US OPEN 2012

Auteur  
# 25/08/2012 à 11:28 Nico
Après son forfait aux JO de Londres qui avait véritablement peiné Rafa, ce dernier a dû renoncer également aux Masters 1000 de Toronto et Cincinnati, à cause d'une blessure au genou. Ces deux tournois ont été remportés par Djokovic et Federer, le Suisse en profitant pour renforcer sa place de n°1 mondial.

L'US Open arrive et maheureusement nous ne verrons pas Rafa qui s'explique plus précisément en annonçant que sa priorité est sa santé et non son classement. L'article émane de l'equipe.fr

«A l'heure actuelle, je ne suis pas préoccupé par le fait de passer quatrième ou de rester troisième à l'ATP. Le plus important est que je sois bien physiquement, a déclaré l'Espagnol. Je reviendrai donc quand mon genou ira mieux. Je suis triste de ne pouvoir participer à l'US Open parce que c'est un tournoi dans lequel je me suis toujours senti encouragé, mais je ne peux pas prendre de risques.»

Pour son oncle et entraîneur, Toni Nadal, l'objectif du joueur est d'être apte pour la demi-finale de Coupe Davis contre les Etats-Unis, du 14 au 16 septembre : «Il reste un mois et nous espérons qu'alors il ira bien, si ce n'est techniquement, au moins physiquement». Et le principal intéressé d'ajouter : «Nous verrons bien pour Gijon. Mon rêve est d'y être si le capitaine a confiance en moi, cela dépend toujours du capitaine et... du genou.»

Les blessures, Rafael Nadal connaît, il a dû composer avec quelques unes d'entre elles depuis le début de sa carrière. Mais cette fois, rien à voir avec celles déjà rencontrées. Vendredi, l'ex n°1 mondial a mis un nom sur ce nouveau mal : maladie de Hoffa ou Hoffitis. Une inflammation bien particulière qui est traitable et ne nécessitera une intervention chirurgicale qu'en dernier recours. «Cette blessure a surgi au mois de février, juste avant Indian Wells. J'ai joué tous ces mois avec difficulté, comme à Miami, mais d'habitude j'arrive à gérer la douleur. Après Roland-Garros, les choses ont empiré rendant toute compétition impossible. » Désormais, l'Espagnol veut mettre toutes les chances de son côté pour effectuer, dès que possible, un retour gagnant.
# 25/08/2012 à 11:36 Nico
En haut, c'est chargé !

Roger Federer a hérité d'Andy Murray dans sa moitié de tableau à l'US Open, ainsi que de Tomas Berdych et Jo-Wilfried Tsonga.

Sevré de titre depuis 2008 à Flushing Meadows, Roger Federer ne devra pas chômer s'il veut conquérir un sixième sacre à l'US Open. Le Suisse, promu tête de série numéro un d'un tournoi du Grand Chelem pour la première fois depuis Wimbledon 2010, a hérité d'un tableau plutôt musclé, jeudi, lors du tirage au sort effectué à New York. Il se retrouve notamment avec Andy Murray, tête de série numéro trois, mais aussi avec Tomas Berdych, qu'il pourrait croiser en quarts de finale, ou encore Jo-Wilfried Tsonga.

Une chose est sûre, l'affiche de la finale sera inédite en 2012 dans un rendez-vous majeur. Avec le forfait de Rafael Nadal, une réplique de la finale 2011 entre Novak Djokovic et l'Espagnol, qui avait constitué également l'affiche de l'Open d'Australie et de Roland-Garros cette saison, n'était plus envisageable. Le tirage s'est chargé de rendre impossible une affiche similaire à celle des finales de Wimbledon et des Jeux olympiques entre Federer et Murray. Si ces deux-là se croisent, ce sera en demi-finales. Possible, mais il faut savoir que le Suisse et le Britannique, quand ils se sont croisé en Grand Chelem, l'ont toujours fait en finale, que ce soit à Flushing en 2008, à Melbourne en 2010 ou le mois dernier à Londres.

Murray va avoir du boulot

Jusqu'en quarts, Federer devrait pouvoir effectuer une montée en puissance relativement tranquille. Après un premier tour face à l'Américain Donald Young, les têtes de série les plus proches de lui sont Fernando Verdasco, Mardy Fish et Gilles Simon. Rien de vraiment effrayant pour le Federer actuel. Après quoi, il pourrait donc croiser le fer avec Tomas Berdych, si le Tchèque, parfois inconstant en Grand Chelem, ne déçoit pas. Nicolas Almagro, Florian Mayer ou Sam Querrey, qui trainent par là, tenteront de profiter d'un éventuel faux-pas de Berdych.

Le quart de tableau d'Andy Murray apparait particulièrement miné, comme c'était déjà le cas à Wimbledon. L'Ecossais pourrait avoir rendez-vous avec Milos Raonic en huitièmes de finale. Ensuite, en quarts, ce pourrait être Jo-Wilfried Tsonga. Le numéro un tricolore jouera un qualifié au premier tour, puis Falla ou Klizan au deuxième. Ensuite? Peut-être Jérémy Chardy, tête de série numéro 32. Avant un huitième possible contre Nishikori, son bourreau en Australie, ou Cilic. Si Tsonga évolue au niveau qui est le sien depuis maintenant un an, il a tous les atouts pour se hisser en quarts, comme l'année dernière.

Comparé à celui de Roger Federer, le tableau de Novak Djokovic semble un peu plus clément. Mais de façon relative. Le Serbe bénéficie d'une première semaine assez tranquille. Les têtes de série situées dans sa zone sont Julien Benneteau, Stanislas Wawrinka et Alexandr Dolgopolov et il n'y a pas de gros pièges en dehors de ce trio. En revanche, son quart de finale théorique face à Juan Martin Del Potro, vainqueur ici en 2009, pourrait faire du bruit. Mais attention, l'Argentin devra se coltiner son compatriote David Nalbandian dès le premier tour, et avec Harrison, Seppi, Kubot, Roddick, Tomic ou Monaco dans son huitième de tableau, le rendez-vous programmé avec Djokovic parait encore bien loin. Désigné tête de série numéro 4 après le forfait de Nadal, David Ferrer sera favori pour rallier le dernier carré dans son quart de tableau. Mais l'Espagnol devra se méfier de son premier tour contre Kevin Anderson, comme des poisons potentiels que sont Isner, Gasquet, Haas, Youzhny ou Tipsarevic. Maintenant, pour tous, les dés sont jetés.

LES HUITIEMES DE FINALE THEORIQUES

1. Federer (Sui) - 16. Simon (Fra)
6. Berdych (RTC) - 11. Almagro (Esp)

3. Murray (GB) - 15. Raonic (Can)
5. Tsonga (Fra) - 12. Cilic (Cro)

8. Tipsarevic (Ser) - 9. Isner (EU)
4. Ferrer (Esp) - 13. Gasquet (Fra)

7. Del Potro (Arg) - 10. Monaco (Arg)
2. Djokovic (Ser) - 14. Dolgopolov (Ukr)

L.V.
# 27/08/2012 à 10:25 Nico
PROGRAMME DE LUNDI

Arthur Ashe Stadium
A partir de 11 heures (17 heures en France)


Petra Martic (CRO) - Samantha Stosur (AUS/n°7) : 0-1
Pas avant 13 heures (19 heures en France)

Andy Murray (GBR/n°3) - Alex Bogomolov Jr (RUS) : 2-1
Maria Sharapova (RUS/n°3) - Melinda Czink (HON) : 0-0
A partir de 19 heures (01h00 en France)

Victoria Duval (USA) - Kim Clijsters (BEL/n°23) : 0-0
Roger Federer (SUI/n°1) - Donald Young -USA) : 0-0

Louis Armstrong Stadium
A partir de 11 heures (17 heures en France)


Lukas Lacko (SLQ) - James Blake (USA) : 0-0
Melanie Oudin (USA) - Lucie Safarova (RTC/n°15) : 0-2
Mardy Fish (USA/n°23) - Go Soeda (JAP) : 0-0
Victoria Azarenka (BLR/n°1) - Alexandra Panova (RUS) : 0-0

Granstand
A partir de 11 heures (17 heures en France)


Marion Bartoli (FRA/n°11) - Jamie Hampton (USA) : 0-0
Jack Sock (USA) - Florian Mayer (ALL/n°22) : 0-0
Polona Hercog (SLO) - Petra Kvitova (RTC/n°5) : 0-0
Michael Russell (USA) - Gilles Simon (FRA/n°16) : 0-1

Court n°4
A partir de 11 heures (17 heures en France)


Julia Goerges (ALL/n°18) - Kristyna Pliskova (RTC) : 0-0
Albert Ramos (ESP) - Robby Ginepri (USA) : 0-0
Samantha Crawford (USA) - Laura Robson (GBR) : 0-0
Robin Haase (HOL) - Feliciano Lopez (ESP/n°30) : 1-0

Court n°6
A partir de 11 heures (17 heures en France)


Tim Smyczek (USA) - Bobby Reynolds (USA) : 0-0
Timea Bacsinszky (SUI) - Mallory Burdette (USA) : 0-0
Nicole Gibbs (USA) - Alizé Cornet (FRA) : 0-0
Pauline Parmentier (FRA) - Michaella Krajicek ( HOL) : 0-0

Court n°7
A partir de 11 heures (17 heures en France)


Nadia Petrova (RUS/n°19) - Jarmila Gajdosova (AUS) : 3-0
Nikolay Davydenko (RUS) - Guido Pella (ARG) : 0-0
Yanina Wickmayer (BEL/n°25) - Julia Glushko (ISR) : 0-0
Barbora Zahlavova Strycova (RTC) - Kirsten Flipkens (BEL) : 0-0

Court n°8
A partir de 11 heures (17 heures en France)


Lucie Hradecka (RTC) - Anabel Medina Garrigues (ESP/n°27) : 1-1
Alexandra Cadantu (ROU) - Aleksandra Wozniak (CAN) : 0-1
Lourdes Dominguez Lino (ESP) - Sesil Karantantcheva (KAZ) : 0-0
Maxime Authom (BEL) - Björn Phau (ALL) : 0-0

Court n°10
A partir de 11 heures (17 heures en France)


Marcel Granollers (ESP/n°24) - Denis Kudla (USA) : 0-0
Edina Gallovits-Hall (ROU) - Sefanie Voegele (SUI) : 1-0
Anastasia Rodionova (AUS) - Julia Cohen (USA) : 0-0
Denis Istomin (OUZ) - Jürgen Zopp (EST) : 0-0

Court n°11
A partir de 11 heures (17 heures en France)


Guido Andreozzi (ARG) - Kei Nishikori (JAP/n°17) : 0-0
Romina Oprandi (ITA) - Andrea Petkovic (ALL) : 0-0
Jérémy Chardy (FRA/n°32) - Filippo Volandri (ITA) : 1-0
Virginie Razzano (FRA) - Jie Zheng (CHN/n°28) : 1-0

Court n°12
A partir de 11 heures (17 heures en France)


Lesia Tsurenko (UKR) - Casey Dellacqua (AUS) : 0-0
Simona Halep (ROU) - Iveta Benesova (RTC) : 2-1
Daniel Brands (ALL) - Adrian Ungur (ROU) : 0-0

Court n°13
A partir de 11 heures (17 heures en France)


Sorana Cirstea (ROU) - Sabine Lisicki (ALL/n°16) : 2-0
Paul-Henri Mathieu (FRA) - Igor Andreev (RUS) : 3-3
Daniela Hantuchova (SLQ) - Anastasia Pavlyuchenkova (RUS/n°17) : 1-4
Ruben Ramirez Hidalgo (ESP) - Somdev Devvarman (IND) : 0-0

Court n°14
A partir de 11 heures (17 heures en France)


Stéphanie Foretz Gacon (FRA) - Anna Tatishvili (GEO) : 0-0
Hiroki Moriya JAP) - Ivan Dodig (CRO) : 0-0
Tatsuma Ito (JAP) - Matthew Ebden (AUS) : 0-0
Su-Wei Hsieh (TPE) - Magdalena Rybarikova (SLQ) : 0-0

Court n°15
A partir de 11 heures (17 heures en France)


Mandy Minella (LUX) - Olivia Rogowska (AUS) : 0-0
Blaz Kavcic (SLO) - Flavio Cipolla (ITA) : 0-0
Kristina Mladenovic (FRA) - Marina Erakovic (NZL) : 0-0
Martin Klizan (SLQ) - Alejandro Falla (COL) : 0-0

Court n°17
A partir de 11 heures (17 heures en France)


Li Na (CHN/n°9) - Heather Watson (GBR) : 0-0
Varvara Lepchenko (USA/n°31) - Mathilde Johansson (FRA) : 0-0
Rui Machado (POR) - Fernando Verdasco (ESP/n°25) : 0-1
Marin Cilic (CRO/n°12) - Marinko Matosevic (AUS) : 0-0
# 28/08/2012 à 13:18 Nico
RESULTATS DE LUNDI

Andy Murray (GBR/n°3) - Alex Bogomolov Jr (RUS) : 6-2, 6-4, 6-1
Roger Federer (SUI/n°1) - Donald Young -USA) : 6-3, 6-2, 6-4
Lukas Lacko (SLQ) - James Blake (USA) : 5-7, 2-6, 6-3, 3-6
Mardy Fish (USA/n°23) - Go Soeda (JAP) : 7-6, 7-6, 6-3
Jack Sock (USA) - Florian Mayer (ALL/n°22) : 6-3, 6-2, 3-2 AB
Michael Russell (USA) - Gilles Simon (FRA/n°16) : 6-7, 6-3, 7-5, 4-6, 1-6
Albert Ramos (ESP) - Robby Ginepri (USA) : 6-7, 7-5, 6-4, 6-0
Robin Haase (HOL) - Feliciano Lopez (ESP/n°30) : 3-6, 5-7, 2-6
Tim Smyczek (USA) - Bobby Reynolds (USA) : 1-6, 6-4, 6-2, 4-6, 6-4
Nikolay Davydenko (RUS) - Guido Pella (ARG) : 7-5, 3-6, 6-4, 6-2
Maxime Authom (BEL) - Björn Phau (ALL) : 2-6, 6-4, 4-6, 6-7
Marcel Granollers (ESP/n°24) - Denis Kudla (USA) : 6-3, 4-6, 6-3, 7-6
Denis Istomin (OUZ) - Jürgen Zopp (EST) : 6-3, 3-6, 3-6, 5-7
Guido Andreozzi (ARG) - Kei Nishikori (JAP/n°17) : 1-6, 2-6, 4-6
Jérémy Chardy (FRA/n°32) - Filippo Volandri (ITA) : 6-3, 6-4, 6-3
Daniel Brands (ALL) - Adrian Ungur (ROU) : 7-6, 6-4, 7-6
Paul-Henri Mathieu (FRA) - Igor Andreev (RUS) : 2-6, 4-6, 7-6, 7-6, 6-1
Daniela Hantuchova (SLQ) - Anastasia Pavlyuchenkova (RUS/n°17) : 1-4
Ruben Ramirez Hidalgo (ESP) - Somdev Devvarman (IND) : 6-3, 6-2, 3-6, 6-4
Hiroki Moriya JAP) - Ivan Dodig (CRO) :0-6, 1-6, 2-6
Blaz Kavcic (SLO) - Flavio Cipolla (ITA) : 0-0
Kristina Mladenovic (FRA) - Marina Erakovic (NZL) : 4-6, 6-7, 6-3, 3-6
Martin Klizan (SLQ) - Alejandro Falla (COL) : 6-4, 6-1, 6-2
Rui Machado (POR) - Fernando Verdasco (ESP/n°25) : 1-6, 2-6, 4-6
Marin Cilic (CRO/n°12) - Marinko Matosevic (AUS) : 0-0

PROGRAMME DE MARDI

Arthur Ashe Stadium
A partir de 11 heures (17 heures en France)


Nina Bratchikova (RUS) - Agnieszka Radwanska (POL/n°2) : 0-0
Andy Roddick (USA/n°20) - Rhyne Williams (USA) : 0-0
Bethanie Mattek-Sands (USA) - Venus Williams (USA) : 0-3

Pas avant 19 heures (01h00 en France)

Paolo Lorenzi (ITA) - Novak Djokovic (SER/n°2) : 0-2
Coco Vandeweghe (USA) - Serena Williams (USA/n°4) : 0-1

Louis Armstrong Stadium
A partir de 11 heures (17 heures en France)


David Goffin (BEL) - Tomas Berdych (RTC/n°6) : 0-0
Sam Querrey (USA/n°27) - Yen-Hsun Lu (TPE) : 2-0
Francesca Schiavone (ITA/n°22) - Sloane Stephens (USA) : 1-0
Pas avant 18 heures (minuit en France)

Caroline Wozniacki (DAN/n°8) - Irina-Camelia Begu (ROU) : 0-0

Grandstand
A partir de 11 heures (17 heures en France)


Elina Svitolina (UKR) - Ana Ivanovic (SER/n°12) : 0-0
Karol Beck (SLQ) - Jo-Wilfried Tsonga (FRA/n°5) : 0-0
Guillermo Garcia-Lopez (ESP) - Juan Monaco (ARG/n°10) : 1-4

Pas avant 15h30 (21h30 en France)

Christina McHale (USA/n°21) - Kiki Bertens (HOL) : 1-0

Court n°4
A partir de 11 heures (17 heures en France)


Thomaz Bellucci (BRE) - Pablo Andujar (ESP) : 2-0
Jelena Jankovic (SER/n°30) - Kateryna Bondarenko (UKR) : 3-0
Olga Govortsova (BLR) - Tamira Pazsek (AUT/n°29) : 0-0
Un double

Court n°6
A partir de 11 heures (17 heures en France)


Andrea Hlavackova (RTC) - Klara Zakopalova (RTC/n°24) : 0-0
Ayumi Morita (JAP) - Monica Niculescu (ROU/n°26) : 1-0
Vera Dushevina (RUS) - Nastassja Burnett (ITA) : 0-0
Silvia Soler-Espinosa (ESP) - Alla Kudryavtseva (RUS) : 0-0
Michaël Llodra (FRA)/Nenad Zimonjic (SER/n°7) - Nicholas Monroe/Donald Young (USA)

Court n°7
A partir de 11 heures (17 heures en France)


Ivo Karlovic (CRO) - Jimmy Wang (TPE) : 0-0
Dominika Cibulkova (SLQ/n°13) - Johanna Larsson (SUE) : 0-0
Marcos Baghdatis (CHY) - Matthias Bachinger (ALL) : 3-0
Mirjana Lucic (CRO) - Maria Jose Martinez Sanchez (ESP) : 0-0

Court n°8
A partir de 11 heures (17 heures en France)


Shuai Peng (CHN/n°32) - Elena Vesnina (RUS) : 3-2
Lara Arruabarrena-Vecino (ESP) - Shahar Peer (ISR) : 0-0
Sergiy Stakhovsky (UKR) - Stanislas Wawrinka (SUI/n°18) : 0-0
Agnes Szavay (HON) - Greta Arn (HON) : 0-0

Court n°10
A partir de 11 heures (17 heures en France)


Un double
Urszula Radwanska (POL) - Roberta Vinci (ITA/n°20) : 0-0
Dennis Novikov (USA) - Jerzy Janowicz (POL) : 0-0
Un double

Court n°11
A partir de 11 heures (17 heures en France)


Santiago Giraldo (COL) - Milos Raonic (CAN/n°15) : 0-1
Vania King (USA) - Yaroslava Shvedova (KAZ) : 0-0
Julien Benneteau (FRA/n°31) - Olivier Rochus (BEL) : 0-1
Maria Kirilenko (RUS/n°14) - Chanelle Scheepers (AFS) : 2-2

Court n°12
A partir de 11 heures (17 heures en France)


Ekaterina Makarova (RUS) - Eleni Daniilidou (GRE) : 0-0
Steve Darcis (BEL) - Malek Jaziri (TUN) : 0-0
Tsvetana Pironkova (BUL) - Camila Giorgi (ITA) : 1-0
Un double

Court n°13
A partir de 11 heures (17 heures en France)


Kimiko Date-Krumm (JAP) - Sofia Arvidsson (SUE) : 0-0
Nicolas Mahut (FRA) - Philipp Petzschner (ALL) : 0-0
Garbine Muguruza (ESP) - Sara Errani (ITA/n°10) : 0-0
Carlos Berlocq (ARG) - Bernard Tomic (AUS) : 1-0

Court n°14
A partir de 11 heures (17 heures en France)


Ksenia Pervak (KAZ) - Carla Suarez Navarro (ESP) : 0-0
Bojana Jovanovski (SER) - Mona Barthel (ALL) : 0-1
Edouard Roger-Vasselin (FRA) - Fabio Fognini (ITA) : 0-0
Akgul Amanmuradova (OUZ) - Tatjana Malek (ALL) : 0-0

Court n°15
A partir de 11 heures (17 heures en France)


Galina Voskoboeva (KAZ) - Arantxa Rus (HOL) : 0-0
Un double
Johanna Konta (GBR) - Timea Babos (HON) : 0-0
Rogerio Dutra Silva (BRE) - Teymuraz Gabashvili (RUS) : 0-0

Court n°17
A partir de 11 heures (17 heures en France)


Nicolas Almagro (ESP/n°11) - Radek Stepanek (RTC) : 0-2
Angelique Kerber (ALL/n°6) - Anne Keothavong (GBR) : 2-0
Olga Puchkova (RUS) - Irina Falconi (USA) : 0-0
Alexandr Dolgopolov (UKR/n°14) - Jesse Levine (USA) : 0-0
# 29/08/2012 à 12:52 Nico
RESULTATS DE MARDI

Tomas Berdych (CZE/N.6) bat David Goffin (BEL) 7-5, 6-3, 6-3

Jimmy Wang (TPE) bat Ivo Karlovic (CRO) 7-6 (7/4), 6-7 (8/10), 6-1, 6-4

Nicolas Almagro (ESP/N.11) bat Radek Stepanek (CZE) 6-4, 6-7 (5/7), 6-3, 6-4

Milos Raonic (CAN/N.15) bat Santiago Giraldo (COL) 6-3, 4-6, 3-6, 6-4, 6-4

Jo-Wilfried Tsonga (FRA/N.5) bat Karol Beck (SVK) 6-3, 6-1, 7-6 (7/2)

Steve Darcis (BEL) bat Malek Jaziri (TUN) 3-6, 6-1, 6-1, 6-1

Pablo Andujar (ESP) bat Tomaz Bellucci (BRA) 7-6 (7/5), 3-6, 7-6 (7/1), 7-5

Andy Roddick (USA/N.20) bat Rhyne Williams (USA) 6-3, 6-4, 6-4

Philipp Petzschner (GER) bat Nicolas Mahut (FRA) 1-6, 4-6, 6-4, 7-5, 7-6 (7/3)

Dennis Novikov (USA) bat Jerzy Janowicz (POL) 6-2, 7-6 (8/6), 3-6, 6-3

Sam Querrey (USA/N.27) bat Lu Yen-Hsun (TPE) 6-7 (4/7), 6-4, 6-4, 7-5

Stanislas Wawrinka (SUI/N.18) bat Sergiy Stakhovsky (UKR) 6-7 (6/8), 7-6 (7/2), 6-4, 6-2

Julien Benneteau (FRA/N.31) bat Olivier Rochus (BEL) 7-6 (7/1), 6-2, 6-3

Guillermo Garcia-Lopez (ESP) bat Juan Monaco (ARG/N.16) 3-6, 1-6, 6-4, 7-6 (8/6), 7-6 (7/3)

Fabio Fognini (ITA) bat Edouard Roger-Vasselin (FRA) 3-6, 1-6, 4-6, 7-6 (8/6), 7-6 (7/3)

Novak Djokovic (SRB/N.2) bat Paolo Lorenzi (ITA) 6-1, 6-0, 6-1

Marcos Baghdatis (CYP) bat Matthias Bachinger (GER) 6-2, 4-6, 6-4, 6-7 (8/10), 7-6 (7/5)

Bernard Tomic (AUS) bat Carlos Berlocq (ARG) 4-6, 7-5, 6-3, 6-4

Rogerio Dutra Silva (BRA) bat Teymuraz Gabashvili (RUS) 4-6, 6-4, 6-7 (5/7), 6-3, 7-5

Alexandr Dolgopolov (UKR/N.14) bat Jesse Levine (USA) 3-6, 4-6, 6-4, 6-1, 6-2

PROGRAMME DE MERCREDI

Arthur Ashe Stadium
A partir de 11 heures (17 heures en France)


Victoria Azarenka (BLR/n°1) - Kirsten Flipkens (BEL) : 0-0

Pas avant 13 heures (19 heures en France)

Xavier Malisse (BEL) - John Isner (USA/n°9) : 2-1
Laura Robson (GBR) - Kim Clijsters (BEL/n°23) : 0-0
Pas avant 19 heures (01h00 en France)

Maria Sharapova (RUS/n°3) - Lourdes Dominguez Lino (ESP) : 0-0
Andy Murray (GBR/n°3) - Ivan Dodig (CRO) : 0-0

Louis Armstrong Stadium
A partir de 11 heures (17 heures en France)


Kevin Anderson (AFS) - David Ferrer (ESP/n°5) : 0-0
Alizé Cornet (FRA) - Petra Kvitova (RTC/n°5) : 0-0
Juan Martin Del Potro (ARG/n°7) - Florent Serra (FRA) : 0-0

Pas avant 15h30 (21h30 en France)

Edina Gallovits-Hall (ROU) - Samantha Stosur (AUS/n°7) : 0-0

Grandstand
A partir de 11 heures (17 heures en France)


Janko Tipsarevic (SER/n°8) - Guillaume Rufin (FRA) : 0-0
Li Na (CHN/n°9) - Casey Dellacqua (AUS) : 2-0
Un double
Benjamin Becker (ALL) - Ryan Harrisson (USA) : 0-1

Court n°11
A partir de 11 heures (17 heures en France)


Mallory Burdette (USA) - Lucie Hradecka (RTC) : 0-0
Brian Baker (USA) - Jan Hajek (RTC) : 0-0
Richard Gasquet (FRA/n°13) - Albert Montanes (ESP) : 3-0
Marion Bartoli (FRA/n°11) - Romina Oprandi (SUI) : 0-0

Court n°13
A partir de 11 heures (17 heures en France)


Magdalena Rybarikova (SLQ) - Zheng Jie (CHN/n°28) : 2-0
Tobias Kamke (ALL) - Lleyton Hewitt (AUS) : 0-0
Kristina Mladenovic 'FRA) - Anastasia Pavlyuchenkova (RUS/n°17) : 0-0
Philipp Kohlschreiber (ALL/n°19) - Michaël Llodra (FRA) : 0-0

Court n°17
A partir de 11 heures (17 heures en France)


Nadia Petrova (RUS/n°19) - Simona Halep (ROU) : 0-1
Varvara Lepchenko (USA/n°31) - Anastasia Rodionova (AUS) : 0-0
Ernests Gulbis (LET) - Tommy Haas (ALL/n°21) : 0-1
Jürgen Melzer (AUT) - Bradley Klahn (USA) : 0-0
# 30/08/2012 à 12:15 Nico
RESULTATS DE MERCREDI

Janko Tipsarevic (SRB/N.8) bat Guillaume Rufin (FRA) 4-6, 3-6, 6-2, 6-3, 6-2

Brian Baker (USA) bat Jan Hajek (CZE) 6-3, 6-4, 6-2

Grega Zemlja (SLO) bat Ricardo Mello (BRA) 7-5, 7-6 (7/3), 7-5

Cedrik-Marcel Stebe (GER) bat Viktor Troicki (SRB/N.29) 6-4, 6-4, 3-6, 6-2

Benoit Paire (FRA) bat Grigor Dimitrov (BUL) 5-7, 6-3, 7-6 (7/4), 6-2

Jarkko Nieminen (FIN) bat Mikhail Kukushkin (KAZ) 6-0, 6-2 (abandon)

John Isner (USA/N.9) bat Xavier Malisse (BEL) 6-3, 7-6 (7/5), 5-7, 7-6 (11/9)

Richard Gasquet (FRA/N.13) bat Albert Montanes (ESP) 4-6, 6-2, 6-3, 6-3

Gilles Muller (LUX) bat Mikhail Youzhny (RUS/N.28) 2-6, 3-6, 7-5, 7-6 (8/6), 7-6 (8/6)

Lleyton Hewitt (AUS) bat Tobias Kamke (GER) 4-6, 6-2, 6-1, 6-4

Igor Sijsling (NED) bat Daniel Gimeno (ESP) 7-5, 6-3, 6-4

David Ferrer (ESP/N.4) bat Kevin Anderson (RSA) 6-4, 6-2, 7-6 (7/3)

Leonardo Mayer (ARG) bat Lukasz Kubot (POL) 6-4, 6-4, 7-5

Juan Martin del Potro (ARG/N.7) bat Florent Serra (FRA) 6-4, 7-6 (7/4), 6-4

Steve Johnson (USA) bat Rajeev Ram (USA) 6-3, 7-6 (7/5), 6-3

Tommy Robredo (ESP) bat Andreas Seppi (ITA/N.26) 6-1, 7-5, 6-3

Ernests Gulbis (LAT) bat Tommy Haas (GER/N.21) 3-6, 4-6, 6-4, 7-5, 6-3

Ryan Harrison (USA) bat Benjamin Becker (GER) 7-5, 6-4, 6-2

Philipp Kohlschreiber (GER/N.19) bat Michael Llodra (FRA) 7-6 (7/2), 4-6, 7-6 (7/4), 6-1

Bradley Kahn (USA) bat Jurgen Melzer (AUT) 4-6, 6-3, 7-5, 5-7, 6-4

Andy Murray (GBR/N.3) bat Ivan Dodig (CRO) 6-2, 6-1, 6-3

PROGRAMME DE JEUDI

Arthur Ashe Stadium
A partir de 11 heures (17 heures en France)


Sofia Arvidsson (SUE) - Ana Ivanovic (SER/n°12) 0-3

Pas avant 13 heures (19 heures en France)

Mardy Fish (USA/n°23) - Nikolay Davydenko (RUS) 2-2
Maria Jose Martinez Sanchez (ESP) - Serena Williams (USA/n°4) 0-3

A partir de 19 heures (1 heure en France)

Roger Federer (SUI/n°1) - Bjorn Phau (ALL) 2-1
Angelique Kerber (GER/n°6) - Venus Williams (USA) 2-1

Louis Armstrong Stadium
A partir de 11 heures (17 heures en France)


Maria Kirilenko (RUS/n°14) - Greta Arn (HON) 0-0
Martin Klizan (SLQ) - Jo-Wilfried Tsonga (FRA/n°5) 0-0
Sloane Stephens (USA) - Tatjana Malek (ALL) 0-0

Pas avant 17 heures (23 heures en France)

Marcel Granollers (ESP/n°24) - James Blake (USA) 1-0

Grandstand
A partir de 11 heures (17 heures en France)


Nicolas Almagro (ESP/n°11) - Philipp Petzschner (ALL) 0-0
Carla Suarez Navarro (ESP) - Agnieszka Radwanska (POL/n°2) 0-1
Sam Querrey (USA/n°27) - Ruben Ramirez Hidalgo (ESP) 1-0
Vera Dushevina (RUS) - Sara Errani (ITA/n°10) 0-0

Court 17
A partir de 11 heures (17 heures en France)


Jelena Jankovic (SER/n°30) - Lara Arruabarrena-Vecino (ESP) 0-0
Flavio Cipolla (ITA) - Jack Sock (USA) 1-0
Paul-Henri Mathieu (FRA) - Milos Raonic (CAN/n°15) 0-0

Court 13
A partir de 11 heures (17 heures en France)


Dominika Cibulkova (SLQ/n°13) - Bojana Jovanovski (SER) 0-0
Marin Cilic (CRO/n°12) - Daniel Brands (ALL) 2-0
Jimmy Wang (TAI) - Gilles Simon (FRA/n°16) 0-0
Kiki Bertens (HOL) - Olga Puchkova (RUS) 0-0

Court 11
A partir de 11 heures (17 heures en France)


Tim Smyczek (USA) - Kei Nishikori (JAP/n°17) 1-1
Tsvetana Pironkova (BUL) - Ayumi Morita (JAP) 1-0
Yaroslava Shvedova (KAZ) - Roberta Vinci (ITA/n°20) 0-1
Jurgen Zopp (EST) - Tomas Berdych (RTC/n°6) 0-0

Court 4
A partir de 11 heures (17 heures en France)


Deux doubles
Albert Ramos (ESP) - Fernando Verdasco (ESP/n°25) : 1-0

Court 6
A partir de 11 heures (17 heures en France)


Galina Voskoboeva (KAZ) - Andrea Hlavackova (RTC) : 0-0
Irina-Camelia Begu (ROU) - Silvia Soler-Espinosa (ESP) : 1-0

Court 7
A partir de 11 heures (17 heures en France)


Pablo Andujar (ESP) - Feliciano Lopez (ESP/n°30) : 0-0
Un double
Johanna Konta (GBR) - Olga Govortsova (BLR) : 0-0

Court 8
A partir de 11 heures (17 heures en France)


Un double
Elena Vesnina (RUS) - Ekaterina Makarova (RUS) : 0-1
Jeremy Chardy (FRA/n°32) - Matthew Ebden (AUS) : 0-0
# 31/08/2012 à 20:16 Nico
RESULTATS DE JEUDI

Kei Nishikori (JPN/N.17) bat Tim Smyczek (USA) 6-2, 6-2, 6-4

Nicolas Almagro (ESP/N.11) bat Philipp Petzschner (GER) 6-3, 5-7, 5-7, 6-4, 6-4

Martin Klizan (SVK) bat Jo-Wilfried Tsonga (FRA/N.5) 6-4, 1-6, 6-1, 6-3

Feliciano Lopez (ESP/N.30) bat Pablo Andujar (ESP) 6-4, 6-1, 6-7 (5/7), 3-6, 7-5

Jack Sock (USA) bat Flavio Cipolla (ITA) 6-2, 6-2, 6-4

Mardy Fish (USA/N.23) bat Nikolay Davydenko (RUS) 4-6, 7-6 (7/4), 6-2, 6-1, 6-2

Marin Cilic (CRO/N.12) bat Daniel Brands (GER) 6-3, 6-2, 5-7, 4-6, 7-5

Jérémy Chardy (FRA/N.32) bat Matthew Ebden (AUS) 6-4, 6-2, 6-2

Milos Raonic (CAN/N.15) bat Paul-Henri Mathieu (FRA) 7-5, 6-4, 7-6 (7/4)

Sam Querrey (USA/N.27) bat Ruben Ramirez Hidalgo (ESP) 6-3, 6-4, 6-3

Tomas Berdych (CZE/N.6) bat Jurgen Zopp (EST) 6-1, 6-4, 6-2

Fernando Verdasco (ESP/N.25) bat Albert Ramos (ESP) 7-6 (7/4), 5-7, 7-6 (7/5), 6-4

James Blake (USA) bat Marcel Granollers (ESP/N.24) 6-1, 6-4, 6-2

Gilles Simon (FRA/N.16) bat Jimmy Wang (TPE) 6-4, 4-6, 6-4, 6-4

Roger Federer (SUI/N.1) bat Bjorn Phau (GER) 6-2, 6-3, 6-2

PROGRAMME DE VENDREDI

Arthur Ashe Stadium
A partir de 11h00 (17h00 en France)


Varvara Lepchenko (USA/n°31) - Samantha Stosur (AUS/n°7) : 0-0

Pas avant 13h00 (19h00 en France)

Rogerio Dutra Silva (BRE) - Novak Djokovic (SER/n°2) : 0-0
Maria Sharapova (RUS/n°3) - Mallory Burdette (USA) : 0-0

A partir de 19h00 (1h00 en France)

Andy Roddick (USA/n°20) - Bernard Tomic (AUS) : 0-0
Victoria Azarenka (BLR/n°1) - Jie Zheng (CHN/n°28) : 2-1

Louis Armstrong Stadium
A partir de 11h00 (17h00 en France)


Na Li (CHN/n°9) - Laura Robson (GBR) : 0-0
Juan Martin Del Potro (ARG/n°7) - Ryan Harrison (USA) : 0-0
Jarkko Nieminen (FIN) - John Isner (USA/n°9) : 0-3

Grandstand
A partir de 11h00 (17h00 en France)


Igor Sijsling (HOL) - David Ferrer (ESP/n°4) : 0-1
Pauline Parmentier (FRA) - Petra Kvitova (RTC/n°5) : 0-1
Nadia Petrova (RUS/n°19) - Lucie Safarova (RTC/n°15) : 4-1
Janko Tipsarevic (SER/n°8) - Brian Baker (USA) : 0-0

Court 17
A partir de 11h00 (17h00 en France)


Un double
Richard Gasquet (FRA/n°13) - Bradley Klahn (USA) : 0-0
Alexandr Dolgopolov (UKR/n°14) - Marcos Baghdatis (CHY) : 3-2

Court 13
A partir de 11h00 (17h00 en France)


Steve Johnson (USA) - Ernests Gulbis (LET) : 0-0
Steve Darcis (BEL) - Stanislas Wawrinka (SUI/n°18) : 0-0
Philipp Kohlschreiber (ALL/n°19) - Benoit Paire (FRA) : 0-0

Court 11
A partir de 11h00 (17h00 en France)


Marion Bartoli (FRA/n°11) - Kristina Mladenovic (FRA) : 0-0
Gilles Muller (LUX) - Lleyton Hewitt (AUS) : 0-1
Julien Benneteau (FRA/n°31) - Dennis Novikov (USA) : 0-0
Mandy Minella (LUX) - Anna Tatishvili (GEO) : 0-0
# 01/09/2012 à 11:01 Nico
RESULTATS DE VENDREDI

Rogerio Dutra Silva (BRE) - Novak Djokovic (SER/n°2) : 2-6, 1-6, 2-6
Andy Roddick (USA/n°20) - Bernard Tomic (AUS) : 6-3, 6-4, 6-0
Juan Martin Del Potro (ARG/n°7) - Ryan Harrison (USA) : 6-2, 6-3, 2-6, 6-2
Jarkko Nieminen (FIN) - John Isner (USA/n°9) : 3-6, 7-6, 4-6, 3-6
Igor Sijsling (HOL) - David Ferrer (ESP/n°4) : 2-6, 3-6, 6-7
Janko Tipsarevic (SER/n°8) - Brian Baker (USA) : 6-4, 6-3, 6-4
Richard Gasquet (FRA/n°13) - Bradley Klahn (USA) : 6-3, 6-3, 6-1
Alexandr Dolgopolov (UKR/n°14) - Marcos Baghdatis (CHY) : 6-4, 3-6, 6-0, 7-6
Steve Johnson (USA) - Ernests Gulbis (LET) : 6-7, 7-6, 6-3, 6-4
Steve Darcis (BEL) - Stanislas Wawrinka (SUI/n°18) : 7-6, 3-6, 6-4, 1-6, 5-7
Philipp Kohlschreiber (ALL/n°19) - Benoit Paire (FRA) : 6-7, 6-3, 3-6, 6-2, 7-6
Gilles Muller (LUX) - Lleyton Hewitt (AUS) : 6-3, 6-7, 7-6, 5-7, 4-6
Julien Benneteau (FRA/n°31) - Dennis Novikov (USA) : 3-6, 6-4, 7-6, 7-5


PROGRAMME DE SAMEDI


Arthur Ashe Stadium
A partir de 11 heures (17 heures en France)


Jelena Jankovic (SER/n°30) - Agnieszka Radwanska (POL/n°2) : 2-2

Pas avant 13 heures (19 heures en France)

Ekaterina Makarova (RUS) - Serena Williams (USA/n°4) : 1-1
Roger Federer (SUI/n°1) - Fernando Verdasco (ESP/n°25) : 4-0

A partir de 19 heures (01h00 en France)

Sloane Stephens (USA) - Ana Ivanovic (SER/n°12) : 0-1
Mardy Fish (USA/n°23) - Gilles Simon (FRA/n°16) : 1-2

Louis Armstrong Stadium
A partir de 11 heures (17 heures en France)


Dominika Cibulkova (SLQ/n°13) - Roberta Vinci (ITA/n°20) : 2-3

Pas avant 13 heures (19 heures en France)

Andy Murray (GBR/n°3) - Feliciano Lopez (ESP/n°30) : 6-0
Angelique Kerber (ALL/n°6) - Olga Govortsova (BLR) : 4-1
Sam Querrey (USA/n°27) - Tomas Berdych (RTC/n°6) : 1-2

Grandstand
A partir de 11 heures (17 heures en France)


Nicolas Almagro (ESP/n°11) - Jack Sock (USA) : 0-0
Maria Kirilenko (RUS/n°14) - Andrea Hlavackova (RTC) : 0-0
James Blake (USA) - Milos Raonic (CAN/n°15) : 0-1

Court n°11
A partir de 11 heures (17 heures en France)


Un double
Jérémy Chardy (FRA/n°32) - Martin Klizan (SLQ) : 0-0

Court n°17
A partir de 11 heures (17 heures en France)

M
arin Cilic (CRO/n°12) - Kei Nishikori (JAP/n°17) : 1-2
Silvia Soler-Espinosa (ESP) - Tsvetana Pironkova (BUL) : 0-0
Olga Puchkova (RUS) - Sara Errani (ITA/n°10) : 0-0
# 02/09/2012 à 12:20 Nico
RESULTATS DE SAMEDI

Roger Federer (SUI/n°1) - Fernando Verdasco (ESP/n°25) : 6-3, 6-4, 6-4
Mardy Fish (USA/n°23) - Gilles Simon (FRA/n°16) : 6-1, 5-7, 7-6, 6-3
Andy Murray (GBR/n°3) - Feliciano Lopez (ESP/n°30) : 7-6, 7-6, 4-6, 7-6
Sam Querrey (USA/n°27) - Tomas Berdych (RTC/n°6) : 7-6, 4-6, 3-6, 2-6
Nicolas Almagro (ESP/n°11) - Jack Sock (USA) : 7-6, 6-7, 7-6, 6-1
James Blake (USA) - Milos Raonic (CAN/n°15) : 3-6, 0-6, 6-7
Jérémy Chardy (FRA/n°32) - Martin Klizan (SLQ) : 0-0
Marin Cilic (CRO/n°12) - Kei Nishikori (JAP/n°17) : 6-3, 6-4, 6-7, 6-3
Jérémy Chardy (FRA/n°32) - Martin Klizan (SLQ) : 4-6, 4-6, 4-6

PROGRAMME DE DIMANCHE

Arthur Ashe Stadium
A partir de 11 heures (17 heures en France)


Julien Benneteau (FRA/n°31) - Novak Djokovic (SER/n°2): 1-4

Pas avant 13h30 (19h30 en France)

Andy Roddick (USA/n°20) - Fabio Fognini (ITA): 1-0
Victoria Azarenka (BLR/n°1) - Anna Tatishvili (GEO): 0-0

Pas avant 19h00 (1h00 en France)

Maria Sharapova (RUS/n°3) - Nadia Petrova (RUS/n°19): 8-1
Philipp Kohlschreiber (ALL/n°19) - John Isner (USA/n°9): 0-3

Louis Armstrong Stadium
A partir de 11 heures (17 heures en France)


Lleyton Hewitt (AUS) - David Ferrer (ESP/n°4): 1-1
Alexandr Dolgopolov (UKR/n°14) - Stanislas Wawrinka (SUI/n°18): 1-0
Laura Robson (GBR) - Samantha Stosur (AUS/n°7): 0-0

Grandstand
Pas avant 12h30 (18h30 en France)


Juan Martin Del Potro (ARG/n°7) - Leonardo Mayer (ARG): 0-0
Richard Gasquet (FRA/n°13) - Steve Johnson (USA): 0-0
Marion Bartoli (FRA/n°11) - Petra Kvitova (RTC/n°5): 2-1

Court n°17
Pas avant 15h00 (21h00)


Janko Tipsarevic (SER/n°8) - Grega Zemlja (SLO): 0-0
# 03/09/2012 à 20:12 Nico
RESULTATS DE DIMANCHE

Julien Benneteau (FRA/n°31) - Novak Djokovic (SER/n°2): 3-6, 2-6, 2-6
Andy Roddick (USA/n°20) - Fabio Fognini (ITA): 7-5, 7-6, 4-6, 6-4
Philipp Kohlschreiber (ALL/n°19) - John Isner (USA/n°9): 6-4, 3-6, 4-6,6-3, 6-4
Lleyton Hewitt (AUS) - David Ferrer (ESP/n°4): 6-7, 6-4, 3-6, 0-6
Alexandr Dolgopolov (UKR/n°14) - Stanislas Wawrinka (SUI/n°18): 4-6, 5-6, 2-6
Juan Martin Del Potro (ARG/n°7) - Leonardo Mayer (ARG): 6-3, 7-5, 7-6
Richard Gasquet (FRA/n°13) - Steve Johnson (USA): 7-6, 6-2, 6-3
Janko Tipsarevic (SER/n°8) - Grega Zemlja (SLO): 6-4, 6-3, 7-5

PROGRAMME DE LUNDI

Arthur Ashe Stadium
A partir de 11 heures (17 heures en France)


Tsvetana Pironkova (BUL) - Ana Ivanovic (SER/n°12) : 1-0
Andrea Hlavackova (RTC) - Serena Williams (USA/n°4) : 0-1

Pas avant 14h30 (20h30 en France)

Roger Federer (SUI/n°1) - Mardy Fish (USA/n°23) : 8-1

A partir de 19h00 (1h00 en France)

Un double
Andy Murray (GBR/n°3) - Milos Raonic (CAN/n°15) : 0-1

Louis Armstrong Stadium
A partir de 11 heures (17 heures en France)


Nicolas Almagro (ESP/n°11) - Tomas Berdych (RTC/n°6) : 3-5
Angelique Kerber (ALL/n°6) - Sara Errani (ITA/n°10) : 1-1
Roberta Vinci (ITA/n°20) - Agnieszka Radwanska (POL/n°2) : 0-4
Marin Cilic (CRO/n°12) - Martin Klizan (SVQ) : 0-0
# 03/09/2012 à 20:16 Nico
Nadal, saison quasi finie

Rafael Nadal a annoncé qu'il ne reviendrait pas sur les courts avant novembre. Il est donc forfait pour la Coupe Davis et sans doute Bercy.

Reverra-t-on Rafael Nadal sur les courts cette saison ? Rien n'est moins sûr. S'il n'a pas encore tirer un trait complet sur 2012, son absence s'est rallongée de deux mois ce lundi. Via un communiqué, l'Espagnol a annoncé qu'il s'arrêtait encore deux mois : "Le joueur de tennis espagnol Rafael Nadal ne jouera pas durant les deux prochains mois et s'arrêtera pour récupérer au niveau de sa rotule."

S'il évite l'opération du genou gauche, Nadal déclare donc forfait pour la demi-finale de Coupe Davis face aux Etats-Unis alors que sa participation aux Masters de Paris Bercy (du 29 octobre au 4 novembre) est désormais plus qu'incertaine. Le numéro 3 mondial laisse la porte ouverte en revanche à la finale de Coupe Davis et au Masters. "Je dois récupérer mais je serai de retour une fois que la douleur sera partie", promet l'Espagnol.

Nadal souffre du syndrome de Hoffa


Nadal souffre d'une déchirure partielle du tendon rotulien et du syndrome de Hoffa à savoir une inflammation d'une boule graisseuse située en arrière du tendon rotulien. Ces dernières semaines, Nadal a ménagé ses genoux d'une surface très traumatisante (ciment). "J'ai raté les Jeux Olympiques et l'US Open que je voulais vraiment jouer. Je veux vraiment reprendre la compétition mais mon genou a besoin de repos", a poursuivi, fataliste, l'Espagnol aux onze titres du Grand Chelem. "Je me sens mieux et je suis heureux de constater que l'évolution de ces dernières semaines est positive", a-t-il continué. Avant de conclure : "Je continue de travailler avec mes médecins pour revenir à la compétition le plus vite possible." Dès 2012 ?
M.M.
# 04/09/2012 à 12:57 Nico
RESULTATS DE LUNDI

Roger Federer (SUI/n°1) - Mardy Fish (USA/n°23) : Federer par forfait

Andy Murray (GBR/n°3) - Milos Raonic (CAN/n°15) : 6-4, 6-4, 6-2

Nicolas Almagro (ESP/n°11) - Tomas Berdych (RTC/n°6) : 6-7, 4-6, 1-6

Marin Cilic (CRO/n°12) - Martin Klizan (SVQ) : 7-5, 6-4, 6-0

PROGRAMME DE MARDI

Arthur Ashe Stadium
A partir de 11 heures (17 heures en France)


Victoria Azarenka (BLR/n°1) - Samantha Stosur (AUS/n°7) : 5-0
Maria Sharapova (RUS/n°3) - Marion Bartoli (FRA/n°11) : 4-0
Stanislas Wawrinka (SUI/n°18) - Novak Djokovic (SER/n°2) : 2-10

Pas avant 19 heures (01h00 en France)

Juan Martin Del Potro (ARG/n°7) - Andy Roddick (USA/n°20) : 3-1
Julien Benneteau/Nicolas Mahut (FRA) - Mike Bryan/Bob Bryan (USA/n°2)

Louis Armstrong Stadium
A partir de 12 heures (18 heures en France)


Richard Gasquet (FRA/n°13) - David Ferrer (ESP/n°4) : 1-7

Pas avant 14 heures (20 heures en France)

Janko Tipsarevic (SER/n°8) - Philipp Kohlschreiber (ALL/n°19) : 0-1
# 05/09/2012 à 14:42 Nico
RESULTATS DE MARDI

Richard Gasquet (FRA/n°13) - David Ferrer (ESP/n°4) : 5-7, 6-7, 4-6

Cette journée n'a pu voir aboutir qu'un seul match, avec la défaite fort honorable de Gasquet devant Ferrer.

La pluie a en effet perturbé l'essentiel du programme, ce qui rend celui de ce mercredi plus dense.


PROGRAMME DE MERCREDI


Arthur Ashe Stadium
A partir de 11h00 (17h00 en France)


Marion Bartoli (FRA/n°11) - Maria Sharapova (RUS/n°3) : (interrompu à 4-0)

Pas avant 12h30 (18h30 HF)

Andy Roddick (USA/n°20) - Juan Martin Del Potro (ARG/n°7) : (interrompu à 6-6 [1])
Andy Murray (GBR/n°3) - Marin Cilic (CRO/n°12) : 5-1

A partir de 19h00 (1h00 HF)

Ana Ivanovic (SER/n°12) - Serena Williams (USA/n°4) : 0-3
Roger Federer (SUI/n°1) - Tomas Berdych (RTC/n°6) : 11-4

Louis Armstrong Stadium
A partir de 11h00 (17h00 en France)


Sara Errani (ITA/n°10) - Roberta Vinci (ITA/n°20) : 3-2

Pas avant 12h30 (18h30 HF)

Stanislas Wawrinka (SUI/n°18) - Novak Djokovic (SER/n°2) :
# 06/09/2012 à 12:53 Nico
RESULTATS DE MERCREDI

Janko Tipsarevic (SRB/N.8) bat Philipp Kohlschreiber (GER/N.19) 6-3, 7-6 (7/5), 6-2

Juan Martin Del Potro (ARG/N.7) bat Andy Roddick (USA/N.20) 6-7 (1/7), 7-6 (7/4), 6-2, 6-4

Novak Djokovic (SRB/N.2) bat Stanislas Wawrinka (SUI/N.18) 6-4, 6-1, 3-1 (abandon)

Andy Murray (GBR/N.3) bat Marin Cilic (CRO/N.12) 3-6, 7-6 (7/4), 6-2, 6-0

Tomas Berdych (CZE/N.6) bat Roger Federer (SUI/N.1) 7-6 (7/1), 6-4, 3-6, 6-3

Roddick «serein»

Andy Roddick a eu du mal à cacher combien ce dernier match l'avait touché. Après avoir reçu l'ovation des médias pendant sa conférence, il a partagé ses émotions du moment. Il quitte un sport qu'il aime toujours, avec une vraie sérénité.

«Andy Roddick, que ressentez-vous maintenant que c'est terminé ?

Je ne sais pas trop, jouer les cinq derniers jeux a été très difficile. Une fois le break encaissé, je ne parvenais même plus à regarder mes proches dans mon box. Je suis un peu submergé par les émotions. D'habitude je peux analyser les choses assez rapidement, mais là je n'y arrive pas. Quand il a pris le dessus sur ce match, ce n'était plus la même chose que lors de mes précédentes rencontres alors j'ai commencé à penser à ce qui approchait. C'est devenu vrai. J'ai pensé à des matches joués quand j'avais 12 ans, à ma mère qui m'emmenait m'entraîner partout. A des millions de choses.

Vous aviez les larmes aux yeux lors de votre dernier jeu de service...

J'ai essayé de me retenir le plus longtemps possible, mais c'était nouveau pour moi comme situation alors que je pensais avoir tout connu au tennis. Ce n'est pas comparable, parce que d'habitude ce qu'on ressent est assez égoïste. Là la dimension était plus grande, ce n'était plus une question de points ou d'argent.

Qui va être capable de prendre votre suite désormais ?

Allons, ne commençons pas ce petit jeu. Laissons-les avoir leur propre personnalité, mener leur chemin et grandir. Je pense que j'adorerais les y aider. Et je pense qu'ils savent que la porte est ouverte. Il n'y a pas de relève à prendre, il faut chercher des caractères et non des clones.

Comment désirez-vous qu'on se souvienne de votre carrière ?

Je veux que tout le monde repense à ma carrière en si disant que c'était génial ! (rires) Non, je ne sais pas et ce n'est pas à moi de juger. C'est dur d'être objectif et je suis certain que vous serez meilleurs pour le faire. Toute à l'heure j'ai remarqué que j'avais plus d'attentes pour cette conférence de presse que pour le match (rires). Même les moments durs que j'ai eu avec vous je les regarde avec tendresse. J'espère que vous aussi. On ne s'est pas ennuyé.

Forcément, il va y avoir un manque après tant d'années...

Oui je sais que je vais passer par des moments difficiles, que c'était une grande part de moi. Mais je me sens plutôt serein suite à cette décision. Je suis heureux de l'avoir prise. Là tout de suite, je ne vais sans doute pas être opposé à prendre une bière ou dix (rires). Mais je sais la chance que j'ai d'avoir vécu tout ça. C'était une période fantastique.»
C.B.

PROGRAMME DE JEUDI

Stadium Arthur-Ashe
Pas avant 13h30 (19h30 en France)


Janko Tipsarevic (SER/n°8) - David Ferrer (ESP/n°4) : 1-2

A partir de 19h (1h en France)

Un double-exhibition
Juan Martin del Potro (ARG/n°7) - Novak Djokovic (SER/n°2) : 2-5
# 07/09/2012 à 11:47 Nico
RESULTATS DE JEUDI

David Ferrer (ESP/N.4) bat Janko Tipsarevic (SRB/N.8) 6-3, 6-7 (5/7), 2-6, 6-3, 7-6 (7/4)

Novak Djokovic (SRB/N.2) bat Juan Martin Del Potro (ARG/N.7) 6-2, 7-6 (7/3), 6-4
# 08/09/2012 à 11:17 Nico
PROGRAMME DE SAMEDI

Arthur Ashe Stadium
A partir de 11 heures (17 heures en France)


Tomas Berdych (RTC/n°6) - Andy Murray (GBR/n°3) : 4-2
David Ferrer (ESP/n°4) - Novak Djokovic (SER/n°2) : 5-8

Pas avant 19 heures (01h00 en France)

Viktoria Azarenka (BLR/n°1) - Serena Williams (USA/n°4) 1-9
# 09/09/2012 à 00:13 Nico
Drôle de samedi à Flushing

La demi-finale entre Ferrer et Djokovic a été reportée à dimanche, tout comme la finale dames. la finale messieurs se tiendra lundi.

A Flushing, le dernier samedi s'appelle le Super saturday. Il n'a sans doute jamais aussi mal porté son nom qu'en ce 8 septembre. Au lieu du programme habituel, à savoir les deux demi-finales hommes et la finale dames, le public du court Arthur-Ashe a eu droit à un seul match, la première demie du tableau masculin, remportée en quatre sets et quatre heures par Andy Murray face à Tomas Berdych (5-7, 6-2, 6-1, 7-6). Le reste du programme a été totalement tronqué, provoquant un jeu de dominos: la finale dames, dès le début de l'après-midi, avait été reportée à dimanche, les organisateurs sachant en raison des prévisions météos catastrophiques, qu'elle ne pourrait se tenir en session de nuit comme prévu.

Mais le tableau masculin est lui aussi impacté puisque la seconde demi-finale, entre Novak Djokovic et David Ferrer, n'a duré... qu'une demi-heure. L'Espagnol menait 5-2 dans le premier set et s'apprêtait à servir pour le gain de celui-ci, lorsque le directeur du tournoi David Brewer est entré sur le central afin d'expliquer aux joueurs qu'ils pouvaient rentrer aux vestiaires et même à l'hôtel. La tempête se profilant à l'horizon, tout ce petit monde a rendez-vous dimanche à 11 heures (17h, heure française). "Du mauvais temps arrive et nous devons nous assurer que les spectateurs puissent évacuer le stade et se mettre à l'abri avant les orages. Décision a été prise d'interrompre le jeu pour la journée", a indiqué Brewer pour justifier la décision.

Djokovic était au plus mal

La finale dames débutera à 16h30 (22h30 heures de Paris). La finale du simple messieurs se tiendra donc lundi. Le bon déroulement de l'US Open a toujours été perturbé par la pluie ces dernières années: la finale messieurs ne pourra pas avoir lieu le jour prévu pour la cinquième année consécutive et la finale dames ne pourra pas être jouée le jour prévu pour la quatrième fois depuis 2008. Presque une non-information, en somme. On peut s'interroger au passage sur la pertinence des organisateurs: pourquoi avoir fait débuter la demi-finale entre Djokovic et Ferrer si les prévisions étaient à ce point mauvaises? Ne valait-il pas mieux reporter purement et simplement la rencontre, plutôt que de jouer une trentaine de minutes à peine?

Cette interruption tombe en tout cas à pic pour Djokovic, incapable de s'adapter aux conditions de jeu très particulières, le vent violent compliquant sérieusement la tâche des deux hommes. Mais Ferrer, lui, a semblé s'en accommoder parfaitement. Novak Djokovic, qui n'a pas perdu un set depuis le début de la quinzaine, paraissait bien mal embarqué. Il y en a un en qui va passer un dimanche bien tranquille: Andy Murray, le chanceux du jour, a donc eu le temps de plier sa demi-finale contre Berdych. Le Britannique va bénéficier de 48 heures de repos avant la finale, sa deuxième à New York, sa cinquième au total.
eurosport.fr
# 10/09/2012 à 10:21 Nico
L'autre duo d'enfer

Après la victoire de Djokovic sur Ferrer (2-6, 6-1, 6-4, 6-2), la finale opposera donc ce lundi Djokovic à Murray.

Novak Djokovic et Andy Murray sont les cadets du Big 4. Lundi, à partir de 22h00 (HF), ils écriront une nouvelle page de leur rivalité en s'affrontant pour la deuxième fois en finale d'un Majeur. Nouvelle domination du Serbe ou déblocage du compteur pour Murray ?

Ils sont nés à une semaine d'écart, se connaissent depuis qu'ils ont perdu leurs dents de lait et étaient promis aux plus grands succès : Novak Djokovic et Andy Murray, qui évoluent dans la même filière de jeu, étaient destinés à se défier. Si le Serbe a pris le large, l'Ecossais entend enfin débuter sa remontée. La finale perdue à Melbourne en 2011 contre le Djoker l'avait meurtri. Lundi, à partir de 16h00 (22h00 HF), la pression sera différente mais toute aussi importante sur les épaules d'un duo qui devient aussi un classique.

Andy Murray est le joueur le plus talentueux à ne pas avoir gagné un Grand Chelem, et pas un seul Britannique n'y est parvenu depuis Fred Perry en 1936. Cette phrase est malheureusement devenue la définition de la carrière de Murray. Son coach Ivan Lendl avait perdu ses quatre premières finales de Grand Chelem. Lui aussi. Lendl a gagné la cinquième. Murray va la disputer. Le nouveau n°3 mondial peut s'appuyer sur sa victoire en demies des JO contre Djokovic et sur le fait qu'il n'était pas si loin en demies à Melbourne. «Ce match va être terriblement difficile, n'a pas caché l'Ecossais. J'ai eu de belles victoires contre lui mais aussi de durs échecs. Il bouge très bien et c'est un des meilleurs joueurs de l'histoire.» Il a le jeu pour le faire - si son coup droit est dans un grand jour - mais a soufflé le chaud et le froid sur ce tournoi.

Prime à l'offensive ?

Le Djoker, lui, est en mission. Déçu à Roland-Garros, vexé à Wimbledon et abattu par ses JO, il a depuis joué le feu. Il a aussi été le plus impressionnant des deux ici. Sur le papier, le tenant du titre est favori : il a déjà 5 Majeurs en poche, dispute sa 4e finale à New York, n'a plus été battu sur dur en Grand Chelem depuis 2010 (Nadal en finale ici) et dispute sa troisième finale de Grand Chelem de la saison. ''Nole'' court aussi après le bonus d'1 million de dollars attribué au vainqueur des US Open Series s'il va au bout ici.

Mais si la lutte est intense, la fébrilité aperçue cette saison pourrait revenir. La qualité de son service sera primordiale. «Nos jeux se ressemblent, nos matches sont toujours serrés et nous sommes rivaux depuis un moment au sommet du jeu, a confié Djokovic. Andy est plus agressif et c'est tout ce qui manquait à son jeu très complet.» Le plus offensif et le plus opportuniste l'emportera dans un match qui devrait être verrouillé du fond du court et joué à toute allure. S'ils ont regardé le match de football Ecosse - Serbie sur le même écran d'ordinateur samedi, l'amitié ne comptera plus lundi. Il n'y a qu'un seul trophée.
C.B.
# 11/09/2012 à 14:31 Nico
Héroïque Murray !

Andy Murray a enfin décroché le premier titre du Grand Chelem de sa carrière. L'Ecossais a conquis son Graal aux dépens du tenant du titre Novak Djokovic (7-6(10), 7-5, 2-6, 3-6, 6-2) en 4h54'.

Andy Murray a eu ce qu'il méritait : un titre du Grand Chelem. Le Britannique a mis fin, comme son coach Ivan Lendl, a quatre échecs de suite en finale. En laissant ses tripes sur le court, il a endigué la remontée fantastique de Novak Djokovic (7-6(10), 7-5, 2-6, 3-6, 6-2) au terme d'un combat de 4h54'. Le tenant du titre, lui, a perdu deux sets à gérer sa frustration en plus du jeu inspiré de son rival. Ce jour-là en 1933, Fred Perry remportait son premier Majeur. Clin d'oeil du destin pour Murray qui devient le premier joueur britannique titré en Grand Chelem depuis Perry en 1936, et le premier Britannique tout court depuis Virginia Wade en 1977.

L'un a dominé ses démons, l'autre s'est trop longtemps battu avec. Comme en demies, le n°4 mondial a redoutablement bien maîtrisé le vent. Comme au début de sa demie, le n°2 mondial a refusé trop longtemps le combat avant de s'y jeter à corps perdu. Son jeu basé sur le timing et la cadence en a pris un coup avec les rafales. Murray a bien pu perdre deux fois son break dans le premier set, ou encore le double break 4-0 dans le deuxième, il a gardé le cap alors que le Djoker a enchaîné sorties de route et refus d'obstacles. En tête 5-3 dans le tie-break et effaçant 5 balles de set : il a coincé. Revenu à 5 jeux à 5 dans le 2e set, il a dégoupillé. Mais ce champion hors pair s'est révolté pendant deux sets, retrouvant son brio, et a imposé un combat des chefs. Trop tard, car ses jambes ont fini par le lâcher.

Djokovic craque, Murray change de statut

Murray a tactiquement contrôlé avant de se dépasser. Il a poussé son rival à jouer un jeu qui n'est pas le sien, fait de faux-rythme, de slices, de montées, de cadence cassée. Très peu de gestes d'énervement, le champion olympique a fait sauter tous ses blocages. A l'usure, porté par des défenses et des contres épatants, il a poussé Djokovic dans une filière très longue appelant un mélange de patience et de prise de risques que le Serbe a mis trop de temps à décrypter.

Enfin doté d'un coup droit digne de son talent, de nouveau créatif et offensif, Murray a pris sa revanche de la finale de Melbourne en 2011 face à ''Nole''. Il a effacé la détresse de celle de Wimbledon et a fait son entrée dans la cour des très grands. Lui qui avait tant pleuré à Wimbledon a été plus choqué que transporté de joie une fois le trophée entre les mains. Délesté d'un fardeau, le n°3 mondial débute une deuxième carrière. Le Big 4, lui, écrase tout : quatre vainqueurs différents en Grand Chelem cette saison, trois finales pour le Djoker, un titre pour chaque Fantastique, et le bonus or olympique pour Murray. Qui mieux qu'eux ? Personne.
lequipe.fr

Murray: "Je suis sûr qu'il sourit là-haut"

Fred Perry enfin rayé des tablettes, Tim Henman et Greg Rusedski enfin vengés, Andy Murray a changé de dimension sous les yeux d'une patrie britannique et de tout un clan fiers de lui.

Personne ne pouvait mieux comprendre le soulagement d'Andy Murray ce soir du 10 septembre qu'Ivan Lendl. "C'est un des plus grands joueurs de l'histoire. Il m'a aidé à en arriver là". Son entraîneur, ex-numéro un mondial, est lui même passé par l'épreuve de quatre finales perdues avant de connaître la gloire. Comme un symbole fort, c'est l'Américain (d'origine tchèque) qui a su tirer Andy vers le haut, lui qui a été huit fois finaliste de suite à New York. Vers le haut, c'est là aussi que son regard se plonge à chacune de ses victoires. Mais cette fois-ci, ses yeux s'y sont perdus un peu plus longtemps. "Je suis sûr qu'il est en train de sourire là-haut". "Il", c'est Fred Perry bien sûr, dernier Britannique à s'être imposé en Grand Chelem il y a 76 ans, encore à l'US Open.

Alors forcément, pour un joueur aussi patriote que Murray, cette finale remportée a eu un goût d'acte fondateur. "Ce n'est pas que j'aie pensé à cela tout le match mais il c'est certain qu'au moment de servir pour le match, j'ai senti quelle importance avait ce moment pour l'histoire du tennis britannique. Cela faisait longtemps qu'on me le demandait, et on me le demandait encore plus après la médaille d'or aux Jeux Olympiques: 'Quand allez-vous gagner un tournoi du Grand Chelem?' C'est super de l'avoir fait finalement..." Après avoir vu Greg Rusedski perdre la finale de l'US Open face à Patrick Rafter en 1997 et Tim Henman se brûler les ailes en demi-finales de trois tournois majeurs entre 1998 et 2004 (quatre fois à Wimbledon, une fois à Roland-Garros et l'US Open), Andy sait que ce qu'il vient d'accomplir est un immense exploit.

"Je ne voulais pas être cette personne"


Les personnes qui l'ont suivi jusque là ne s'y sont pas trompés. Son ancien entraîneur entre 2010 et 2011 Alex Corretja, lui-même battu deux fois en finale de Grand Chelem (à Roland-Garros 1998 et 2001), y est allé de son petit message : "Je ne pouvais pas être plus heureux pour Andy ! C'était juste une question de temps..." Son ancien assistant Daniel Vallverdu était d'ailleurs là pour célébrer cette brillante victoire dans les vestiaires, champagne à la main. Tout comme sa mère bien sûr. Judy Murray, capitaine de l'équipe britannique de Fed Cup toujours présente dans le box de son fils, n'a pas manqué de souligner le côté historique de cette nuit new-yorkaise. Tout comme son frère Jamie, qui laissait sur son compte twitter : "Ce soir, Andy a réalisé son rêve. Il a récolté le fruit de son talent, de son dévouement et de sa persévérance. Nous sommes tous si fier de lui."

"C'est un soulagement de passer enfin ce dernier obstacle", a soufflé l'Ecossais en écrasant quand même quelques larmes sans en rajouter. Je suis vraiment content de m'en être sorti car si j'avais perdu ce match en menant de deux sets, ça aurait été dur à avaler. Dans le vestiaire, je me disais: si je perds cette finale ce sera la cinquième (en Grand Chelem, NDLR), personne ne l'a jamais fait. Je ne voulais pas être cette personne." En effet, aucun joueur dans l'histoire du tennis moderne n'avait été présent plus de dix fois dans le dernier carré d'un tournoi majeur et cinq fois en finale sans trouver la victoire au bout. Perdre encore une fois sous les yeux de la terre entière, dont ceux de l'acteur Sean Connery et l'entraîneur de Manchester United Alex Ferguson présents pour l'occasion, aurait eu des effets dévastateurs. Cette victoire en finale, au terme d'un match dantesque de plus de près de cinq heures face à l'un des meilleurs joueurs du moment, n'en est que plus belle.

Cette édition 2012 de l'US Open sera d'autant marquée du sceau britannique que deux espoirs se sont également illustrés. Chez les filles, Laura Robson a fait sensation en atteignant les huitièmes de finale, après avoir envoyé l'ancienne lauréate Kim Clijsters à la retraite et en dominant l'ancienne finaliste Na Li. En juniors, Liam Broady, pensionnaire de l'académie Mouratoglou, est allé en finale du tournoi garçons un an après avoir joué celle de Wimbledon. "Notre tennis est dans une bonne passe, estime Andy Murray. J'espère que ma victoire va donner envie à des enfants en Grand-Bretagne de faire du tennis et que ça va effacer la réputation de perdant des joueurs de tennis britanniques, ou de ce sport en Grande-Bretagne." Cette nuit du 10 septembre, c'est toute une patrie qui a gagné avec lui.
eurosport.fr


REACTIONS



Murray, «tellement soulagé»


Andy Murray n'avait toujours pas l'air de réaliser qu'il avait enfin gagné son premier Majeur. Ou bien était-ce le flegme britannique. Après quasiment 5h de bataille, il a très simplement savouré ce grand moment de sa carrière.

«Pouvez-vous nous parler de cette finale et de ce que vous ressentez maintenant ?

Le match a été très dur. Mentalement les derniers jours ont été fatigants car avec ces conditions de jeu vous devez tellement vous concentrer pour réussir à contrôler la balle. Donc c'était un vrai défi d'arriver sur cette finale face à Novak qui n'avait plus perdu en Grand Chelem sur dur depuis deux ans. J'ai eu des doutes avant de rentrer sur le court parce que les matches face à lui font toujours très mal. Alors je suis très heureux d'avoir gagné car perdre ce match en ayant eu deux sets d'avance aurait été dur à avaler. J'ai pleuré sur le court, incrédule parce que j'avais déjà été dans cette position avant mais toujours côté perdant. Soulagement est le meilleur mot pour décrire ce que je ressens maintenant.

Cela faisait 76 ans qu'un joueur britannique n'avait pas remporté un Majeur...

Je n'y ai pas pensé pendant le plus grande partie du match mais quand j'ai servi à 5-2 oui j'ai réalisé combien c'était un moment important de l'histoire du tennis britannique. J'ai tellement entendu cette question ''quand vas-tu gagner un Majeur ?'' que ça fait du bien d'avoir enfin réussi. Avant le début du cinquième set quand j'ai pris une pause c'est ce que je me suis répété : il ne reste plus qu'un set, donne tout, tu ne veux pas avoir de regrets, ne te décourage pas, bats-toi.

Devenir n°1 mondial est-il votre prochain objectif ?

Cette année ça va être dur pour moi. Mais oui c'est la prochaine étape. Il faudra être très bon toute la saison, ce que Novak, Roger et Rafa ont réussi à faire de manière incroyable. Je ne pense pas avoir la meilleure saison du circuit. Novak a, en plus des Majeurs, très bien joué dans les Masters 1000. Roger est redevenu n°1 mondial. La saison commence en janvier et finit en novembre. Celui qui est n°1 mérite d'être le joueur de l'année. Je dirais que Novak et Roger sont les meilleurs cette saison.

Cette victoire est-elle différente de la médaille d'or olympique pour vous?

Oui, sans aucun doute. Là il y a plus de doutes, car c'est quelque chose que je n'avais jamais réalisé avant, que j'avais approché sans jamais réussir. Je suis tellement soulagé de m'en être sorti, de pouvoir mettre ça derrière moi et en gagner d'autres. Je suis heureux pour moi mais aussi pour mon équipe. Je viens de les voir, de voir ma mère et ma copine aussi et je crois qu'on est tous sous le choc. Je suis heureux à l'intérieur, désolé si ça ne sort pas (rires). La route a été tellement longue.»
C.B.

Djokovic a «tout donné»

Très déçu, Novak Djokovic a trouvé du réconfort dans le fait qu'il avait tout tenté et tout donné sur ce match. Il a aussi confié combien Andy Murray méritait ce premier Majeur.

«Novak Djokovic, quel est le sentiment qui domine après cette finale perdue ?

Chaque défaite est une mauvaise défaite. Il n'y a aucun doute là-dessus, mais au fond je sais que j'ai tout donné, que j'ai vraiment essayé de renverser cette rencontre. J'ai affronté un grand adversaire aujourd'hui. Il mérite de remporter ce titre plus que n'importe qui parce qu'il a été un des meilleurs depuis des années. C'est l'heure pour moi de le féliciter. Je suis heureux pour lui. Il a prouvé qu'il était un champion.

Vous vous êtes battu jusqu'au bout de ces cinq sets mais n'avez-vous pas de regrets sur votre début de match où vous sembliez tellement frustré ?

C'était une bataille pour tous les deux dans ces conditions. Il y avait de la frustration chez chacun. Le jeu changeait selon le côté où on se trouvait. On a joué de très bonnes séquences et puis des séries de fautes, il a fallu beaucoup varier. Même mené de deux sets j'y croyais toujours. J'ai très bien joué les deux sets suivants mais jamais je n'aurais dû perdre mon service en début de 5e set. Mais je veux aussi être fier de ce que j'ai réalisé pendant ces cinq heures où j'ai couru partout et donné le maximum. Mentalement et physiquement j'ai essayé de repousser mes limites. Ce n'était juste pas destiné à tourner en ma faveur.

Quelle importance donnez-vous à la présence d'Ivan Lendl ainsi qu'à la victoire aux JO dans le triomphe d'Andy Murray ?

Il a changé d'état d'esprit et d'approche des grands matches, c'est une évidence. Il a gagné cette médaille pour son pays, il y avait d'énormes attentes et là il a été impressionnant. C'était très bon pour sa confiance. Si j'en crois mon expérience, le principal est de croire en soi, de mûrir et de comprendre ce qu'il faut faire pour devenir un vainqueur en Grand Chelem et le meilleur joueur du monde. Andy a tout le talent nécessaire, est très investi et l'avait déjà prouvé ces dernières années. Il a eu besoin de temps et d'expérience pour comprendre tout ça.

Quel regard portez-vous sur la domination de ce Big 4 et comment voyez-vous la suite de votre saison ?

Je pense que nous avons porté le jeu dans une autre dimension et c'est un privilège de faire partie de cette ère de joueurs si forts. En ce qui me concerne, je vais me remettre de cette défaite en passant quelques jours sans tennis. Mon approche ne change pas, j'ai une très bonne équipe autour de moi et le prochain objectif sera de finir la saison dans la peau du n°1 mondial.»
C.B.
Répondre à ce message

Vous n'êtes pas autorisé à poster un message sur le forum.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site