Elena DEMENTIEVA

Auteur  
# 20/09/2008 à 11:43 Nico (site web)
PRESENTATION

Elena Dementieva a développé un jeu basé sur de lourdes frappes en fond de court, cherchant perpétuellement à agresser son vis-a-vis. Elle possède un coup droit d'attaque très incisif, capable de désarçonner les adversaires les plus redoutables en défense. Elle pratique un tennis à risque qui engendre des fautes directes mais aussi des points gagnants spectaculaires. Son service est par contre son plus grand point faible et est limité en vitesse par sa fragilité à l'épaule qui lui a valu des blessures tout au long de sa carrière. Elle a néanmoins fait de nets progrès sur ce point et compense par ses capacités à contrer le retour de son adversaire. Elena Dementieva obtient également de bons résultats grâce à une condition physique excellente qui fait d'elle la joueuse du circuit WTA ayant le meilleur pourcentage de réussite lors des matchs en 3 sets.


CARRIERE: MOMENTS CLES

Dementieva a joué et remporté son premier tournoi international, Les Petits As, en France à l'âge de 13 ans.
En 1997, elle entra dans le classement WTA des 500 meilleures joueuses. Elle est passée professionnelle en 1998 et entra parmi les 100 premières en 1999.

En 1999, elle a représenté la Russie dans la compétition de Fed Cup, en finale contre les États-Unis marquant le seul point de son équipe. 1999 fut aussi l'année qui la vit disputer ses premiers tournois du grand chelem, se qualifiant pour l'Open d'Australie, Roland-Garros et Wimbledon et entrant directement dans le tableau de l'US Open. Elle atteignit le second tour de l'open d'Australie et de Roland Garros, fut sortie au premier tour de Wimbledon et alla au troisième tour de l'US Open.

En 2000, elle fit son entrée dans les 20 meilleures en remportant plus de 40 matchs de simple et en gagnant plus de 600.000 dollars. Elle atteignit sa première demi-finale de grand chelem à l'US Open perdant contre Lindsay Davenport; elle était la première Russe à atteindre ce stade de la compétition dans ce tournoi. Aux Jeux Olympiques d'été de 2000 à Sydney, elle remporta la médaille d'argent, perdant en finale contre une autre Américaine, Venus Williams.

2001 fut la deuxième année où elle réussit à se maintenir dans les 20 meilleures au classement WTA. Durant cette année, elle prit la place de n°1 russe, position occupée précédemment par Anna Kournikova depuis décembre 1997.

En 2003, elle a joué une majorité de tournois en occupant une place parmi les 10 meilleures et gagna approximativement 900.000 dollars de prix. Au tournoi d'Amelia Island, elle remporta son premier titre, battant la tête de série n°8 Amanda Coetzer, la n°4 Daniela Hantuchová, la n°1 mondiale Justine Henin ainsi que la n°5 mondiale Lindsay Davenport et devint par la même occasion la plus petite tête de série (n°10) à remporter ce tournoi en 24 années d'histoire. Elle remporta aussi des titres à Bali et Shanghai contre Chanda Rubin les deux fois. Elle finit l'année 2003 dans le top 10. En double, elle atteignit les demi-finales de Wimbledon en équipe avec sa compatriote Lina Krasnoroutskaya, battant les sœurs Williams en chemin.

En 2004, Dementieva se révéla au plus haut niveau. Sa saison débuta en janvier à Sydney comme n°8 mondiale et tête de série n°6, perdant en quarts de finale contre la n°5 Lindsay Davenport. Elle conserva son rang à l'Open d'Australie où elle fut battue par la prometteuse n°79, Janković. En février, elle déclara forfait avant de disputer un tournoi et se résigna à faire de même à Indian Wells en mars. À Miami, tête de série n°5, elle élimina Venus Williams en demi-finale pour rencontrer Serena Williams. Le 5 avril, Dementieva atteignit la place de n°6 mondiale. Avec Myskina n°5 et Nadia Petrova n°9, c'était la première fois que trois Russes apparaissaient dans le top 10 féminin. En mai, à Roland Garros, alors tête de série n°9, elle réussit à atteindre pour la première fois la finale d'un tournoi du grand chelem, battant au passage l'ancienne n°1 Lindsay Davenport en deux sets. Elle perdit contre sa compatriote, tête de série n°6 Anastasia Myskina dans une finale russo-russe sans précédent. L'ancien président russe Boris Ieltsine assista à cette confrontation. Pour la première fois de l'ère Open trois joueuses russes (Dementieva, Myskina et Sharapova) avaient atteint les quarts de finale d'un tournoi du grand chelem. Quand Myskina et elle entrèrent en demi-finales, là encore c'était sans précédent. La dernière Russe à avoir atteint une finale de grand chelem était alors Olga Morozova en 1974, l'entraîneur de Dementieva. À Wimbledon, n°6, elle se fit surprendre au premier tour par la n°129 Kleinova en 3 sets. Plus tard, cette même année, à l'US Open, elle atteignit sa deuxième finale de grand chelem, battant les têtes de série n°8 Jennifer Capriati et n°2 Amélie Mauresmo. À 19 ans, Svetlana Kuznetsova battit Dementieva en deux sets lors de cette finale, pour devenir la troisième Russe consécutive à remporter son premier tournoi du grand chelem ici. C'était la deuxième finale russo-russe de l'ère Open.

Le 17 août 2008, elle est sacrée championne olympique grâce à sa victoire en finale sur sa compatriote Dinara Safina.

Infos sup : Wikipédia
# 23/09/2008 à 22:29 Thomas
Oui ben je voulais dire que je savais qu'elle frappait comme une mulle au fond du cours mais je ne savais pas qu'elle avait des problèmes pour le service. Je trouve que les russes sont une nation qui est monté a partir des années 90 car avant rien le premier chez les homme je pense que c'est kafelnikov. Et chez les femmes je ne sais pas trop et vous ??
# 23/09/2008 à 23:29 Nico
Chez les femmes c clair que je n'ai pas mémoire de trouver une russe avant cette formidable éclosion.

Par contre chez les hommes, avant Kafelnilov il y avait Chesnokov...Tiens je vais vous en parler dans les anciens joueurs !
# 26/09/2008 à 02:47 cath
bonjour !!!!!
excellent ce résumé ...
tout sur le tennis russe féminin ...
c'est vrai que depuis plusieurs années , on est servis ...
donc OLGA MOROZOVA en 1974 , sovietique , qui a été finaliste à roland garros , Wimbledon... mais battue les deux fois par ma copine , CHRIS EVERT ( ma copine quand j'étais ado )
- j'ai fait une petite bio sur DEMENTIEVA sur le site de LALI ..
ELENA est née en 1981 ...
et si effectivement 2004 fut sa grande année ... DEMENTIEVA a toujours été présente ...1/2 finaliste de l'US OPEN en 2005 ; gagnante de tournois en 2006 et 2007 ...et1/2finaliste cette année à Wimbledon ...et sa médaille d'or !!!elle est de retour !!
entre temps , n'oublions pas combien JUSTINE a fait de l'ombre à toutes ces joueuses ( mais on l'aime aussi, JUSTINE ) : sans oublier les impressionnantes soueurs WILLIAMS , qui ont gagné bien des grands titres ces dernieres années ...

DEMENTIEVA a ouvert la porte à KUSNETZOVA , née en 1985 et qui a gagné la finale de l'US OPEN en 2004 ;
en 2005 , elle a fait une année exceptionnelle en double avec NAVRATILOVA !!!( victoire à l'OPEN d' AUSTRALIE , finaliste à Wimbledon ..)
en 2006 , elle est finalise à Roland Garros: c'est HENIN qui l'arrete ;
en 2007 , elle est en finale de l'us open ...ou elle ne peut rien faire contre la joueuse belge ...
en 2008 : elle atteint les demi finales de Roland Garros ... et depuis , SVETLANA KUSNETZOVA a été plusieurs fois finaliste de tournois ..espérons pour elle que d'autres victoires viendrons!!!!
( elle a été vraiment toute proche du sommet de la WTA en 2005 , 2006 et 2007 ...)


# 27/09/2008 à 08:49 Thomas
Oui soviétique ça me fait rire. ça n'a pas beaucoup changé malgré le nom russie, bon point sur ce sujet , je ne connaissais pas du tout cette joueuse.
Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×