VINA DEL MAR

Auteur  
# 05/02/2013 à 22:59 Nico
Nadal, sept mois après

Absent des courts depuis sept mois et une défaite à Wimbledon contre Lukas Rosol, Rafael Nadal va effectuer son retour mardi à Vina del Mar.

Sept mois après son dernier match, perdu contre Lukas Rosol à Wimbledon, Rafael Nadal va retrouver les courts. Loin de l’Angleterre et du faste des grands tournois. A Vina del Mar, au Chili. Il débutera même par un match de double avec l’Argentin Juan Monaco face à la paire tchèque Cermak-Dlouhy. Il faudra attendre mercredi pour le voir évoluer en simple, face à un qualifié. Pour la première fois depuis 2005, l’Espagnol, retombé à la cinquième place mondiale, va disputer un tournoi en Amérique du Sud. Il se rendra ensuite à Sao Paulo et Acapulco. A chaque fois, il jouera sur terre battue. Sa surface favorite et la moins contraignante pour son genou gauche.

"J'ai besoin d'accumuler les matches, il me faut être patient, je dois y aller doucement, avec humilité», explique Nadal, qui souhaite être compétitif mi-avril lors du tournoi de Monte-Carlo, dont il est l’octuple tenant du titre. Une montée en puissance nécessaire avant de retrouver Roland-Garros, où il s'est imposé l'an dernier pour la septième fois de sa carrière. «Mes objectifs dans l'immédiat ne seront pas les mêmes dans deux mois. Ce n'est pas à l'ordre du jour mais bien sûr j'aimerais redevenir n°1 mondial. Cette blessure est celle qui m'a mis le plus longtemps sur la touche mais j'en ai déjà eu des plus sérieuses dans le passé. Et elles m'ont seulement rendu plus fort», prévient-il. En son absence, Novak Djokovic et Andy Murray ont pris le pouvoir sur le circuit masculin. L'Ecossais a remporté les Jeux Olympiques et l'US Open alors que le Serbe a gagné son troisième titre consécutif en Australie il y a dix jours. «C'est important qu'il revienne. Il a manqué au tennis et aux supporters», souligne Pete Sampras. Rival historique de Nadal, Roger Federer se réjouit lui aussi du retour à la compétition de l’Espagnol : «On attend son retour avec impatience, le jeu sera plus fort avec lui. A mon avis il sera toujours aussi difficile à battre (sur terre battue).»
A.M.

PROGRAMME DE MARDI

Court central, à partir de 14h00 (19h HF) :

Dusan Lajovic (SER/Q) - Christian Garin (CHI/WC) : 0-0
Pere Riba (ESP) - Tommy Robredo (ESP) : 0-0
Juan Monaco (ARG)/Rafael Nadal (ESP) - Frantisek Cermak (RTC)/Lukas Dlouhy (RTC)
Nicolas Massu (CHI/WC) - Albert Montanes (ESP) : 4-1

Court n°1, à partir de 14h00 (19h HF) :

Guillaume Rufin (FRA) - Ruben Ramirez Hidalgo (ESP) : 0-0
Carlos Berlocq (ARG/n°8) - Andrey Kuznetsov (RUS) : 1-0
Diego Sebastian Schwartzman (ARG/Q) - Horacio Zeballos (ARG) : 0-0

Court n°2, à partir de 16h00 (21h HF) :

Federico Delbonis (ARG/Q) - Guido Pella (ARG) : 0-0
# 06/02/2013 à 19:55 Nico
RESULTATS DE MARDI

Pere Riba (ESP) - Tommy Robredo (ESP) : 2-6, 2-6
Juan Monaco (ARG)/Rafael Nadal (ESP) - Frantisek Cermak (RTC)/Lukas Dlouhy (RTC) 6-3, 6-2
Nicolas Massu (CHI/WC) - Albert Montanes (ESP) : 7-6, 3-6, 4-6
Guillaume Rufin (FRA) - Ruben Ramirez Hidalgo (ESP) : 6-3, 6-4
Carlos Berlocq (ARG/n°8) - Andrey Kuznetsov (RUS) : 6-2, 6-1

Rafael Nadal gagne pour son retour mais souffre encore

Rafael Nadal a réussi son retour mardi soir en s'imposant en double avec Juan Monaco à Viña del Mar. Mais l'Espagnol a encore le genou douloureux.

Tranquille, en douceur, mais toujours avec une petite douleur. Après sept mois d’absence, Rafael Nadal a renoué avec la compétition mardi soir à Viña del Mar, au Chili, en double. Mais, vainqueur avec l’Argentin Juan Monaco de la paire tchèque Frantisek-Cermak-Lukas Dlouhy (6-3, 6-2), le désormais numéro cinq mondial ne peut pas dire que sa blessure est derrière lui.

L’essentiel était de retrouver de bonnes sensations avant le simple prévu ce mercredi face au qualifié argentin Federico Delbonis, et commencer à oublier sa vilaine blessure au genou qui l’a tenu éloigné des terrains depuis le dernier Wimbledon. Pas évident, car l’Espagnol souffre encore. "Les médecins me disent que mon genou va bien, donc je n’ai pas peur de me le casser, même si ça me fait encore mal, a-t-il indiqué à l’issue de cette victoire, relaie ABC. Mais si ça fait mal, eh bien c’est comme ça. Je dois le supporter même si je ne pourrai pas toujours être à 100%."

"Ça fait mal, eh bien c’est comme ça"

Pour autant, le septuple vainqueur de Roland-Garros affirme qu’il n’a pas perdu ses sensations. "Je me sens bien, je ne trouve pas que je joue mal. L’important, c’est comment je me sens physiquement, en particulier au niveau du genou", poursuit-il. L’heure en est tout de même aux réjouissances. "Première victoire avec Pico (NDLR : Juan Monaco), bonne ambiance sur le cours ! Merci à tous pour votre soutien", commentait-il ensuite sur Twitter, accompagnant son "gazouillis" d’une photo de lui bras dessus bras dessous avec Juan Monaco.

Même photo sur le tweet de l’Argentin. "Je suis très content d’avoir été aux côtés de Rafael Nadal pour son retour", s’est-il enthousiasmé. Federico Delbonis, adversaire de l’ancien numéro un mondial ce mercredi, a sûrement le sourire aux lèvres lui aussi. En tout cas, il piaffe d’impatience : "Jouer contre Rafa est un gros plus. Et puis c’est lui qui doit étudier mon jeu, parce que je pense qu’il ne me connaît pas." Quitte à jouer Nadal, autant l’affronter maintenant.
W.A.P

PROGRAMME DE MERCREDI

Court central
A partir de 14h30 (18h30 en France)


Guillaume Rufin (FRA) - Juan Monaco (ARG/n°2) : 0-1

Pas avant 18h (22h en France)

Rafael Nadal (ESP) - Federico Delbonis (ARG/Q) : 0-0


Court n°1
A partir de 14h (18h en France)


Albert Ramos (ESP/n°5) - Rogerio Dutra Silva (BRE) : 0-0
Carlos Berlocq (ARG) - Santiago Giraldo (COL) : 1-1

Court n°2
A partir de 14h (18h en France)

Joao Sousa (POR) - Daniel Gimeno-Traver (ESP/n°7) : 0-0
Gianluca Naso (ITA/Q) - Paolo Lorenzi (ITA/n°6) : 0-0
# 07/02/2013 à 20:08 Nico
RESULTATS DE MERCREDI

Guillaume Rufin (FRA) - Juan Monaco (ARG/n°2) : 7-6, 6-4
Rafael Nadal (ESP) - Federico Delbonis (ARG/Q) : 6-3, 6-2
Albert Ramos (ESP/n°5) - Rogerio Dutra Silva (BRE) : 6-4, 6-1
Carlos Berlocq (ARG) - Santiago Giraldo (COL) : 7-5, 4-6, 6-4
Joao Sousa (POR) - Daniel Gimeno-Traver (ESP/n°7) : 4-6, 6-4, 1-6

Nadal se rassure

Rafael Nadal a remporté son premier match en simple depuis plus de sept mois loin des courts, mercredi à Viña del Mar. L'Espagnol a dominé Federico Delbonis (6-3, 6-2), et se qualifie pour le 2e tour.

Rafael Nadal a réussi son retour à la compétition après plus de sept mois d'absence, mercredi à Viña del Mar. Au lendemain de sa victoire en double, l'Espagnol, qui portait un bandage sous le genou gauche, a battu l'Argentin Federico Delbonis (6-3, 6-2 en 1h28'). Son entame de match a été poussive, l'ancien n°1 mondial manquant d'engagement et de rapidité dans ses déplacements. Mené 2-0 dans le premier set, Nadal a su exploiter au mieux ses moyens physiques du jour pour recoller et prendre le jeu à son compte Peu à peu, la machine s'est dérouillée et il est même venu conclure la manche au filet.

Davantage en confiance dans le second set, alors que Delbonis, 128e mondial, commençait à lâcher, il a mené jusqu'à 4-0. L'Argentin a fini par stopper l'hémorragie en remportant deux jeux, mais le principal était fait. Rafael Nadal a réussi à retrouver ses marques pour tenir l'Argentin à distance. S'il a manqué la première balle de match, il a réussi la seconde et laissé exprimer sa joie. L'Espagnol, désormais 5e à l'ATP, s'est qualifié pour le tour suivant, où il rencontrera un Espagnol, Albert Montanes ou Daniel Gimeno-Traver
lequipe.fr

PROGRAMME DE JEUDI

Central :
A partir de 18 heures


Horacio Zeballos (ARG) - Pablo Andujar (ESP/n°4) 1-0
Tommy Robredo (ESP) - Paolo Lorenzi (ITA/n°6) 0-0

Pas avant minuit

Jeremy Chardy (FRA/n°3) - Christian Garin (CHI/WC) 0-0

Court 1
A partir de 18 heures


Albert Ramos (ESP/n°5) - Filippo Volandri (ITA) 0-1
Albert Montanes (ESP) - Daniel Gimeno-Travers (ESP/n°7) 3-1
# 08/02/2013 à 16:17 Nico
RESULTATS DE JEUDI

Horacio Zeballos (ARG) - Pablo Andujar (ESP/n°4) 6-3, 6-3
Tommy Robredo (ESP) - Paolo Lorenzi (ITA/n°6) 4-6, 4-6
Jeremy Chardy (FRA/n°3) - Christian Garin (CHI/WC) 4-6, 6-3, 6-2
Albert Ramos (ESP/n°5) - Filippo Volandri (ITA) 6-7, 6-3, 7-5
Albert Montanes (ESP) - Daniel Gimeno-Travers (ESP/n°7) 4-6, 4-6
# 08/02/2013 à 21:10 Nico
MATCHS DE VENDREDI

BERLOCQ - RUFIN

RAMOS - ZEBALLOS

CHARDY - LORENZI

NADAL - GIMENO
# 09/02/2013 à 11:19 Nico
RESULTATS DE VENDREDI

BERLOCQ - RUFIN : abandon de Rufin

RAMOS - ZEBALLOS : 1-6, 7-5, 6-7

CHARDY - LORENZI 6-2, 6-3

NADAL - GIMENO 6-1, 6-4

Rafael Nadal s'est qualifié vendredi pour les demi-finales de Vina del Mar en battant son compatriote Daniel Gimeno-Traver 6-1, 6-4 en 1h24.

Pour son deuxième match en simple depuis son absence de sept mois, Rafael Nadal a encore progressé. Le numéro cinq mondial a réalisé un très bon premier set face à son compatriote Daniel Gimeno-Traver, et a su faire la différence au bon moment en fin de match (6/1 6/4) pour se qualifier pour les demi-finales du tournoi de Vina Del Mar. Au prochain tour, le Majorquin affrontera le Français Jérémy Chardy. Nadal est également qualifié pour les demi-finales du tournoi de double avec l'Argentin Juan Monaco. Depuis son arrivée au Chili, l'Espagnol a disputé quatre matches sur le terre battue de Vina del Mar, deux en simples et deux en doubles.
Tennisleader avec Afp

PROGRAMME DE SAMEDI

ZEBALLOS - BERLOCQ

NADAL - CHARDY
# 10/02/2013 à 12:27 Nico
Nadal en finale

Rafael Nadal s'est qualifié pour la finale à Vina Del Mar (18H00 locales)aux dépens de Jérémy Chardy (6-2, 6-2). Pour son premier tournoi de la saison, il jouera le titre contre Horacio Zeballos. Il disputera aussi la finale du double avec Juan Monaco.

On pensait qu'il passerait son premier vrai test de rentrée, mais Rafael Nadal n'a finalement fait qu'une bouchée de Jérémy Chardy (6-2, 6-2). Le n°5 mondial, après sept mois d'absence, s'est ainsi qualifié pour la finale du tournoi de Vina Del Mar, où il retrouvera l'Argentin Horacio Zeballos, 73e joueur mondial, qui a dominé Carlos Berlocq (6-3, 7-6[4]). En 64 minutes sur l'ocre chilien samedi Nadal a donc lancé son premier véritable avertissement à la concurrence : il ne va peut-être pas mettre tant de temps que ça à redevenir une menace. Chardy, 26e mondial en confiance après son quart à Melbourne, a été balayé par un Espagnol de plus en plus serein. Nadal disputera également la finale du double aux côté de son grand ami Juan Monaco, face à la paire italienne Paolo Lorenzi / Potito Starace.

S'il a commis trois doubles fautes et a dû écarter deux balles de break dans son premier jeu de service, Nadal a ensuite mis la machine en route pour mener 4-0 et enlever facilement la première manche face au Français. Le second set a lui aussi été très bien géré avec un break décroché dans le troisième jeu et trois balles de break sauvées dans le sixième jeu. Après un nouveau break (5-2), le Marjorquin a bouclé l'affaire sur un ace à sa deuxième balle de match. Six matches disputés, trois en simples et trois en doubles, et pas un set perdu en route : on appelle ça un retour réussi.

Oubliée la nervosité du premier match, l'homme de Manacor a vite retrouvé ses marques, ce qu'il a confirmé après cette victoire qui a sans aucun doute décuplé sa confiance du moment. «Je joue de mieux en mieux, c'est important, a-t-il ainsi confié. Je ne suis pas encore le joueur que j'étais il y a sept mois car c'est juste ma première semaine de compétition. C'est bien d'être en finale après une si longue pause. Je suis vraiment heureux de ce que j'ai réussi à faire cette semaine. J'ai de bonnes sensations, je ne peux rien demander de plus.» La prudence est évidemment de mise car il y a toujours des zones inconnues lors d'un retour, en particulier la question de savoir comment il va gérer l'enchaînement des matches et des tournois.Après Vina Del Mar, ''Rafa'' est en effet attendu à Sao Paulo et à Acapulco, avant de retrouver le dur à Indian Wells et Miami. En attendant, le voilà avec une 41e demie gagnée de suite sur terre battue. La dernière fois que quelqu'un a battu Nadal en demies sur ocre, c'était il y a dix ans à Umag.
C.B. Avec AFP
# 11/02/2013 à 09:53 Nico
Horacio Zeballos contrarie le retour de Rafael Nadal[b]

Rafael Nadal n'a pas ouvert son compteur dès sa première participation dans un tournoi ATP en 2013. Dimanche à [/b]Vina del Mar, le Majorquin a été battu par Horacio Zeballos (6-7, 7-6, 6-4), vaillant Argentin 73e mondial qui soulève son premier trophée ATP en carrière.

En joueur modeste qu'il est, Rafael Nadal ne s'annonçait pas en vainqueur au Chili. Après sept mois d'absence sur le circuit, il préférait être prudent, même en revenant sur une surface où il a gagné ses lettres de noblesse. Il a eu raison. Après une belle semaine sur la terre battue de Vina del Mar, le Majorquin a fini par succomber sous les coups de Horacio Zeballos. "Même si je n'ai pas pu gagner, le simple fait d'être là est une victoire", a-t-il déclaré. En tournée en Amérique du Sud, le cinquième mondial, également défait en compagnie de Juan Monaco en finale du double (6-2, 6-4 face à Lorenzi/Starace), reprendra sa route dès la semaine prochaine pour Sao Paulo avec un 51e titre qui l'attendra peut-être au bout de la semaine brésilienne. Pour sa part, l'Argentin décroche une victoire de prestige pour s'offrir son premier trophée ATP en carrière. Face au joueur-référence sur terre battue, même loin de son top niveau, c'est une belle première.

Du haut de son 73e rang mondial, l'Argentin a crânement joué sa chance. Avec un service très efficace, il a fait jeu égal avec Rafael Nadal pendant les 2h46 de jeu de cette finale. Assez inspiré durant l'échange, Zeballos a su varier ses coups et piéger le Majorquin dès qu'il en a eu l'occasion. Après la perte de la première manche sur un jeu décisif, le Sud-Américain a eu le mérite non seulement de prendre un set - le premier de la semaine - au Majorquin, pour le pousser dans une troisième manche où la partie a tourné sur un rien. Mais également de refaire son retard dans le dernier acte en prenant la mise en jeu de son adversaire pour la première fois du match. Nullement impressionné par "l'Ogre de l'ocre", l'Argentin s'est même payé le luxe de terminer le match sur un jeu blanc sur le service de Nadal.

Zeballos a tenu le choc

L'Espagnol avait pourtant donné le ton dans la première manche en ne perdant que sept points sur sa mise en jeu et en sauvant deux balles de break avec autorité. Après le premier set en poche, Nadal a eu l'occasion de s'envoler vers la victoire avec deux balles de break dans sa raquette qu'il n'est pas parvenu à convertir. Embarqué dans un nouveau jeu décisif, le Majorquin a cette fois-ci cédé 8 points à 6, non sans avoir écarté deux premières balles de set sur son service. Le cinquième mondial a eu de nouveau le match dans sa main avec le break en poche dès le premier jeu du troisième set. Mais c'était sans compter sur le répondant physique de Zeballos qui a tenu le choc avec brio pour contrarier le retour de son prestigieux adversaire. Et il peut être fier de sa performance : l'Argentin n'est que le troisième joueur à battre le septuple vainqueur de Roland-Garros en finale d'un tournoi sur terre battue après Roger Federer et Novak Djokovic.
S.P.
# 12/02/2013 à 20:07 Nico
Nadal : «Mon genou va bien»

Au lendemain de sa finale perdue sur la terre battue chilienne de Vina del Mar, Rafael Nadal a fait le point sur ses sensations et se tourne déjà vers le tournoi de Sao Paulo.

Rafael Nadal s’est dit «un peu fatigué» mardi en conférence de presse, après sa défaite en finale à Vina del Mar au Chili. Son premier tournoi après sept mois d'absence liés à un syndrome de Hoffa au genou gauche. Le taureau de Manacor a toutefois promis de faire de son mieux à Sao Paulo, où il débutera en simple jeudi.

«Je suis un peu fatigué après une dure semaine au Chili. Mais c'était positif. Le processus de reprise suit son cours. Comme toujours, je viens ici pour faire du mieux possible et nous espérons que les choses se passent bien», a déclaré l'Espagnol de 26 ans. «Mon genou va bien, il est un peu limite mais j'ai confiance, il va s'améliorer», a ajouté le tennisman aux 11 titres du Grand Chelem, qui ignore encore quand il sera à 100%.

Objectif Rio 2016

Pour son deuxième passage au Brésil après son titre à Costa do Sauipe en 2005, Nadal espère briller et préparer du mieux possible les jeux Olympiques de Rio de 2016. «Mon objectif à long terme est d'être au Brésil en 2016. Je vais travailler pour arriver dans de bonnes conditions à ces jeux Olympiques qui sont susceptibles d'être mes derniers», a avoué l'Espagnol, pensant sans doute au rendez-vous manqué des JO de 2012, où il devait être le porte-drapeau de la délégation espagnole.
H. L. avec AFP
Répondre à ce message

Vous n'êtes pas autorisé à poster un message sur le forum.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×