nadal (ESP/n°1) - Santiago Giraldo (COL) : 3-0
Radek Stepanek (RTC/n°7) - David Ferrer (ESP/n°3) : 3-3
David Nalbandian (ARG) - Andy Murray (GBR/n°2) : 2-3
# 07/10/2011 à 22:47 Nico
RESULTATS DE VENDREDI

Murray - Nalbandian 6-4,7-5
Ferrer - Štepánek 6-2,7-6(7/3)
Nadal - Giraldo 7-6(8/6),6-3
Fish - Tomic 6-7(5/7),6-4,6-1

Nadal rejoint Fish

Rafael Nadal a mis deux heures et trois minutes pour décrocher son billet pour la demi-finale, vendredi à Tokyo. L'Espagnol a cependant été bousculé par son adversaire, le Colombien Santiago Giraldo, agressif dans le premier set. Le n°2 mondial l'a finalement emporté au tie-break, grâce à un excellent service (4 aces, 71% de réussite sur sa première balle). Il a dominé le reste de la rencontre (7-6 [5], 6-3) et retrouvera Mardy Fish, tombeur de Bernard Tomic (6-7 [5], 6-4, 6-1), en demi.
lequipe.fr


PROGRAMME DE SAMEDI

Court central - A partir de 12 heures (05h00 en France)

Rafael Nadal (ESP) - Mardy Fish (USA) : 6-1

Pas avant 14 heures (07h00 en France)

David Ferrer (ESP) - Andy Murray (GBR) : 3-3
# 09/10/2011 à 00:37 Nico
RESULTATS DE SAMEDI

Murray - Ferrer 6-2,6-3

Nadal - Fish 7-5,6-1


Murray, une nouvelle chance
A

près quatre défaites contre Rafael Nadal en autant de matches cette saison, Andy Murray aura une nouvelle chance de revanche, dimanche en finale.

«Un match difficile». «Il est toujours dur à battre». Au moment d'évoquer leur nouveau duel qui se profile, Rafael Nadal et Andy Murray ont usé des banalités, samedi à l'issue de leur succès en demi-finale, respectivement face à Fish (7-5, 6-1) et Ferrer (6-2, 6-3). Leurs retrouvailles, dimanche pour le titre à Tokyo, n'auront pourtant rien de banales, ne serait-ce que d'un point de vue chiffré. Murray a l'occasion de s'adjuger le 20e titre ATP de sa carrière (pour sa 30e finale), une semaine après avoir déjà fait tourner le compteur en s'imposant à Bangkok.

Le Britannique peut aussi inverser sa spirale négative contre Nadal, qui l'a battu lors de leurs quatre confrontations de la saison, à chaque fois en demi-finales, dont trois en Grand Chelem... «Il a très bien joué lors des deux derniers matches. Il a gagné ici l'an dernier, donc il aime les conditions», a simplement commenté Murray en prévision de cette finale, qui pourrait être une répétition pour le Masters de Londres. S'il est effectivement tenant du titre à Tokyo, Nadal a, lui, insisté sur la forme de son adversaire pour parler d'un «gros challenge» : «(Murray) se sent très bien, après avoir gagné à Bangkok. Je pense que ce sera un match très difficile. Je vais devoir jouer mon meilleur tennis pour avoir une chance». Et pour essayer d'améliorer encore son total de victoires cette saison.


Nadal, 66e victoire de la saison ?

En battant Mardy Fish en demi-finale, le Majorquin a signé son 65e succès en 2011...soit un de plus que Novak Djokovic. «J'ai attaqué plus près de la ligne de fond et j'ai fait beaucoup de bonnes choses, j'ai mieux joué que [la veille]», a commenté Nadal à propos de son match ce samedi. Quelques instants plus tard, Murray entrait sur le court, pour n'y passer que 81 minutes face à Ferrer. «J'ai bien joué du début à la fin», a-t-il estimé. Reste à faire de même en épilogue du tournoi.

J.Te.
# 10/10/2011 à 00:33 Nico
Murray terrasse Nadal

Rafael Nadal a subi la loi d'Andy Murray, dimanche en finale. L'Ecossais a remporté le 20e titre de sa carrière, le 4e de sa saison, en battant (3-6, 6-2, 6-0) le n°2 mondial.

Un coup de massue. Rafael Nadal savait qu'Andy Murray était dans une bonne dynamique, après sa victoire à Bangkok, la semaine passée. Il s'attendait à «un match très difficile», ce fut en fait un cauchemar. Rien ne laissait présager pourtant une telle prestation de l'Espagnol. Nadal a entamé le premier set fidèle à lui-même, agressif et efficace. De son côté, Andy Murray s'invectivait, comme à son habitude. Rapidement breaké, l'Ecossais a attendu le deuxième set pour réagir. Et de belle manière : en haussant considérablement son niveau de jeu et en se battant comme un lion sur chaque point. A 6-3, 1-3, le match venait de basculer. Nadal, poussé dans ses retranchements, ne s'en sortait pas. Il ne pouvait rien faire d'autre que défendre et subir les coups de boutoir d'un Murray impressionnant, sans réagir, ou presque. Quelques sursauts d'orgueil lui ont permis de faire illusion, mais pas longtemps.

Coups gagnants en série et mental d'acier ont été les clés du match pour le n°4 mondial, qui n'a cessé de faire reculer la tête de série n°1 du tournoi nippon. Au point de conclure le match sur un jeu blanc et le service de l'Espagnol, en 29 minutes (3-6, 6-2, 6-0). Rafael Nadal, impuissant, a gagné quatre points dans le troisième set. Un affront pour celui qui n'a concédé un 6-0 qu'une fois cette saison, lors de son premier tournoi de l'année face au Slovaque Lukas Lacko, à Doha. Andy Murray, lui, se venge de sa défaite en demi-finale de l'US Open, dans un match autrement plus serré (6-4, 6-2, 3-6, 6-2). Il se rapproche du fauteuil de n°3 mondial du Suisse Roger Federer, désormais clairement menacé.
A.R.
Répondre à ce message

Vous n'êtes pas autorisé à poster un message sur le forum.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×