WIMBLEDON 2013

Auteur  
# 23/06/2013 à 20:42 Nico
Nadal avec Federer !

Rafael Nadal, Roger Federer, Andy Murray et Jo-Wilfried Tsonga sont dans la même partie de tableau à Wimbledon. Ainsi, l'Espagnol et le Suisse pourraient se retrouver en quarts de finale. Comme le Français et l'Ecossais.

Tête de série n°5, Rafael Nadal sera dans la partie de tableau de Roger Federer, le tenant du titre à Wimbledon. Les deux hommes pourraient donc se rencontrer en quarts de finale sur l'herbe londonienne. Autres affiches possibles à ce stade de la compétition : les confrontations entre Novak Djokovic et Tomas Berdych, entre David Ferrer et Juan Martin Del Potro et enfin entre Jo-Wilfried Tsonga et Andy Murray. Dans le jeu des projections, on pourrait ainsi retrouver Tsonga ou Murray face à Federer ou Nadal en demi-finale et Djokovic ou Berdych contre Del Potro ou Ferrer.

Tsonga commence par Goffin

N°1 mondial, Novak Djokovic jouera l'Allemand Florian Mayer au premier tour et pourrait rencontrer Jérémy Chardy au troisième. Finaliste à Roland-Garros, David Ferrer, tête de série n°4, devra lui écarter Martin Alund au premier tour alors que Rafael Nadal, qui pourrait jouer Paire au troisième tour, fera face à Steve Darcis pour son retour à Wimbledon. Roger Federer débutera lui face au Roumain Victor Hanescu et Jo-Wilfried Tsonga, adversaire potentiel de Benneteau au troisième tour, commencera contre le Belge David Goffin. Enfin, Andy Murray jouera Benjamin Becker.

Adversaire de Feliciano Lopez au premier tour, Gilles Simon pourrait affronter Tommy Haas au troisième tour alors que Richard Gasquet, qui affrontera lui aussi un Espagnol d'entrée avec Marcel Granollers, pourrait avoir Berdych sur sa route. A noter également le premier tour entre Lleyton Hewitt et Stanislas Wawrinka, deux habitués des marathons.

Le premier tour des Français

Gilles Simon (n°19)- Feliciano Lopez (ESP)
Jo-Wilfried Tsonga (n°6) - David Goffin (BEL)
Julien Benneteau (n°31) - Tobias Kamke (ALL)
Marc Gicquel (Q)- Vasek Pospisil (CAN)
Nicolas Mahut - Jan Hajek (RTC)
Jérémy Chardy (n°28) - Ryan Harrison (USA)
Richard Gasquet (n°9) - Marcel Granollers (ESP)
Stéphane Robert (Q) - Alejandro Falla (COL)
Michaël Llodra - Jarkko Nieminen (FIN)
Guillaume Rufin - Marinko Matosevic (AUS)
Kenny De Schepper - Paolo Lorenzi (ITA)
Edouard Roger-Vasselin - Ernests Gulbis (LET)
Paul-Henri Mathieu - Ricardas Berankis (LIT)
Benoît Paire (n°25) - Adrian Ungur (ROU)
Adrian Mannarino - Pablo Andujar (ESP)
lequipe.fr


Nadal : «J'espère être prêt»

Rafael Nadal n'a pas eu la préparation qu'il souhaitait pour ce Wimbledon 2013 mais il prend ça avec du recul. Il se sent bien alors à chaque jour va suffire sa peine.

«Rafael Nadal, comment se passent les premiers contacts avec la surface ? Craignez-vous de manquer de préparation ?

Cela se passe bien, j'essaie de m'entraîner le plus possible depuis mon arrivée ici. C'est toujours agréable de jouer sur gazon, c'est une surface que j'aime vraiment. Maintenant ce sera un peu plus dur car je n'ai pas joué de tournoi avant Wimbledon et que c'est toujours plus facile d'ajuster son jeu avec la compétition qu'en entraînement. On verra bien, mais j'espère être prêt pour lundi.

Que pensez-vous de votre tableau, où figurent aussi Roger Federer et Andy Murray ?

Le classement prédisait que cela pouvait arriver. Je suis 5e mondial, revenir sur la façon dont est fait le classement mériterait une plus longue discussion. De la manière dont fonctionne actuellement le système il est normal que je sois 5e. Maintenant, je ne les retrouverai pas avant les quarts et les demies donc la route est encore longue. Je n'ai pas beaucoup joué sur gazon ces dernières années, alors je vais déjà me concentrer sur moi et sur mon premier tour. Si j'atteint les quarts, cela voudra dire que je suis prêt. Cela va être très dur pour moi d'y arriver mais je vais faire de mon mieux.

Vous avez déjà beaucoup joué cette année, avez-vous décidé de la suite de votre programme jusqu'à la fin de la saison ?

Je vis au jour le jour. Pour le moment j'ai été capable de jouer tous les tournois que je désirais et c'est la meilleure nouvelle possible. Avant mon retour je pensais prendre cette année comme une saison de transition mais évidemment les choses ont changé. Je me déciderai sur la suite après ce tournoi, car pour l'instant je n'ai pas totalement décidé. Il faut que j'analyse tout ça et que je décide de ce qui est le mieux pour mon futur. A la fin, la chose la plus importante reste ma santé et le fait de pouvoir être en forme quand je veux jouer un tournoi. A ce stade de ma carrière le plus important c'est d'être heureux et je le suis quand je sens que je vais pouvoir être bon en compétition.

Que pensez-vous de votre premier tour contre Steve Darcis et avez-vous encore en tête la défaite au 2e tour de l'an dernier ?

Steve est un joueur talentueux et qui peut bien jouer sur toutes les surfaces. Il est très complet. Je vais devoir être au top dès le début du match parce que sur cette surface un match peut se décider sur quelques points seulement. Ici si on n'est pas à 100% de sa concentration et de son intensité on peut se retrouver dans les problèmes. En ce qui concerne l'an dernier j'ai joué parce que j'adore ce tournoi mais je n'étais pas prêt. Après Roland-Garros, je sentais que mon genou n'était plus en état. Rosol a joué un dernier set incroyable, peut-être aurait-il aussi gagné si j'avais été en bonne santé. C'est le sport, c'est comme ça. Mais l'an dernier c'était trop pour moi, j'avais trop mal. Jouer sous infiltration dès le premier tour, ça n'existe pas.»
C.B.


PROGRAMME DE LUNDI

Centre Court
A partir de 13 heures (14 heures en France)


Victor Hanescu (ROU) - Roger Federer (SUI/n°3) 0-5
Kristina Mladenovic (FRA) - Maria Sharapova (RUS/n°3) 0-0
Benjamin Becker (ALL) - Andy Murray (GBR/n°2) 0-1

Court n°1
A partir de 13 heures (14 heures en France)


Maria Joao Koehler (POR) - Victoria Azarenka (BLR/n°2) 0-0
Rafael Nadal (ESP/n°5) - Steve Darcis (BEL) 1-0
Lleyton Hewitt (AUS) - Stanislas Wawrinka (SUI/n°11) 1-1

Court n°2
A partir de 11h30 (12h30 en France)


Virginie Razzano (FRA) - Ana Ivanovic (SER/n°12) 1-5
Marcos Baghdatis (CHY) - Marin Cilic (CRO/n°10) 1-3
Jo-Wilfried Tsonga (FRA/n°6) - David Goffin (BEL) 0-0
Petra Kvitova (RTC/n°8) - Coco Vandeweghe (USA) 0-0

Court n°3
A partir de 11h30 (12h30 en France)


Elena Baltacha (GBR) - Flavia Pennetta (ITA) 0-2
Kyle Edmund (GBR) - Jerzy Janowitcz (POL/n°24) 0-0
Janko Tipsarevic (SER/n°14) - Viktor Troicki (SER) 2-1
Estrella Cabeza Candela (ESP) - Caroline Wozniacki (DAN/n°9) 0-0

Court n°4
A partir de 11h30 (12h30 en France)


Lucie Hradecka (RTC) - Karin Knapp (ITA) 0-0
Yanina Wickmayer (BEL) - Vesna Dolonc (SER) 0-0
Lukas Lacko (SLV) - Rajeev Ram (USA) 0-0

Court n°5
A partir de 11h30 (12h30 en France)


Eva Birnerova (RTC) - Varvara Lepchenko (USA/n°26) 0-0
Su-Wei Hsieh (TPE) - Tatjana Maria (ALL) 0-0
Pablo Andujar (ESP) - Adrian Mannarino (FRA) 0-0
Nicolas Mahut (FRA) - Jan Hajek (RTC) 0-0

Court n°6
A partir de 11h30 (12h30 en France)


Stéphane Robert (FRA) - Alejandro Falla (COL) 0-0
Carla Suarez Navarro (ESP/n°19) - Lourdes Dominguez Lino (ESP) 1-0
Michelle Larcher De Britto (POR) - Melanie Oudin (USA) 0-1
Johanna Larsson (SUE) - Ekaterina Makarova (RUS/n°25) 0-1

Court n°7
A partir de 11h30 (12h30 en France)


Lara Arruabarrena (ESP) - Lesia Tsurenko (UKR) 0-0
Lukasz Kubot (POL) - Igor Andreev (RUS) 3-0
Edouard Roger-Vasselin (FRA) - Ernests Gulbis (LET) 0-1
Petra Cetkovska (RTC) - Donna Vekic (CRO) 0-0

Court n°8
A partir de 11h30 (12h30 en France)


Eugenie Bouchard (CAN) - Galina Voskoboeva (KAZ) 1-0
Marc Giquel (FRA) - Vasek Pospisil (CAN) 0-0
Dustin Brown (ALL) - Guillermon Garcia-Lopez (ESP) 0-1
Ajla Tomljanovic (CRO) - Bojana Jovanovski (SER) 0-0

Court n°9
A partir de 11h30 (12h30 en France)


Rogerio Dutra Silva (BRE) - Sergiy Stakhovsky (UKR) 0-1
Sofia Arvidsson (SUE) - Mirjana Lucic-Baroni (CRO) 1-0
Andrey Kuznetsov (RUS) - Albert Montanes (ESP) 0-0
Kiki Bertens (HOL) - Yaroslava Shvedova (KAZ) 1-1

Court n°10
A partir de 11h30 (12h30 en France)


Adrian Ungur (ROU) - Benoît Paire (FRA/n°25) 0-0
Camila Giorgi (ITA) - Samantha Murray (GBR) 0-0
Juan Monaco (ARG/n°22) - Bastian Knittel (ALL) 0-0
Christina McHale (USA) - Alexa Glatch (USA) 1-0

Court n°12
A partir de 11h30 (12h30 en France)


Fabio Fognini (ITA/n°30) - Jurgen Meltzer (AUT) 0-2
Jelena Jankovic (SER/n°16) - Johanna Konta (GBR) 0-0
James Ward (GBR) - Yen-Hsun Lu (TPE) 0-0
Marion Bartoli (FRA/n°15) - Elina Svitolina (UKR) 0-0

Court n°14
A partir de 11h30 (12h30 en France)


Alizé Cornet (FRA/n°29) - Vania King (USA) 0-1
John Isner (USA/n°18) - Evgeny Donskoy (RUS) 0-1
Tobias Kamke (ALL) - Julien Benneteau (FRA/n°31) 0-2
Yulia Putinseva (KAZ) - Kirsten Flipkens (BEL/n°20) 0-0

Court n°16
A partir de 11h30 (12h30 en France)


Silvia Soler-Espinosa (ESP) - Misaki Doi (JAP) 1-0
Stephanie Voegele (SUI) - Sorana Cirstea (ROU/n°22) 0-3
Fernando Verdasco (ESP/n°15) - Xavier Malisse (BEL) 3-1
Tommy Robredo (ESP/n°32) - Alex Bogomolov Jr (RUS) 2-0

Court n°17
A partir de 11h30 (12h30 en France)


Lucie Safarova (RTC/n°27) - Lauren Davis (USA) 0-0
Marinko Matosevic (AUS) - Guillaume Rufin (FRA) 0-0
Radek Stepanek (RTC) - Matt Reid (AUS) 0-0

Court n°18
A partir de 11h30 (12h30 en France)


Sara Errani (ITA/n°5) - Monica Puig (PRI) 0-0
Robin Haase (HOL) - Mikhail Youzhny (RUS/n°20) 0-3
Nicolas Almagro (ESP/n°15) - Jurgen Zopp (EST) 0-0
Sloane Stephens (USA/n°17) - Jamie Hampton (USA) 1-1

Court n°19
A partir de 11h30 (12h30 en France
)

Julian Reister (ALL) - Lukas Rosol (RTC) 0-0
Kenny De Schepper (FRA) - Paolo Lorenzi (ITA) 0-0
# 24/06/2013 à 23:49 Nico
RESULTATS DE LUNDI

Victor Hanescu (ROU) - Roger Federer (SUI/N.3) 3/6 2/6 0/6
Benjamin Becker (ALL) - Andy Murray (GBR/N.2) 4/6 3/6 2/6
Rafael Nadal (ESP/N.5) - Steve Darcis (BEL) 6/7(5) 6/7(5) 4/6
Marcos Baghdatis (CHY) - Marin Cilic (CRO/N.10) 3/6 4/6 4/6
Jo-Wilfried Tsonga (FRA/N.6) - David Goffin (BEL) 7/6(4) 6/4 6/3
Kyle Edmund (GBR) - Jerzy Janowicz (POL/N.24) 2/6 2/6 4/6
Janko Tipsarevic (SER/N.14) - Viktor Troicki (SER) 3/6 4/6 6/7(5)
Fabio Fognini (ITA/N.30) - Jürgen Melzer (AUT) 7/6(5) 5/7 3/6 2/6
James Ward (GBR) - Yen-Hsun Lu (TPE) 7/6(4) 4/6 6/7(11) 6/7(4)
Robin Haase (HOL) - Mikhail Youzhny (RUS/N.20) 4/6 5/7 5/7
Nicolas Almagro (ESP/N.15) - Jurgen Zopp (EST) 6/4 7/6(2) 7/5
Lukas Lacko (SVQ) - Rajeev Ram (USA) 5/7 4/6 7/6(2) 2/6
Pablo Andujar (ESP) - Adrian Mannarino (FRA) 1/6 2/6 3/6
Nicolas Mahut (FRA) - Jan Hajek (RTC) 6/2 6/4 6/3
Stéphane Robert (FRA) - Alejandro Falla (COL) 6/3 7/6(5) 7/5
Lukasz Kubot (POL) - Igor Andreev (RUS) 6/1 7/5 6/2
Edouard Roger-Vasselin (FRA) - Ernests Gulbis (LET) 6/7(1) 4/6 5/7
Marc Gicquel (FRA) - Vasek Pospisil (CAN) 3/6 2/6 6/7(3)
Dustin Brown (ALL) - Guillermo Garcia-Lopez (ESP) 6/3 6/3 6/3
Rogerio Dutra-Silva (BRE) - Sergiy Stakhovsky (UKR) 4/6 0/6 4/6
Andrey Kuznetsov (RUS) - Albert Montanes (ESP) 6/3 6/4 3/6 6/3
Adrian Ungur (ROU) - Benoit Paire (FRA/N.25) 4/6 6/4 3/6 1/6
Juan Monaco (ARG/N.22) - Bastian Kittel (ALL) 6/4 6/2 6/3
John Isner (USA/N.18) - Evgeny Donskoy (RUS) 6/1 7/6(5) 7/6(3)
Tobias Kamke (ALL) - Julien Benneteau (FRA/N.31) 4/6 7/6(5) 4/6 2/6
Fernando Verdasco (ESP) - Xavier Malisse (BEL) 6/7(5) 6/1 6/4 6/3
Tommy Robredo (ESP/N.22) - Alex Bogomolov Jr (RUS) 6/2 6/2 6/4
Marinko Matosevic (AUS) - Guillaume Rufin (FRA) 1/6 6/4 4/6 3/6
Radek Stepanek (RTC) - Matt Reid (AUS) 6/2 6/2 6/4
Julian Reister (ALL) - Lukas Rosol (RTC) 6/3 4/6 7/6(5) 6/7(4) 6/4
Lleyton Hewitt (AUS) - Stanislas Wawrinka (SUI/N.11) 6/4 7/5 6/3
Kenny De Schepper (FRA) - Paolo Lorenzi (ITA) 7/6(6) 6/4 6/2

Darcis élimine Nadal !

Le Belge Steve Darcis, 135e joueur mondial, a éliminé Rafael Nadal en trois sets au 1er tour (7-6 [4], 7-6 [8], 6-4). L'Espagnol, vainqueur en 2008 et 2010, laisse énormément de questions en suspens.

A chaque fois que Rafael Nadal dit qu'il espère être prêt pour son premier tour ou qu'il ne se sent pas plus confiant que ça en ce moment parce qu'il arrive sur une série de victoires, les gens lèvent les yeux au ciel. Lundi, Steve Darcis a prouvé que l'Espagnol avait raison d'être angoissé de nature. Au terme d'un match remarquable, le Belge a provoqué un séisme sur le court 1 de Wimbledon en tombant le double vainqueur des lieux (2008, 2010). En trois sets (7-6 [4], 7-6 [8], 6-4), le 135e mondial a remis à jour la fragilité de ''Rafa'', qui jusque-là n'avait jamais perdu au 1er tour d'un tournoi du Grand Chelem.

Dès le début de la rencontre, on n'a pas eu l'impression de voir un Nadal très à son aise. En face, Darcis était lui dans une humeur de coupeur de tête. Très talentueux, il a la main parfaite pour cette surface : il sert bien, il maîtrise tous les effets et a un beau jeu au filet. A moins de réussir à la battre en puissance, on peut facilement tomber dans le piège. C'est ce qui s'est passé dans un premier set où Nadal a été souvent en danger sur ses mises en jeu, avant de voir son adversaire servir pour le set (6-5). Mails le n°1 à la Race a recollé de suite, poing serré. Sauf que le jeu de jambes suspect et les fautes de coup droit incroyables pour lui n'ont pas vu d'amélioration. Il a aussi effectué de très mauvais choix et a fini par couler logiquement. Le plus entreprenant et le plus efficace a gagné. C'est d'ailleurs le résumé de ce match, en y ajoutant un déplacement de plus en plus difficile pour l'Espagnol au fur et à mesure que la rencontre se prolongeait. Ces services en poussant sur une seule jambe ? Ces courses vers l'avant impossibles ? Ces courses sur son coup droit dans la douleur ? Ce n'était pas le Nadal quitté Porte d'Auteuil avec son 8e titre de Roland-Garros sous le bras.

Mais pour ne pas être accusé de trouver des excuses, il ne répond simplement plus. Hermétique et agacé dès que le sujet a été abordé, il n'a pas voulu expliquer ce match parfois étrange : «Ce n'est pas le bon jour pour en parler. J'ai fait de mon mieux mais ce n'était pas possible. C'est tout. Darcis a très bien joué, c'est le sport. Je n'ai plus qu'à le féliciter.» On cherche évidemment à en savoir plus, on lui demande s'il y a eu des signes que ça allait être difficile mais tout ce qu'il acceptera de reconnaître est ceci : «C'est la surface la plus dure pour moi parce que je dois y jouer avec une position très basse. C'est le vrai problème.» Pour jouer bas, il faut plier. Et manifestement, sa jambe gauche n'aime pas.

Cela n'explique pas tout. Ce service perdu en servant pour le deuxième set ? Cette balle de set ratée dans le jeu décisif (après avoir été mené 6-3) d'un revers slicé dans le filet ? Cette incapacité à négocier les points cruciaux ? Nadal a eu ses chances mais n'a pu les saisir. Sur une surface où il n'a plus de capital confiance et sur laquelle il manque de temps de jeu, il a sombré. Darcis, lui, l'a parfaitement empêché de trouver son rythme et son confort. Nadal laisse un vide dans une partie de tableau qui semblait injouable. Certains vont respirer.
C.B.

Nadal : «Ce n'était pas possible»

Très fermé et pas décidé à s'étendre sur l'état de son genou gauche, Rafael Nadal a tenu à féliciter Steve Darcis. Pour le reste, le mystère reste entier.

«Rafael Nadal, qu'est-ce qui a mal tourné pour vous aujourd'hui ?

C'est le sport, ce sont des choses qui arrivent. Parfois on joue bien et on gagne, d'autres fois on joue moins bien alors que l'adversaire joue bien et on perd. C'est tout. Je n'ai qu'à féliciter Darcis. Il a bien joué, fait les bons choix.

On vous a vu boîter un peu aujourd'hui. Etes-vous blessé ?

Ce n'est pas le bon jour pour en parler. J'ai fait de mon mieux à tous les instants mais ce n'était pas possible aujourd'hui, c'est tout. Mon adversaire a bien joué. J'ai eu mes chances mais je ne les ai pas saisies. C'est difficile de s'adapter à cette surface quand on n'a pas joué avant. Je n'ai pas eu la chance cette année de jouer avant Wimbledon donc c'est plus dur. Je n'ai pas trouvé mon rythme. Ce n'est pas une tragédie, c'est le sport.

Y a-t-il des points de comparaison à faire avec votre défaite face à Rosol l'an dernier en terme de condition physique ?

J'ai déjà dit que ce n'était pas le moment de parler de tout ça. Je suis confiant, je pense que j'aurai récupéré et que je serai prêt pour les prochains tournois. J'ai joué plus que ce que j'avais rêvé en revenant de cette blessure et ça c'est fantastique. Je sais que le gazon va être une surface difficile pour le jeu que je dois produire si je veux y briller. Ce n'était pas possible cette année, j'essaierai les saisons prochaines. C'est probablement la surface la plus difficile pour moi aujourd'hui parce que je dois jouer en position très basse, plus basse que sur les autres surfaces. C'est ça la réalité. Mais je ne parlerai pas de mon genou aujourd'hui, je veux juste féliciter Darcis qui a joué un grand match. Tout ce que je pourrais dire sur mon genou aujourd'hui serait une excuse et je n'aime pas me trouver d'excuse quand je perds. Darcis ne mérite pas ça.

Avez-vous peut-être trop joué lors de la saison sur terre battue ?

Je ne peux pas prédire l'avenir. Il y a 6 heures encore ça ressemblait à un programme parfait. A chaque fois que j'ai joué c'était en ayant le sentiment de pouvoir le faire, et là c'est Wimbledon donc j'ai tout fait pour arriver dans une aussi bonne forme que possible même si je savais que cette année ça serait plus dur. Et ça l'a été (sourire). Si c'était à refaire, je ne changerai rien. Ma saison a été fantastique, bien plus que ce que j'avais espéré il y a encore 5 mois. Je vais continuer à travailler dur et j'espère bien avoir encore quelques années pour jouer ici avec le niveau nécessaire.»
C.B.
# 25/06/2013 à 09:48 Nico
PROGRAMME DE MARDI

Court central
A partir de 13h00 (14h00 en France)


Serena Williams (USA/n°1) - Mandy Minella (LUX) : 0-0
Novak Djokovic (SER/n°1) - Florian Mayer (ALL) : 3-0
David Ferrer (ESP/n°4) - Martin Alund (ARG) : 0-0

Court n°1
A partir de 13h00 (14h00 en France)


Albert Ramos (ESP) - Juan Martin Del Potro (ARG/n°8) : 0-0
Maria Kirilenko (RUS/n°10) - Laura Robson (GBR)
Martin Klizan (SVQ) - Tomas Berdych (RTC/n°7) : 0-0

Court n°2
A partir de 11h30 (12h30 en France)


Heather Watson (GBR)- Madison Keys (USA) : 0-0
Dmitry Tursunov (RUS)- Tommy Haas (ALL/n°13) : 1-4
Richard Gasquet (FRA/n°9) - Marcel Granollers (ESP) : 1-0
Agnieszka Radwanska (POL/n°4) - Yvonne Meusburger (AUT) : 0-0

Court n°3
A partir de 11h30 (12h30 en France)


Anna Schmiedlova (SVQ) - Samantha Stosur (AUS/n°14) : 0-0
Bernard Tomic (AUS) - Sam Querrey (USA/n°21) : 1-0
Bethanie Mattek-Sands (USA) - Angelique Kerber (ALL/n°7) : 1-0
Gilles Simon (FRA/n°19) - Feliciano Lopez (ESP) : 1-1

Court n°12
A partir de 11h30 (12h30 en France)


Michaella Krajicek (HOL) - Na Li (CHN/n°6) : 0-0
Ryan Harrison (USA) - Jeremy Chardy (FRA/n°28) : 1-0
Milos Raonic (CAN/n°17) - Carlos Berlocq (ARG) : 1-0
Karolina Pliskova (RTC) - Nadia Petrova (RUS/n°13) : 0-0

Court n°18
A partir de 11h30 (12h30 en France)


Ivan Dodig (CRO) - Philipp Kohlschreiber (ALL/n°16) : 1-3
Roberta Vinci (ITA/n°11) - Chanelle Scheepers (AFS) : 1-0
Grigor Dimitrov (BUL/n°29) - Simone Bolelli (ITA) : 2-0
Anastasia Pavlyuchenkova (RUS/n°21) - Tsvetana Pironkova (BUL)

Court n°4
A partir de 11h30 (12h30 en France)


Monica Niculescu (ROU) - Mona Barthel (ALL/n°30) [30]
Denis Istomin (OUZ) - Andreas Seppi (ITA/n°23) : 1-4
Bobby Reynolds (USA) - Steve Johnson (USA) : 0-0
Klara Zakopalova (RTC/n°32) - Daniela Hantuchova (SVQ) : 1-3

Court n°5
A partir de 11h30 (12h30 en France)


James Duckworth (AUS) - Denis Kudla (USA) : 0-0
Kristyna Pliskova (RTC) - Jana Cepelova (SVQ)
Maria-Teresa Torro-Flor (ESP) - Irina-Camelia Begu (ROU)
Ricardas Berankis (LTU) - Paul-Henri Mathieu (FRA) : 0-0

Court n°6
A partir de 11h30 (12h30 en France)


Leonardo Mayer (ARG) - Aljaz Bedene (SLO) : 0-0
Alexandra Cadantu (ROU) - Tamira Paszek (AUT/n°28) : 0-0
Horacio Zeballos (ARG) - Santiago Giraldo (COL) : 0-0

Court n°7
A partir de 11h30 (12h30 en France)


Guido Pella (ARG) - Jesse Levine (CAN) : 0-0
Mallory Burdette (USA) - Urszula Radwanska (POL) : 0-0
Daniel Brands (ALL) - Daniel Gimeno-Traver (ESP) : 0-0
Anna Tatishvili (GEO) - Petra Martic (CRO) : 1-0

Court n°8
A partir de 11h30 (12h30 en France)


Blaz Kavcic (SLO) - Jan-Lennard Struff (ALL) : 0-0
Mariana Duque-Marino (COL) - Julia Goerges (ALL)
Alex Kuznetsov (USA) - Igor Sijsling (HOL) : 0-0
Timea Babos (HON) - Mathilde Johansson (FRA) : 0-1

Court n°9
A partir de 11h30 (12h30 en France)


Olga Puchkova (RUS) - Arantxa Rus (HOL) : 0-0
Wayne Odesnik (USA) - Jimmy Wang (TPE) : 0-0
Grega Zemlja (SLO) - Michael Russell (USA) : 0-0
Barbora Zahlavova Strycova (RTC) - Magdalena Rybarikova (SVQ) : 0-0

Court n°10
A partir de 11h30 (12h30 en France)


Kevin Anderson (AFS/n°27) - Olivier Rochus (BEL) : 1-0
Michael Llodra (FRA) - Jarkko Nieminen (FIN) : 1-1
Romina Oprandi (SUI/n°31) - Alison Riske (USA) : 0-2
Nina Bratchikova (RUS) - Annika Beck (ALL) : 0-1

Court n°14
A partir de 11h30 (12h30 en France)


Kimiko Date-Krumm (JAP) - Carina Witthoeft (ALL) : 0-0
Kei Nishikori (JAP/n°12) - Matthew Ebden (AUS) : 1-0
Maria Elena Camerin (ITA) - Dominika Cibulkova (SVQ/n°18) : 0-0

Court n°16
A partir de 11h30 (12h30 en France)


Caroline Garcia (FRA) - Jie Zheng (CHN) : 0-0
Anabel Medina Garrigues (ESP) - Shuai Peng (CHN/n°24) : 0-0
Andreas Haider-Maurer (AUT) - Go Soeda (JAP): 0-0

Court n°17
A partir de 11h30 (12h30 en France)


James Blake (USA) - Thiemo De Bakker (HOL) : 0-0
Olga Govortsova (BLR) - Simona Halep (ROU) : 0-2
Gastao Elias (POR) - Alexandr Dolgopolov (UKR/n°26) : 0-0
Kaia Kanepi (EST) - Tara Moore (GBR) : 0-0

Court n°19
A partir de 11h30 (12h30 en France)


Philipp Petzschner (ALL) -Michal Przysiezny (POL) : 0-0
Ayumi Morita (JAP) - Marina Erakovic (NZL) : 4-1
Roberto Bautista Agut (ESP) - Teymuraz Gabashvili (RUS) : 0-0
# 25/06/2013 à 23:36 Nico
RESULTATS DE MARDI

Novak Djokovic (SER/N.1) - Florian Mayer (ALL) 6/3 7/5 6/4
David Ferrer (ESP/N.4) - Martin Alund (ARG) 6/1 4/6 7/5 6/2
Albert Ramos (ESP) - Juan Martin Del Potro (ARG/N.8) 2/6 5/7 1/6
Martin Klizan (SVQ) - Tomas Berdych (RTC/N.7) 3/6 4/6 4/6
Dmitry Tursunov (RUS) - Tommy Haas (ALL/N.13) 3/6 5/7 5/7
Richard Gasquet (FRA/N.9) - Marcel Granollers (ESP) 6/7(2) 6/4 7/5 6/4
Bernard Tomic (AUS) - Sam Querrey (USA/N.21) 7/6(6) 7/6(3) 3/6 2/6 6/3
Gilles Simon (FRA/N.19) - Feliciano Lopez (ESP) 2/6 4/6 6/7(11)
Ryan Harrison (USA) - Jérémy Chardy (FRA/N.28) 6/7(4) 6/4 5/7 2/6
Milos Raonic (CAN/N.17) - Carlos Berlocq (ARG) 6/4 6/3 6/3
Ivan Dodig (CRO) - Philipp Kohlschreiber (ALL/N.16) 4/6 6/7(6) 7/6(3) 6/3 2/1 ab.
Grigor Dimitrov (BUL/N.29) - Simone Bolelli (ITA) 6/1 6/4 6/3
Denis Istomin (OUZ) - Andreas Seppi (ITA/N.23) 6/7(6) 6/7(3) 7/5 6/3 3/6
James Duckworth (AUS) - Denis Kudla (USA) 4/6 2/6 6/3 6/4 1/6
Ricardas Berankis (LIT) - Paul-Henri Mathieu (FRA) 6/7(4) 5/7 7/6(3) 4/6
Leonardo Mayer (ARG) - Aljaz Bedene (SLO) 6/2 6/3 6/4
Horacio Zeballos (ARG) - Santiago Giraldo (COL) 6/3 6/7(4) 7/6(6) 1/6 3/6
Guido Pella (ARG) - Jesse Levine (USA) 4/6 2/6 6/4 6/3 3/4 ab.
Daniel Brands (ALL) - Daniel Gimeno-Traver (ESP) 7/6(5) 6/7(4) 6/7(5) 6/1 6/4
Blaz Kavcic (SLO) - Jan-Lennard Struff (ALL) 4/6 1/6 3/6
Alex Kuznetsov (USA) - Igor Sijsling (HOL) 3/6 4/6 4/6
Wayne Odesnik (USA) - Jimmy Wang (TPE) 6/7(5) 6/4 2/6 6/3 5/7
Grega Zemlja (SLO) - Michael Russell (USA) 6/7(3) 6/4 6/4 6/1
Kevin Anderson (AFS/N.27) - Olivier Rochus (BEL) 6/4 6/2 6/1
Michael Llodra (FRA) - Jarkko Nieminen (FIN) 7/6(3) 6/4 6/2
Kei Nishikori (JAP/N.12) - Matthew Ebden (AUS) 6/2 6/4 6/3
Andreas Haider-Maurer (AUT) - Go Soeda (JAP) 6/7(6) 5/7 1/6
James Blake (USA) - Thiemo De Bakker (HOL) 6/1 6/3 6/2
Gastao Elias (POR) - Alexandr Dolgopolov (UKR/N.26) 1/6 6/7(2) 2/6
Philipp Petzschner (ALL) - Michal Przysiezny (POL) 3/6 6/7(6) 0/6
Roberto Bautista Agut (ESP) - Teymuraz Gabashvili (RUS) 6/3 6/4 7/6(3)

PROGRAMME DE MERCREDI

Court central
A partir de 13h00 (14h00 en France)


Flavia Pennetta (ITA) - bVictoria Azarenka (BLR/n°2) : 1-1
Jo-Wilfried Tsonga (FRA/n°6) - Ernests Gulbis (LET) : 3-0
Sergueï Stakhovsky (UKR) - Roger Federer (SUI/n°3) : 0-1

Court n°1
A partir de 13h00 (14h00 en France)


Fernando Verdasco (ESP) - Julien Benneteau (FRA/n°31) : 3-0
Yen-Hsun Lu (TAI) - Andy Murray (GBR/n°2) : 1-1
Petra Kvitova (RTC/n°8) - Yaroslava Shvedova (KAZ) : 1-0

Court n°2
A partir de 11h30 (12h30 en France)


Dustin Brown (ALL) - Lleyton Hewitt (AUS) : 0-0
Petra Cetkovska (RTC) - Caroline Wozniacki (DAN/n°9) : 0-2
Michelle Larcher De Brito (POR) - Maria Sharapova (RUS/n°3) : 0-0
Kenny De Schepper (FRA) - Marin Cilic (CRO/n°10) : 0-0

Court n°3
A partir de 11h30 (12h30 en France)


John Isner (USA/n°18) - Adrian Mannarino (FRA) : 1-0
Nicolas Almagro (ESP/n°15) - Guillaume Rufin (FRA) : 1-0
Sloane Stephens (USA/n°17) - Andrea Petkovic (ALL) : 0-1
Marion Bartoli (FRA/n°15) - Christina McHale (USA) : 3-1

Court n°12
A partir de 11h30 (12h30 en France)


Radek Stepanek (RTC) - Jerzy Janowicz (POL/n°24) : 0-0
Eugenie Bouchard (CAN) - Ana Ivanovic (SER/n°12) : 0-0
Tommy Robredo (ESP/n°32) - Nicolas Mahut (FRA) : 2-1

Court n°18
A partir de 11h30 (12h30 en France)


Alizé Cornet (FRA/n°29) - Su-Wei Hsieh (TAI) : 0-0
Vasek Pospisil (CAN) - Mikhail Youzhny (RUS/n°20) : 0-0
Juan Monaco (ARG/n°22) - Rajeev Ram (USA) : 0-0
Camila Giorgi (ITA) - Sorana Cirstea (ROU/n°22) : 0-0

Court n°10
A partir de 11h30 (12h30 en France)


Viktor Troicki (SER) - Andreï Kuznetsov (RUS) : 0-0

Court n°14
A partir de 11h30 (12h30 en France)


Carla Suarez Navarro (ESP/n°19) - Mirjana Lucic-Baroni (CRO) : 0-0
Stéphane Robert (FRA) - Benoît Paire (FRA/n°25) : 0-0
Garbine Muguruza (ESP) - Ekaterina Makarova (RUS/n°25) : 1-0

Court n°16
A partir de 11h30 (12h30 en France)


Un double
Lesia Tsurenko (UKR) - Eva Birnerova (RTC) : 1-0
Jürgen Melzer (AUT) - Julian Reister (ALL) : 0-0

Court n°17
A partir de 11h30 (12h30 en France)


Monica Puig (PRI) - Silvia Soler-Espinosa (ESP) : 0-0
Lucie Safarova (RTC/n°27) - Karin Knapp (ITA) : 1-0
Steve Darcis (BEL) - Lukasz Kubot (POL) : 0-0

Court n°19
Pas avant 17h00 (18h00 en France)


Jelena Jankovic (SER/n°16) - Vesna Dolonc (SER) : 0-0
Bojana Jovanovski (SER) - Kirsten Flipkens (BEL/n°20) : 0-2
# 26/06/2013 à 23:52 Nico
Les temps forts de mercredi

Avec un record de 7 abandons, dont ceux de Jo-Wilfried Tsonga et Victoria Azarenka, la journée de mercredi à Wimbledon est entrée dans l'histoire. D'autant que Roger Federer et Maria Sharapova sont aussi passés à la trappe, et ce dès le deuxième tour.

Ernests Gulbis (LET) bat Jo-Wilfried Tsonga (FRA/n°6) : 3-6, 6-3, 6-3, abandon
Sergueï Stakhovsky (UKR) bat Roger Federer (SUI/n°3) : 6-7 [5], 7-6 [5], 7-5, 7-6 [5]
Fernando Verdasco (ESP) bat Julien Benneteau (FRA/n°31) : 7-6 [1], 7-6[4], 6-4
Andy Murray (GBR/n°2) bat Yen-Hsun Lu (TAI): 6-3, 6-3, 7-5
Dustin Brown (ALL) bat Lleyton Hewitt (AUS): 6-4, 6-4, 6-7 [3], 6-2
Kenny De Schepper (FRA) bat Marin Cilic (CRO/n°10) : abandon
Adrian Mannarino (FRA) bat John Isner (USA/n°18): 1-1, abandon
Nicolas Almagro (ESP/n°15) bat Guillaume Rufin (FRA): 7-5, 6-7 [6], 6-3, 6-4
Tommy Robredo (ESP/n°32) bat Nicolas Mahut (FRA) : 7-6 [3], 6-1, 7-6 [5]
Benoît Paire (FRA/n°25) bat Stéphane Robert (FRA) : 6-4, 7-5, 6-4
Lukasz Kubot (POL) bat Steve Darcis (BEL): abandon
lequipe.fr

PROGRAMME DE JEUDI

Center Court
A partir de 14h00, heure française


Jesse Levine (CAN) - Juan Martin Del Potro (ARG/n°8): 0-0
Agnieszka Radwanska (POL/N°4) - Mathilde Johansson (FRA): 0-0
Novak Djokovic (SER/N°1) - Bobby Reynolds (USA): 0-0

Court N°1
A partir de 14h00, heure française


Serena Williams (USA/N°1) - Caroline Garcia (FRA): 1-0
Richard Gasquet (FRA/N°9) - Go Soeda (JAP): 1-0
David Ferrer (ESP/N°4) - Roberto Bautista Agut (ESP): 0-0

Court N°2
A partir de 12h30, heure française


Sabine Lisicki (ALL/N°23) - Elena Vesnina (RUS): 2-1
Daniel Brands (ALL) - Tomas Berdych (RTC/N°7): 0-1
Marina Erakovic (NZL) - Shuai Peng (CHN/N°24): 0-1
Laura Robson (GBR) - Mariana Duque-Marino (COL): 0-0

Court N°3
A partir de 12h30, heure française


Simona Halep (ROU) - Na Li (CHN/N°6): 1-0
Grigor Dimitrov (BUL/N°29) - Grega Zemlja (SLO): 0-0
Jimmy Wang (TAI) - Tommy Haas (ALL/N°13): 0-0

Court N°12
A partir de 12h30, heure française


Kimiko Date-Krumm (JAP) - Alexandra Cadantu (ROU): 0-0
Kei Nishikori (JAP/N°12) - Leonardo Mayer (ARG): 0-0
Santiago Giraldo (COL) - Alexandr Dolgopolov (UKR/N°26): 1-1

Court N°18
A partir de 12h30, heure française


Olga Puchkova (RUS) - Samantha Stosur (AUS/N°14): 0-1
James Blake (USA) - Bernard Tomic (AUS):
Milos Raonic (CAN/N°17) - Igor Sijsling (HOL): 0-0

Court N°6
A partir de 12h30, heure française


Maria-Teresa Torro-Flor (ESP) - Dominika Cibulkova (SVQ/N°18): 0-0
Klara Zakopalova (RTC/N°32) - Annika Beck (ALL): 1-0

Court N°10
A partir de 12h30, heure française


Un double
Tsvetana Pironkova (BUL) - Barbora Zahlavova Strycova (RTC): 0-0

Court N°14
A partir de 12h30, heure française


Michael Llodra (FRA) - Andreas Seppi (ITA/N°23): 2-1
Roberta Vinci (ITA/N°11) - Jana Cepelova (SVQ): 0-0
Jan-Lennard Struff (ALL) - Jérémy Chardy (FRA/N°28): 0-0
Alison Riske (USA) - Urszula Radwanska (POL): 2-1

Court N°16
A partir de 12h30, heure française


Petra Martic (CRO) - Karolina Pliskova (RTC): 2-0
Un double
Feliciano Lopez (ESP) - Paul-Henri Mathieu (FRA): 4-5

Court N°17
A partir de 12h30, heure française


Madison Keys (USA) - Mona Barthel (ALL/N°30): 1-0
Kevin Anderson (AFS/N°27) - Michal Przysiezny (POL): 0-0
Denis Kudla (USA) - Ivan Dodig (CRO): 0-0

Court à déterminer
Pas avant 17h30


Kaia Kanepi (EST) - Angelique Kerber (ALL/N°7): 1-0
# 27/06/2013 à 23:09 Nico
RESULTATS DE JEUDI

Jesse Levine (CAN) - Juan Martin Del Potro (ARG/N.8) 2/6 6/7(7) 3/6
Novak Djokovic (SER/N.1) - Bobby Reynolds (USA) 7/6(2) 6/3 6/1
Richard Gasquet (FRA/N.9) - Go Soeda (JAP) 6/0 6/3 6/7(5) 6/3
Daniel Brands (ALL) - Tomas Berdych (RTC/N.7) 6/7(6) 4/6 2/6
(Interrompu) Grigor Dimitrov (BUL/N.29) - Grega Zemlja (SLO) 6/3 6/7(4) 6/3 4/6 8/9
Kei Nishikori (JAP/N.12) - Leonardo Mayer (ARG) 7/6(5) 6/4 6/2
(Interrompu) Santiago Giraldo (COL) - Alexandr Dolgopolov (UKR/N.26) 4/6 0/3
James Blake (USA) - Bernard Tomic (AUS) 3/6 4/6 5/7
Milos Raonic (CAN/N.17) - Igor Sijsling (HOL) 5/7 4/6 6/7(4)
Michael Llodra (FRA) - Andreas Seppi (ITA/N.23) 5/7 ab.
(Interrompu) Jan-Lennard Struff (ALL) - Jérémy Chardy (FRA/N.28) 2/6 7/5 2/1
Feliciano Lopez (ESP) - Paul-Henri Mathieu (FRA) 6/3 5/1 ab.
Kevin Anderson (AFS/N.27) - Michal Przysiezny (POL) 6/4 7/6(2) 6/4
Denis Kudla (USA) - Ivan Dodig (CRO) 1/6 6/7(4) 5/7

PROGRAMME DE VENDREDI

Center Court
A partir de 14h00, heure française


Laura Robson (GBR) - Mariana Duque-Marino (COL) : 0-0
Nicolas Almagro (ESP/n°15) - Jerzy Janowicz (POL/n°24) : 1-0
Tommy Robredo (ESP/n°32) - Andy Murray (GBR/n°2) : 2-2

Court n°1
A partir de 14h00, heure française


David Ferrer (ESP/n°4) - Roberto Bautista Agut (ESP) : 0-0
Petra Kvitova (RTC/n°8) - Ekaterina Makarova (RUS/n°25) : 2-0
Viktor Troicki (SER) - Mikhail Youzhny (RUS/n°20) : 2-2

Court n°2
A partir de 12h30, heure française


Kaia Kanepi (EST) - Angelique Kerber (ALL/n°7) : 1-0
Marion Bartoli (FRA/n°15) - Camila Giorgi (ITA) : 0-1
Ernests Gulbis (LET) - Fernando Verdasco (ESP) : 1-2

Court n°3
A partir de 12h30, heure française


Grega Zemlja (SLO) - Grigor Dimitrov (BUL/n°29) match interrompu à 3-6 7-6(4) 3-6 6-4 9-8
Jürgen Melzer (AUT) - Sergiy Stakhovsky (UKR) : 0-0
Sloane Stephens (USA/n°17) - Petra Cetkovska (RTC) : 1-0

Court n°12
A partir de 12h30, heure française


Alexandr Dolgopolov (UKR/n°26) - Santiago Giraldo (COL) interrompu à 6-4 3-0
Alizé Cornet (FRA/n°29) - Flavia Pennetta (ITA) : 0-2
Juan Monaco (ARG/n°22) - Kenny De Schepper (FRA) 0-0

Court n°18
A partir de 12h30, heure française


Jimmy Wang (TAI) - Tommy Haas (ALL/n°13) : 0-0
Carla Suarez Navarro (ESP/n°19) - Eugenie Bouchard (CAN) : 0-0
Lukasz Kubot (POL) - Benoît Paire (FRA/n°25) : 0-4

Court n°14
A partir de 12h30, heure française


Jan-Lennard Struff (ALL) - Jérémy Chardy (FRA/n°28) interrompu à 2-6 7-5 2-1
Vesna Dolonc (SER) - Kirsten Flipkens (BEL/n°20) : 0-0
Adrian Mannarino (FRA) - Dustin Brown (ALL) : 0-0

Court n°17
A partir de 12h30, heure française


Alison Riske (USA) - Urszula Radwanska (POL) : 2-1
Karin Knapp (ITA) - Michelle Larcher De Brito (POR) : 0-0
Monica Puig (PUR) - Eva Birnerova (RTC) : 0-0
# 28/06/2013 à 23:37 Nico
LES TEMPS FORTS DE VENDREDI

David Ferrer (ESP/n°4) bat Roberto Bautista Augut (ESP) 6-3, 3-6, 7-6[4], 7-5
Grega Zemlja (SLO) bat Grigor Dimitrov (BUL/n°29) 3-6, 7-6[4], 3-6, 6-4, 11-9
Jérémy Chardy (FRA/n°28) bat Jan-Lennard Struff (ALL) 6-2, 5-7, 7-6[6], 7-6[4]
Adrian Mannarino (FRA) bat Dustin Brown (ALL) 6-4, 6-2, 7-5
Andy Murray (GBR/n°2) bat Tommy Robredo (ESP/n°32) 6-2, 6-4, 7-5


PROGRAMME DE SAMEDI


Centre Court
A partir de 13 heures (14 heures en France)


Richard Gasquet (FRA/n°9) - Bernard Tomic (AUS) 2-0
Sabine Lisicki (ALL/n°23) - Samantha Stosur (AUS/n°14) 1-4
Novak Djokovic (SER/n°1) - Jérémy Chardy (FRA/n°28) 6-0

Court n°1
A partir de 13 heures (14 heures en France)


Ekaterina Makarova (RUS/n°25) - Petra Kvitova (RTC/n°8) 0-2
Kevin Anderson (AFS/n°27) - Tomas Berdych (RTC/n°7) 0-8
David Ferrer (ESP/n°4) - Alexandr Dolgopolov (UKR/n°26) 5-1
Serena Williams (USA/n°1) - Kimiko Date-Krumm (JAP) 0-0

Court n°2
A partir de 11h30 (12h30 en France)


Viktor Troicki (SER) - Mikhail Youzhny (RUS/n°20) 2-2
Laura Robson (GBR) - Marina Erakovic (NZL) 0-1
Feliciano Lopez (ESP) - Tommy Haas (ALL/n°13) 0-2

Court n°3
A partir de 11h30 (12h30 en France)


Ernests Gulbis (LET) - Fernando Verdasco (ESP) 1-2
Sloane Stephens (USA/n°17) - Petra Cetkovska (RTC) 7-6[3], 0-6
Agnieszka Radwanska (POL/n°4) - Madison Keys (USA) 1-0
Klara Zakopalova (RTC/n°32) - Na Li (CHN/n°6) 2-2

Court n°12
A partir de 11h30 (12h30 en France)


Juan Monaco (ARG/n°22) - Kenny De Schepper (FRA) 0-0
Eva Birnerova (RTC) - Monica Puig (PER) 6-4, 2-1
Grega Zemlja (SLO) - Juan Martin Del Potro (ARG/n°8) 0-1

Court n°14
A partir de 11h30 (12h30 en France)


Kei Nishikori (JAP/n°12) - Andreas Seppi (ITA/n°23) 1-0
Tsvetana Pironkova (BUL) - Petra Martic (CRO) 3-0
Alison Riske (USA) - Kaia Kanepi (EST) 0-0

Court n°18
A partir de 11h30 (12h30 en France)


Lukasz Kubot (POL) - Benoît Paire (FRA/n°25) 0-4
Roberta Vinci (ITA/n°11) - Dominika Cibulkova (SLV/n°18) 4-2
Igor Sijsling (HOL) - Ivan Dodig (CRO) 0-0
# 29/06/2013 à 23:47 Nico
LES TEMPS FORTS DE SAMEDI

Bernard Tomic (AUS) bat Richard Gasquet (FRA/n°9): 7-6 [7], 5-7, 7-5, 7-6[5]
Novak Djokovic (SER/n°1) bat Jérémy Chardy (FRA): 6-3, 6-2, 6-2
Kenny De Schepper (FRA) bat Juan Monaco (ARG/n°22): 6-4, 7-6 [8], 6-4
Lukasz Kubot (POL) bat Benoît Paire (FRA/n°25): 6-1, 6-3, 6-4
David Ferrer (ESP/n°4) bat Alexandr Dolgopolov (UKR/n°26): 6-7 [6], 7-6 [2], 2-6, 6-1, 6-2
Tomas Berdych (RTC/n°7) bat Kevin Anderson (AFS/n°27): 3-6, 6-3, 6-4, 7-5
Mikhail Youzhny (RUS) bat Viktor Troicki (SER): 6-3, 6-4, 7-5
Fernando Verdasco (ESP) bat Ernests Gulbis (LET): 6-2, 6-4, 6-4
Juan Martin Del Potro (ARG/n°8) bat Grega Zemlja (SLO): 7-5, 7-6 [3], 6-0
Andreas Seppi (ITA/n°23) bat Kei Nishikori (JAP/n°12): 3-6, 6-2, 6-7 [4], 6-1, 6-4
lequipe.fr
# 30/06/2013 à 23:37 Nico
PROGRAMME DE LUNDI

Centre Court
A partir de 13 heures (14 heures en France)


Serena Williams (USA/n°1) - Sabine Lisicki (ALL/n°23) 2-0
Mikhail Youzhny (RUS/n°20) - Andy Murray (GBR/n°2) 0-2
Novak Djokovic (SER/n°1) - Tommy Haas (ALL/n°13) 5-3

Court n°1
A partir de 13 heures (14 heures en France)


Laura Robson (GBR) - Kaia Kanepi (EST) 0-0
Andreas Seppi (ITA/n°23) - Juan Martin Del Potro (ARG/n°8) 0-2
Bernard Tomic (AUS) - Tomas Berdych (RTC/n°7) 0-0

Court n°2
A partir de 11h30 (12h30 en France)


David Ferrer (ESP/n°4) - Ivan Dodig (CRO) 1-0
Agnieszka Radwanska (POL/n°4) - Tsvetana Pironkova (BUL) 7-1

Court n°3
A partir de 11h30 (12h30 en France)


Petra Kvitova (RTC/n°8) - Carla Suarez Navarro (ESP/n°19) 3-1
Roberta Vinci (ITA/n°11) - Na Li (CHN/n°6) 0-2
Fernando Verdasco (ESP) - Kenny De Scheppers (FRA) 0-0

Court n°12
A partir de 11h30 (12h30 en France)


Jerzy Janowicz (POL/n°24) - Jurgen Melzer (AUT) 0-0
Marion Bartoli (FRA/n°15) - Karin Knapp (ITA) 1-0

Court n°14
A partir de 11h30 (12h30 en France)


Lukasz Kubot (POL) - Adrian Mannarino (FRA) 0-0

Court n°18
A partir de 11h30 (12h30 en France)


Kirsten Flipkens (BEL/n°20) - Flavia Penneta (ITA) 1-1
Monica Puig (PER) - Sloane Stephens (USA/n°17) 0-0
# 02/07/2013 à 00:04 Nico
RESULTATS DE LUNDI

Mikhail Youzhny (RUS/N.20) - Andy Murray (GBR/N.2) 4/6 6/7(5) 1/6
Novak Djokovic (SER/N.1) - Tommy Haas (GER/N.13) 6/1 6/4 7/6(4)
Andreas Seppi (IT/N.27) - Juan Martin Del Potro (ARG/N.8) 4/6 6/7(2) 3/6
Bernard Tomic (AUS) - Tomas Berdych (TCH /N.7) 6(4)/7 7/6(5) 4/6 4/6
David Ferrer (ESP/ N.4) - Ivan Dodig (CRO) 6/7(3) 7/6(6) 6/1 6/1
Fernando Verdasco (ESP) - Kenny De Schepper (FRA) 6/4 6/4 6/4
Jerzy Janowicz (POL/N.24) - Jurgen Melzer (AUT) 3/6 7/6(1) 6/4 4/6 6/4
Adrian Mannarino (FRA) - Lukasz Kubot (POL) 6/4 3/6 6/3 3/6 4/6
# 02/07/2013 à 23:32 Nico
PROGRAMME DE MERCREDI

Court central
A partir de 14h00 (HF)


David Ferrer (ESP/n°4) - Juan Martin Del Potro (ARG/n°8) : 6-2

Fernando Verdasco (ESP) - Andy Murray (GBR/n°2) : 1-8

Court n°1
A partir de 14h00 (HF)


Novak Djokovic (SRB/n°1) - Tomas Berdych (RTC/n°7) : 13-2

Lukasz Kubot (POL) - Jerzy Janowicz (POL/n°24) : 0-0
# 03/07/2013 à 23:21 Nico
RESULTATS DE MERCREDI

David Ferrer (ESP/ N.4) - Juan Martin Del Potro (ARG/N.8) 2/6 4/6 6/7(5)

Andy Murray (GBR/N.2) - Fernando Verdasco (ESP) 4/6 3/6 6/1 6/4 7/5

Novak Djokovic (SER/N.1) - Tomas Berdych (TCH /N.7) 7/6(5) 6/4 6/3

Jerzy Janowicz (POL/N.24) - Lukasz Kubot (POL) 7/5 6/4 6/4
# 04/07/2013 à 23:38 Nico
PROGRAMME DE VENDREDI

Centre Court
A partir de 13 heures (14 heures en France)


Novak Djokovic (SER/n°1) - Juan Martin Del Potro (ARG/n°8) 8-3

Jerzy Janowicz (POL/n°24) - Andy Murray (GBR/n°2) 1-0
# 06/07/2013 à 01:10 Nico
RESULTATS DE VENDREDI

Les outsiders ont encore perdu. Dans un tournoi sonné par les défaites de Rafael Nadal et Roger Federer, la fin reste la même : un membre du Big 4 gagnera ce tournoi du Grand Chelem. Depuis Juan Martin Del Potro à l'US Open 2009, personne d'autre que Rafael Nadal, Roger Federer, Novak Djokovic et Andy Murray n'a gagné de Majeur.

Djokovic s'est arraché des griffes de Del Potro (7-5, 4-6, 7-6, 6-7, 6-3) un peu plus tôt et voilà donc Murray qui a encaissé l'ouragan Jerzy Janowicz (6-7(2), 6-4, 6-4, 6-3) afin de décrocher sa deuxième finale de suite à Wimbledon. Il a souffert, mais le voilà encore à un match de cette page d'histoire. Pour qu'enfin on ne lui parle plus de Fred Perry.
lequipe.fr
# 07/07/2013 à 12:19 Nico
Bartoli sacrée !

Marion Bartoli a conquis le titre à Wimbledon samedi au terme d'une démonstration face à l'Allemande Sabine Lisicki (6-1,6-4 en 1h21'), qui s'est, elle, totalement effondrée sous l'enjeu et réveillée bien trop tard à 5-1.

Marion Bartoli est définitivement rentrée samedi dans l'histoire du sport français. Finaliste en 2007, la Française a conquis le titre à Wimbledon sept ans après le triomphe d'Amélie Mauresmo. A sa 47e participation à un tournoi du Grand Chelem, après 7 ans passés dans le Top 20, elle a décroché son rêve au terme d'un match où son adversaire Sabine Lisicki (6-1, 6-4) a tout simplement grillé tous ses fusibles, tétanisée.

Bartoli avait prévenu que les premiers jeux du match seraient importants et elle ne s'est pas trompée : quand Lisicki a cédé le break obtenu sur le premier jeu du match, toute la pression lui est soudain tombée sur la tête. Plus de service, plus de coup droit, plus de lucidité : cette machine de puissance a explosé sous l'enjeu et la détermination adverse. Bartoli, elle, les nerfs glacés et le poing serré n'a pas dévié de sa route. Jouant très vite, coupant parfaitement les trajectoires, elle a neutralisé la puissance adverse. Celle qui occupera lundi la 7e place mondiale n'a pas lâché un point comme lors de ce jeu de 4-1 service Lisicki dans la première manche. Elle a aussi très bien négocié ce premier jeu du deuxième set quand, après une longue pause et une mise en jeu gagnée, l'Allemande s'est révoltée en se procurant quatre balles de break. En vain.

Toutes les voies mènent au Graal

Rien n'y a fait : c'était le jour de Marion. Très agressive, incroyablement véloce dans ses déplacements, la Tricolore a enfoncé la tête de Lisicki sous l'eau jusqu'à ce que la tombeuse de Serena Williams, Samantha Stosur ou encore Agnieszka Radwanska se résigne. Elle ne deviendra pas la première Allemande titrée en Grand Chelem depuis Steffi Graf à Roland-Garros en 1999. Et franchement samedi, elle n'en a pas eu la carrure, peut-être aussi rattrapée par les batailles livrée lors de cette quinzaine. Mais la différence du jour s'est surtout faite dans la tête. Et encore une fois, Bartoli a prouvé que là-haut elle était taille cador. Il fallait avoir les nerfs solides après ces trois balles de match manquées à 5-1 et le débreak subi dans la foulée (5-3, 5-4).

Après une saison très compliquée, après une profonde remise en question, la nouvelle star du tennis français a été chercher son Graal sur un jeu blanc admirable. Il fallait la voir sur ce match monter à la volée, réussir des coups gagnants en bout de course, des passings de gala ou enchaîner les séquences en cadence à la mode Monica Seles. Bartoli est ainsi devenue la première joueuse de l'histoire à conquérir Wimbledon sans battre une seule joueuse du Top 10. On savait qu'une outsider allait profiter de l'hécatombe de 2013, et quelque part cela semble un formidable coup du destin que ce soit Bartoli qui y parvienne. Elle a été moquée pour ses drôles d'échauffement ou mimiques en matches, jugée illégitime dans le Top 10, pas assez mince au goût de certains et souvent regardée de travers pour ses refus de jouer en Fed Cup, mais elle n'a jamais baissé la tête. Il n'y a pas qu'une seule voie vers la victoire en Grand Chelem et Bartoli vient de le prouver. A force de confiance et de travail, la Française a réussi ce qui avait été catalogué impossible : devenir une gagnante de Grand Chelem.
C.B.


Un duel d'habitués


Novak Djokovic et Andy Murray se retrouvent de nouveau en finale d'un tournoi du Grand Chelem. A Wimbledon, le Britannique rêve d'écrire une nouvelle page d'histoire. Mais le Serbe tient à son statut de boss et vise un 7e Majeur pour effacer sa désillusion parisienne.

La rivalité Novak Djokovic - Andy Murray prend de l'ampleur. La voilà proche du classique, alors qu'ils vont disputer leur quatrième finale de Grand Chelem l'un contre l'autre. Le n°1 mondial contre le n°2 mondial : le vent de folie de ce Wimbledon 2013 ne les a pas emportés. Dans les temps de passage, c'est le plus jeune - de 7 jours - qui garde l'avance. Le n°1 mondial Djokovic mène 11-7 dans leurs duels, dont trois derniers matches de suite, a gagné 6 Majeurs dont Wimbledon. A Melbourne, il avait pris sa revanche de la finale perdue de l'US Open. Il a eu le parcours le plus convaincant avec des victoires sur Haas, Berdych et Del Potro au terme d'une demie épique.

Favori le Djoker ? Pas vraiment. Murray sera porté par un public dévoué à sa cause et aussi à la perte de ses adversaires. Dans une ambiance de Coupe Davis, l'Ecossais s'est extirpé des griffes de Verdasco et Janowicz. Il a tangué, moins convaincant parfois que le Serbe, mais il a affiché une énorme détermination. Sa demie a été moins dure physiquement que celle de ''Nole'', et sa première balle a été impressionnante contre le Polonais. ''Muzz'' est aussi le plus naturel des deux sur gazon : finaliste en 2012, titré aux JO, vainqueur au Queen's cette année. Entre eux, c'est du 50/50. Evoluant en miroir, ils se départageront sans doute au physique et au mental. Celui qui osera le plus sortir de ces séquences contre - défense pour rentrer dans le court aura le dernier mot.

Une lutte de pouvoir

Qui aura le plus de pression ? Sans doute Murray qui a encore l'étiquette ''veut devenir le premier joueur britannique à conquérir Wimbledon depuis Fred Perry en 1936'' collé sur le front. Mais la désillusion de Djokovic à Paris a été forte et il vivrait sans doute très mal un nouvel échec. Si ses nerfs évitent les récentes montagnes russes, il pourrait apprécier d'être celui qui tente de gâcher la fête. Assuré de garder la place de n°1 mondial, Djokovic disputera sa 11e finale en Grand Chelem dimanche avec l'envie de montrer qu'il est bien le boss.

Mais Murray monte en puissance. Le protégé d'Ivan Lendl disputera ainsi sa quatrième finale de Grand Chelem de suite (Wimbledon 2012, US Open 2012, Open d'Australie 2013) et est bien décidé à revenir le plus vite possible sur la tête de la course menée par son siamois tennistique. Oubliez la franche amitié vue entre Djokovic et Del Potro, Murray a déjà prévenu : leur rivalité a pris le dessus sur leur ancienne camaraderie. Comme on dit ici : ''Game On''.

ILS ONT DIT

Novak Djokovic : «Nous retournons tous les deux très bien donc je pense qu'il y aura beaucoup de pression au service. Il faudra récupérer autant de points gratuits que possible. Cette surface favorise les serveurs. Andy a très bien servi depuis le début du tournoi mais moi aussi. Je ne pense pas qu'un seul aspect décidera du vainqueur, ce sera plutôt une combinaison de choses. Je sais que la majorité du public sera pour lui : il est le héros local et a une chance de remporter Wimbledon après une longue attente pour son pays. Ce n'est pas la première fois que je vais me trouver dans ce genre de situation, donc je sais comment me concentrer. Je vais jouer contre l'un des plus grands joueurs de ces cinq dernières années et je suis prêt.»

Andy Murray : «Je pense que je serai plus calme cette fois car j'ai déjà joué une finale ici et j'ai gagné l'US Open. On ne sait jamais vraiment, si ça se trouve dimanche je vais me réveillé et me sentir super nerveux. Mais je ne le pense pas. Nos jeux se ressemblent beaucoup : le retour est notre point fort et on joue sur notre ligne de fond de court, on bouge tous les deux très bien mais pas de la même façon car il est plus souple et plus léger alors que je suis plus puissant. La surface ne me donne pas un avantage puisqu'il a déjà gagné ici et fait plusieurs demies. Face à lui tout mon jeu doit être au top, il n'y a pas le choix. Il ne me donnera rien. Affronter le n°1 mondial en finale d'un tournoi du Grand Chelem n'est pas facile, mais ça rendrait la victoire encore plus grande.»
C.B.
# 08/07/2013 à 00:52 Nico
Murray, la délivrance !

Andy Murray a remporté Wimbledon pour la première fois de sa carrière. Le premier joueur Britannique à y parvenir depuis Fred Perry 1936 et le premier Britannique tout court depuis Virginia Wade en 1977. L'Ecossais a fait plier Novak Djokovic (6-4, 7-5, 6-4).

Les meilleures choses sont parfois celles qu'on a longtemps attendues. Après 77 ans d'attente et d'espoirs déçus, la Grande-Bretagne a pu hurler sa joie : Andy Murray, un joueur Britannique, a remporté Wimbledon. Quand le revers de Novak Djokovic a échoué dans le filet (6-4, 7-5, 6-4), il fallait entendre ce cri collectif monter des tribunes d'un court central au bord de la crise de nerfs, écouter ces applaudissements à tout rompre et ces ''Andy ! Andy !'' puis voir le visage incrédule de Murray après la balle de match. Il fallait voir ce champion submergé par l'émotion : il a salué la foule, est retourné sur sa chaise, s'est relevé pour aller se jeter dans les bras d'Ivan Lendl et de son clan, est reparti puis a fait demi-tour en se rendant compte qu'il avait oublié sa mère. Oublié ce jeu quasi perdu alors qu'il menait 40-0, oubliées ces trois balles de break à écarter alors que la tension se faisait insoutenable et que le Djoker tentait de réussir un autre de ses come-back. C'était son jour.

''Muzz'' a amplement mérité son 2e titre du Grand Chelem : il a tenu une cadence de feu pendant trois sets, a très bien servi et s'est arraché comme un mort de faim sur toutes les balles, écoeurant le n°1 mondial par ces passings de coup droit en bout de course. D'une précision redoutable, d'une régularité sans faille, il a livré la bataille mentale qu'il fallait. Mené 4-1 dans le deuxième set et 4-2 dans le troisième en encaissant 4 jeux consécutifs - alors qu'à 2-0 il semblait avoir assommé son adversaire - il n'a rien lâché et n'a jamais donné l'impression de douter. C'est sans doute là que l'Ecossais a fait la différence : en ne montrant aucun signe de faiblesse, là où Djokovic les a cumulés.

Djokovic a trop coincé pour l'emporter

Malgré son envie, ''Nole'' n'est jamais parvenu à sortir de sa tension et de ses montagnes russes. Le service grippé, le vainqueur de 2011 ne trouvait pas la brèche adverse alors il s'est frustré pendant un set, enchaînant bourdes et mauvais choix. Et puis ce verrou mental aperçu régulièrement cette saison lui a coûté les deux sets suivants tout autant que la férocité de Murray. L'énergie laissée en demies face à Del Potro a sans doute joué, tout autant que la chaleur du jour. Et sans points gratuits sur son service, la pression est devenue trop grande. Dans une ambiance de Coupe Davis, sa tête qui a abdiqué. Il ne décrochera pas aujourd'hui ce 7e Majeur mais si ce match où il a été parfois catastrophique au filet peut le convaincre de mettre enfin au point un jeu au filet digne de son rang alors il n'aura pas tout perdu. Il ne va plus avoir le choix car Murray a prouvé dimanche tous les progrès accomplis que ce soit en coup droit, dans ses déplacements ou dans la tête. A genoux et en larmes, quasi incrédule, sur ce court central, il a pour la première fois eu la carrure d'un futur n°1 mondial. Cette rivalité ne fait que commencer.
C.B.
Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site