Rafa triple vainqueur Monte-Carlo 2008

 

Gustavo Kuerten invité au tournoi de Monte-Carlo

Gustavo Kuerten (Photo AFP)

 

Le Brésilien Gustavo Kuerten a reçu une invitation pour participer au tournoi de Monte Carlo dans le cadre de sa tournée d'adieux, du 19 au 27 avril, a annoncé mercredi le directeur de l'épreuve, Zeljko Franulovic.

«Guga», 31 ans, a choisi de disputer une dernière fois les tournois qui lui tiennent à coeur avant de quitter le circuit. Il s'est imposé deux fois en Principauté, en 1999 et 2001.
Le grand moment de cette tournée devrait avoir lieu à Roland-Garros, où il a remporté les plus grands succès de sa carrière (1997, 2000, 2001).  

 

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Tournoi 2007 : Rafael Nadal avait gagné ce tournoi tout comme en 2005 ET 2006. L'an passé il avait gagné face à Roger Federer, tout le monde attendait cette finale. Mais il y a eu aucun suspense pour Rafa dans cette finale, il avait gagné en deux sets gagnants. Voici les photos tu tournoi de l'année dernière :

       

                                

  

                                 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                 

                     

                     

                    

                     

                     

 

 

 

 

                     

                     

 

 

 

Voici le palmares du tournoi de Monte-Carlo :

PALMARES DU TOURNOI

1969 Tom Okker (NED) - 1970 Zeljko Franulovic (CRO) - 1971 Ilie Nastase (ROM) - 1972 Ilie Nastase (ROM) - 1973 Ilie Nastase (ROM) - 1974 Andrew Pattison (RSA) - 1975 Manuel Orantes (ESP) - 1976 Guillermo Vilas (ARG) - 1977 Bjorn Borg (SWE) - 1978 Raul Ramirez (MEX) - 1979 Bjorn Borg (SWE) - 1980 Bjorn Borg (SWE)

1981 Guillermo Vilas (ARG) - 1982 Guillermo Vilas (ARG) - 1983 Mats Wilander (SWE) - 1984 Henrik Sundstrom (SWE) - 1985 Ivan Lendl (USA) - 1986 Joakim Nystrom (SWE) - 1987 Mats Wilander (SWE) - 1988 Ivan Lendl (USA) - 1989 Alberto Mancini (ARG) - 1990 André Chesnokov (RUS)

1991 Sergio Bruguera (ESP) - 1992 Thomas Muster (AUT) - 1993 Sergi Bruguera (ESP) - 1994 Andrei Medvedev (UKR) - 1995 Thomas Muster (AUT) - 1996 Thomas Muster (AUT) - 1997 Marcelo Rios (CHI) - 1998 Carlos Moya (ESP) - 1999 Gustavo Kuerten (BRA) - 2000 Cédric Pioline (FRA)

2001 Gustavo Kuerten (BRA) - 2002 Juan Carlos Ferrero (ESP) - 2003 Juan Carlos Ferrero (ESP) - 2004 Guillermo Coria (ARG) - 2005 Rafael Nadal (ESP) - 2006 Rafael Nadal (ESP) - 2007 Rafael Nadal (ESP).

Source: Eurosport.fr

 

_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-

 

 

 

Tournoi 2008 :   Rafa est la le tenant du titre. De plus il est la tête de série numéro 2. Federer est allé en finale, l'an passé. Et Novak Djokovic est le tête de série numéro 2.

     Tableau du tournoi            Le site du tournoi            Regarde les matchs en direct

Si tu ne peux pas voir le match que tu souhaites, regardes le score c'est sans doute mieux que rien !

 

 

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Lundi 21 AVRIL : Rafa n'a pas joué son premier match aujourd'hui, en simple. Mais en double il a gagné son premier match il faisait équipe avec Tommy Robredo. Voici les résultats en simple et en double depuis le début du tournoi : 2008 RESULTS / 2008 RÉSULTATS : SURPRISE MATHIEU s'est fai battre au premier d'un tournoi sur terre batue, il n'était pas habitué à sa le pauvre français !

 

Tennis : Tennis - ATP - Monte Carlo : Défaite difficile pour Paul-Henri Mathieu

 

 

 

 

 

TENNIS / ATP - MONTE-CARLO : Enfin du bleu sur le Rocher

 

 

 

 

 

 

Monday, 21 April / Lundi 21 Avril        Singles First Round / Simples - Premier Tour
J Tipsarevic (SRB) d [9] P Mathieu (FRA) 64 26 63
S Querrey (USA) d [10] C Moya (ESP) 63 16 63
[13] JC Ferrero (ESP) d M Llodra (FRA) 67(5) 61 61
[14] A Murray (GBR) d F Lopez (ESP) 76(5) 64
[16] P Kohlschreiber (GER) d J Acasuso (ARG) 76(4) 63
I Ljubicic (CRO) d (WC) G Kuerten (BRA) 61 62
F Volandri (ITA) d N Mahut (FRA) 62 63
R Soderling (SWE) d R Stepanek (CZE) 64 67(6) 63
G Monfils (FRA) d F Verdasco (ESP) 75 64
[WC] M Ancic (CRO) d [Q] I Minar 63 64
[Q] K Vliegen (BEL) d F Santoro (FRA) 76(4) 61
[Q] O Rochus (BEL) d T Haas (GER) 61 30 ret. (shoulder)
[Q] N Lapentti (ECU) d P Starace (ITA) 76(3) 67(2) 64

Doubles First Round / Doubles Premier Tour
N Djokovic (SRB) / R Stepanek (CZE) d J Kerr (AUS) / R Wassen (NED) 64 63
P Hanley (AUS) / L Paes (IND) d D Nalbandian (ARG) / S Prieto (ARG) 64 63
R Nadal (ESP) / T Robredo (ESP) d [WC] G Couillard (MON) / J Lisnard (MON) 62 61

 

andy.jpg

Richard Gasquet

Fermer

Fermer




Sunday, 20 April / Dimanche 20 Avril

Main Draw Singles First Round / Tableau Principal Simples - Premier Tour
N Kiefer (GER) d M Cilic (CRO) 36 76(1) 63

Singles Qualifying - Final Round / Qualification Simples - Dernier Tour
M Gicquel (FRA) d J Del Potro (ARG) 64 64
I Minar (CZE) d J Benneteau (FRA) 64 63
O Rochus (BEL) d A Montanes (ESP) 36 76(1) 61
S Bolelli (ITA) d [WC] L Recouderc (FRA) 63 62
K Vliegen (BEL) d G Garcia-Lopez (ESP) 75 64
N Lapentti (ECU) d F Cipolla (ITA) 64 63
R Ramirez Hidalgo (ESP) d [WC] B Balleret (MON) 64 62



Saturday, 19 April / Samedi 19 Avril

Singles Qualifying - First Round / Qualification Simples- 1er Tour
M Gicquel (FRA) d [WC] D Hrbaty (SVK) 64 60
J Benneteau (FRA) d [WC] D Guez (FRA) 62 61
N Lapentti (ECU) d J Bjorkman (SWE) 62 75
A Montanes (ESP) d T Gabashvili (RUS) 63 60
S Bolelli (ITA) d Y Schukin (KAZ) 62 36 61
G Garcia-Lopez (ESP) d O Patience (FRA) 75 64
F Cipolla (ITA) d A Clement (FRA) 36 63 60
K Vliegen (BEL) d B Pashanski (SRB) 76(5) 75
I Minar (CZE) d E Roger-Vasselin (FRA) 61 20 Retired
R Ramirez Hidalgo (ESP) d M Zverev (GER) 76(6) 63
O Rochus (BEL) d F Mayer (GER) 36 76(5) 21 Retired
J Del Potro (ARG) d R Karanusic (CRO) 63 62
[WC] L Recouderc (FRA) d T Ascione (FRA) 64 46 62
[WC] B Balleret (MON) d A Golubev (RUS) 62 36 62

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Mardi 22 Avril : Rafa n'a toujours pas joué son premier match, ce qui veut dire que si Rafa gagne le tournoi, il devra jouer un match tous les jours. Soit cinq matchs de suite !! N'importe quoi !!!!!!!!!!!!!! ??????????????? Voici les nouveaux résultats :

 

Mercredi : Rafa a enfin joué son premier match et la remporter. Il a remporter haut la main, toutes ses frappes étaient très longues, cela repousse les adversaires au fond du cours. Bref, il a gagné 6/0 6/3. Comme vous pouvez le voir ci dessous avec aussi les resultats du Mercredi.

Wednesday, 23 April / Mercredi 23 Avril

Singles Second Round / Simples - Deuxieme Tour
[1] R Federer (SUI) d [Q] R Ramirez Hidalgo (ESP) 61 36 76(1)
[2] R Nadal (ESP) d [WC] M Ancic (CRO) 60 63                 RAFA    WINNER             !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
[4] N Davydenko (RUS) d [Q] S Bolelli (ITA) 62 76(5)
[5] D Ferrer (ESP) d [WC] M Safin (RUS) 62 63
[6] D Nalbandian (ARG) d [Q] O Rochus (BEL) 64 63
[7] R Gasquet (FRA) d K Vliegen (BEL) 61 62
I Andreev (RUS) d [8] M Youzhny (RUS) 63 ret. (neck)
N Almagro (ESP) d [11] J Monaco (ARG) 62 30 ret. (right hand)
[12] T Robredo (ESP) d R Soderling (SWE) 64 76(3)
[13] JC Ferrero (ESP) d J Nieminen (FIN) 63 63
G Monfils (FRA) d [15] I Karlovic (CRO) 76(8) 61
[16] P Kohlschreiber (GER) d N Kiefer (GER) 62 64
J Tipsarevic (SRB) d [Q] N Lapentti (ECU) 57 76(5) 64
S Querrey (USA) d A Seppi (ITA) 61 75

 

Tennis MS Monte-Carlo Nadal accélère la cadence

Rafael Nadal, lors de la finale du tournoi de Key Biscayne, le 6 avril.

Roger Federer tente de frapper la balle contre Denis Gremelmaye, lors du tournoi d'Estoril, le 19 avril 2008.


Doubles Second Round / Doubles Deuxieme Tour
[2] J Erlich (ISR) / A Ram (ISR) d P Hanley (AUS) / L Paes (IND) 46 63 10-3
[4] M Bhupathi (IND) / M Knowles (BAH) d M Melo (BRA) / A Sa (BRA) 64 63
[5] S Aspelin (SWE) / J Knowle (AUT) d N Djokovic (SRB) / R Stepanek (CZE) 62 76(3)
[8] J Bjorkman (SWE) / K Ullyett (ZIM) d M Fyrstenberg (POL) / M Matkowski (POL) 67(7) 75 10-7
F Cermak (CZE) / P Kohlschreiber (GER) d L Dlouhy (CZE) / P Vizner (CZE) 57 64 10-5



Tuesday, 22 April / Mardi 22 Avril

Singles Second Round / Simples - Deuxieme Tour
[3] N Djokovic (SRB) d I Ljubicic (CRO) 63 63
[14] A Murray (GBR) d F Volandri (ITA) 64 61

Singles First Round / Simples - Premier Tour
[11] J Monaco (ARG) d H-T Lee (KOR) 60 75
[12] T Robredo (ESP) d S Wawrinka (SUI) 64 75
[15] I Karlovic (CRO) d S Grosjean (FRA) 46 64 41 ret. (left groin)
A Seppi (ITA) d A Calleri (ARG) 64 63
I Andreev (RUS) d D Tursunov (RUS) 75 63
N Almagro (ESP) d [WC] J-R Lisnard (MON) 64 64
J Nieminen (FIN) d [Q] M Gicquel (FRA) 60 64
[WC] M Safin (RUS) d X Malisse (BEL) 63 62
[Q] R Ramirez Hidalgo (ESP) d G Simon (FRA) 61 61
[Q] S Bolelli (ITA) d J-I Chela (ARG) 62 62

Doubles Second Round / Doubles Deuxieme Tour
R Nadal (ESP) / T Robredo (ESP) d D Nestor (CAN) / N Zimonjic (SRB) 57 63 10-3

Doubles First Round / Doubles Premier Tour
M Fyrstenberg (POL) / M Matkowski (POL) d M Mirnyi (BLR) / J Murray (GBR) 63 63
J Coetzee (RSA) / W Moodie (RSA) d J Acasuso (ARG) / D Ferrer (ESP) 63 64
M Melo (BRA) / A Sa (BRA) d *[Alt] C Kas (GER) / J Nieminen (FIN) 62 63
J Benneteau (FRA) / N Mahut (FRA) d P-H Mathieu (FRA) / F Santoro (FRA) 26 76(3) 11-9
F Cermak (CZE) / P Kohlschreiber (GER) d I Andreev (RUS) / I Ljubicic (CRO) 36 63 10-5

*[Alt] C Kas (GER) / J Nieminen (FIN) replaced R Gasquet (FRA) / J Tipsarevic (SRB) - (Gasquet - back)

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Jeudi 24 Avril :

Il n'y a plus de Français au Masters Series de Monte-Carlo, Richard Gasquet, tête de série n°7, et Gaël Monfils ayant été stoppés en huitièmes de finale par respectivement Sam Querrey et Roger Federer, n°1 mondial.

Gasquet, n°1 un français, a coincé 2-6 6-4 6-3 face au géant américain Sam Querrey, 50e mondial - une vraie contre-performance face à un joueur qui n'avait remporté qu'un match sur terre battue avant de venir sur le "Rocher". Richard Gasquet a été le patron pendant une bonne heure jeudi avant de s'agacer et de sombrer."Si je fais une des balles de break à 3-3 (NDLR : il en a obtenues sept dans ce jeu crucial), je pense que je suis tout prêt de gagner", a dit Gasquet."Après, j'ai un gros coup de mou. Les explications ? C'est le dos, le manque de préparation et le manque de confiance."Le début de saison tourne à la catastrophe pour le n°1 français, neuvième mondial qui n'a glané que neuf matches sur le circuit ATP cette semaine. "J'ai déjà connu des périodes plus délicates", a assuré Richard Gasquet.

 

Tennis: Gasquet et Monfils en huitièmes à Monte-Carlo

Tennis MS Monte-Carlo Gasquet à la renverse

 

"UN COUP À JOUER"

Le problème, c'est qu'on est resté cinq semaines aux États-Unis sur du dur et que je n'ai eu que trois jours pour préparer cette saison sur terre battue. Vous rajoutez à cela mes pépins physiques, toutes ces histoires post-coupe Davis et ce n'est pas évident d'être serein. "Je vais sortir du monde du tennis quelques jours et ça ne me fera pas de mal, croyez-moi." Richard Gasquet devrait faire l'impasse sur le tournoi de Munich pour se présenter dans la meilleure forme possible au Masters Series de Rome, à partir du 5 mai. Auparavant, Gaël Monfils n'a pas pesé bien lourd face à Roger Federer. Très appliqué, le Suisse s'est imposé 6-3 6-4 en 1h11. Pourtant, le Français, 64e mondial, avait réussi le premier break au troisième jeu. "C'est le même score qu'à Miami. J'ai pourtant l'impression qu'il a mieux joué là-bas. J'ai bien débuté la rencontre avec ce break. Mais je fais un mauvais jeu à 2-1, je n'ai pas su rester constant. J'ai changé de tactique et c'était une erreur", a-t-il reconnu. "Il y avait un coup à jouer. Cela dit, je manque de matches, il faut que j'assemble les pièces du puzzle. On parle quand même du n°1 mondial ! Il faut continuer à travailler tranquillement."

 

Fermer

 

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Jeudi :

 

PLACE AUX CHOSES SERIEUSES :             NADAL BAT FERRERO 6/4 6/1

Roger Federer se qualifie pour les quarts de finale de Monte Carlo en éliminant Gael Monfils sur le score de 6/3 6/4 après 1h11 d’échanges. Le numéro un mondial s’est montré offensif dans le jeu, venant le plus souvent conquérir ses points au filet. Il jouera Tommy Robredo ou David Nalbandian.
Sur le même score qu’au Masters Series de Miami cette saison, Roger Federer élimine pour la seconde fois consécutive Gael Monfils. Le numéro un mondial, qui s’est sauvé d’un match quasi perdu la veille face à l’espagnol Ruben Ramirez Hidalgo en étant mené 5/1 dans le dernier set, a semble t-il retenu la leçon : concentré et plus sérieux, le champion suisse a produit un tennis plus régulier et a su se montrer patient face à la défense toujours aussi efficace du français. Ce dernier, qui n’avait plus joué un troisième tour sur le circuit depuis Bucarest en septembre 2007 est le premier à breaker, profitant d’une erreur en coup droit du suisse. Mais il perd immédiatement son avance au jeu suivant sur double faute. A 4/3 en sa faveur, Roger Federer distille une amortie qui lui donne deux occasions de break. Il mène 5/3 grâce à une faute en coup droit du tricolore. En 34 minutes, le numéro un mondial conclut la première manche 6/3 sur son engagement. La seconde manche tourne rapidement à l’avantage de Roger Federer qui breake dès le troisième jeu, aidé par une nouvelle faute en coup droit de Gael Monfils. Il manque le double break suite à trois beaux points sauvés par le français mais conserve tranquillement son avance sans jamais être inquiété pour s’imposer 6/3 6/4 en 1h11 de jeu. Pour la cinquième fois de sa carrière, Roger Federer est en quart de finale à Monte Carlo. Récent vainqueur du tournoi sur terre battue d’Estoril, le champion suisse semble avoir retrouvé la confiance et son jeu. Il sera opposé au vainqueur de la rencontre entre Tommy Robredo et David Nalbandian. Maintenant place aux choses sérieuses : Discours de Rafa :«David est un des meilleurs du monde et particulièrement sur cette surface», a dit Nadal de son coéquipier en Coupe Davis, dont on a tendance à oublier qu'il est classé cinquième mondial. Nalbandian avait lui battu Federer lors des deux derniers grands tournois européens en salle de la saison 2007, à Madrid et à Paris, ouvrant une première brèche dans la suprématie du Suisse. Des deux rivaux, c'est l'Espagnol qui semble avoir le moins à craindre de sa journée de vendredi. Déjà impressionnant au premier tour contre le Croate Mario Ancic, Nadal a fait une nouvelle démonstration de force contre son compatriote Juan Carlos Ferrero (6-4, 6-1). Djokovic expéditif Compte tenu de la valeur de ses deux premiers adversaires et du traitement identique qu'il leur a réservé, le triple tenant du titre peut être satisfait de sa reprise de contact avec la terre battue. Car malgré son statut de roi incontesté de la surface, lui aussi a besoin d'une période d'adaptation, après huit mois sur les courts en dur. «Au début, je me suis senti bizarre. Après la Coupe Davis, j'ai eu besoin de me reposer un peu, puis je n'ai eu que deux jours d'entraînement à Majorque et trois ici», a-t-il rappelé. Federer s'est un peu rassuré aux dépens du Français Gaël Monfils (6-3, 6-4) après être passé à deux points de la défaite la veille contre un inconnu espagnol. Le suspense n'a duré que quatre jeux, le temps pour le Français de mener trois jeux à un en profitant de quelques fautes du numéro un mondial. Puis Federer a pris la direction des échanges et Monfils n'a jamais été capable de changer de rythme. Mais compte tenu de son début de saison très décevant, on ose à peine lui donner le statut de favori face à Nalbandian, d'autant que l'Argentin n'a laissé qu'un jeu en huitièmes de finale à l'Espagnol Tommy Robredo (6-1, 6-0). Très convaincant aussi, le Serbe Novak Djokovic, troisième larron depuis le milieu de l'année dernière et même numéro un du début de la saison, a facilement battu le Britannique Andy Murray 6-0, 6-4. Il affrontera l'Américain Sam Querrey, vainqueur surprise du Français Richard Gasquet. Le premier quart de finale de la journée opposera deux Russes, Nikolay Davydenko et Igor Andreev.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rafa à l'entrainement : fin prêt pour affronter son compatriote David Ferrer.

 

Tennis : Les affrontements de la semaine

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les quarts de finales : FEDERER / NALBANDIAN

Vainqueur de David Nalbandian en 3 sets, le numéro un mondial s'est qualifié pour les demi-finales du Masters Series de Monte Carlo. Le Suisse en a également profité pour effacer quelques doutes. «Le niveau de jeu était excellent. C'est mon meilleur match du tournoi sans aucun doute. J'apprécie cette victoire car David a déjà joué sur terre battue cette année lors de la tournée sud-américaine et en Coupe Davis. C'est un superbe frappeur de balle et il a un grand sens de l'anticipation. C'est une grande satisfaction de l'avoir battu, surtout après avoir presque perdu au premier tour (contre Ramirez Hidalgo). J'avais perdu si souvent contre lui (8 fois sur 17 désormais) que ça fait du bien de le battre, surtout sur terre battue. J'attends beaucoup de moi-même, pas de battre des joueurs classés 130e mondial au troisième set. Mais il faut être prêt pour ça. On ne peut pas toujours jouer à son meilleur niveau. J'ai bien bougé aujourd'hui, j'ai joué avec plus d'effet que contre Ramirez Hidalgo, où j'avais joué beaucoup trop plat. Mon revers est très solide aussi, j'aurais peut-être pu servir un peu mieux.»

 

nalb.jpg

Roger Federer

 

NADAL / FERRER

Rafael Nadal s'est hissé dans le dernier carré de Monte-Carlo en étant dominé un temps par David Ferrer (6/1 7/5). Novak Djokovic joue le dernier billet contre Sam Querrey.

Ferrer n'en revient pas
Les plus naïfs misaient sur une belle résistance du battant David Ferrer face à Rafael Nadal. Tous les autres avaient compris que le Taureau de Manacor, un peu comme chez lui au Monte-Carlo Country Club avec ses trois titres d'affilée, n'aurait pas de difficultés à rallier le dernier carré du tournoi monégasque. Le verdict a finalement été partagé, ce dernier ayant vaincu son aîné à l'issue d'une partie qu'il aura dominée en deux temps. Le début de match était terrible pour le nouveau lauréat du tournoi de Valence, qui encaissait deux jeux blancs pour débuter (3/1) ! Sur sa chaise, il buvait une bonne gorgée d'eau, se calmait et revenait un peu plus solide sur la brique pilée. Mais le problème était le même : son adversaire ne baissait pas de rythme. Il s'adjugeait la manche initiale en 32 petites minutes en remportant, notamment, tous ses points après sa deuxième balle de service (6/1) !

Le retour de Nadal
Ferrer, après avoir fait voler la raquette, se montrait plus concentré. Il profitait des balles enfin courtes de son compatriote pour lui subtiliser son service deux fois en trois jeux, la deuxième sur une double faute. Mené 3 à 0, Nadal n'en menait pas large mais grignotait progressivement son retard. A tel point qu'il réussissait un impossible retour alors que Ferrer avait trois balles de set à 5/4 sur son engagement (5/5) ! Ecœuré par ce revirement, le finaliste du dernier Masters se créait néanmoins une nouvelle opportunité de break mais tombait sur un mur. Il s'inclinait finalement en 1h40 de jeu et laissera son bourreau affronter Nikolay Davydenko en demi-finales.

Résultats des quarts de finale :
Davydenko (Rus, 4) - Andreev (Rus) 6/3 4/6 7/5
Federer (Sui, 1) - Nalbandian (Arg, 6) 5/7 6/2 6/2
Nadal (Esp, 2) - Ferrer (Esp, 5) 6/1 7/5

 

Rafael Nadal a été dominé dans le deuxième set mais a su réagir

Rafael Nadal

 

RECAPITULATIF RAPIDE :

Nikolay Davydenko rencontrera Rafael Nadal en demi-finales du Masters Series de tennis de Monte Carlo. Quant au Suisse Roger Federer, il affrontera le vainqueur du dernier quart entre Novak Djokovic et Sam Querrey. C’est la première fois de sa carrière qu’il accède aux demi-finales de cette compétition. Nikolay Davydenko, quatrième joueur mondial, a décroché son billet pour le dernier carré en venant à bout de son compatriote Igor Andreev (32ème), en trois sets accrochés (6-3 4-6 7-5). Demain, le Russe affrontera Rafael Nadal. Le numéro deux mondial a facilement battu son compatriote, l’Espagnol David Ferrer. Score sans appel : 6-1, 7-5. Roger Federer a lui aussi franchi la marche qui mène aux demi-finales : le numéro un mondial a réussi une grosse performance en battant sa bête noire, David Nalbandian, en trois sets (5-7 6-2 6-2). Le Suisse restait sur deux défaites face à l’Argentin, qui l’avait dominé l’automne dernier en salle, à Madrid puis à Bercy. Enfin, dans le dernier quart, le Serbe Novak Djokovic, troisième mondial, tentera de venir à bout de l’Américain Sam Querrey, qui a éliminé Richard Gasquet.

 

 

 

Les demies-finales

 

Rafael Nadal n'est pas blasé. La possibilité de remporter une quatrième fois consécutive le MS Monte-Carlo ne l'empêche pas de se concentrer sur son jeu. Son coup droit, la terre battue, le Majorquin se focalise sur l'essentiel et laisse venir Federer en affirmant qu'il doit progresser.

MS MONTE-CARLO - Demi-finales

Rafael Nadal (ESP/N.2) bat Nicolay Davydeo (RUS/N.4) 6-3, 6-2.
Prochain adversaire: Federer.

Etes-vous satisfait de votre jeu ?

RAFAEL NADAL : "Il faut bien que je sois satisfait d'avoir gagné 6-3, 6-2 contre le 4ème mondial, non ? Donc, oui. Je pense qu'il arrivé dans ce match un peu plus fatigué que moi. Cela m'a sans doute un peu aidé. Mais je crois que j'ai joué un bon match, non ? Quand j'ai l'occasion, je peux contrôler le point avec mon coup droit. Quand il attaque, j'essaye de courir et de renvoyer la balle le plus possible."

Sentez-vous que vous progressez de plus en plus à chaque match ?

R.N : "Je pense que je m'habitue de mieux en mieux à la terre battue à chaque match. Je trouve que je joue de plus en plus un jeu de terre."

Et vous sentez-vous plus en confiance ?

R.N : "Oui, sûrement. Mais je dois continuer à progresser."

Vous n'avez pas pris beaucoup de risques aujourd'hui, c'était un choix délibéré ?

R.N : "Je pense que lorsque j'en ai eu l'occasion, j'ai essayé d'être agressif avec mon coup droit, vous ne trouvez pas ? Sans doute ai-je été plus agressif hier par moment. Mais Davydenko joue plus à l'intérieur du court. Le match et le premier set plus particulièrement n'ont pas eu beaucoup de rythme. Plus tard, au début du second set, il a commencé à mieux jouer. Le jeu de 4-2 à 5-2 a été très important, très disputé. Il a eu des balles de break. J'ai eu des balles de 5-2. Et finalement, j'ai gagné ce jeu, et j'ai le match aussi dans la foulée. Le score de 6/2 au second set ne reflète pas que le jeu était très serré. "

Quel est l'aspect de son jeu qui vous pose le plus de problèmes sur terre battue ?

R.N : "Il est toujours à l'intérieur du court. Il pousse contre mon revers. Mais mon revers marche bien. L'important est de ne pas reculer. Donc, ne pas rester loin derrière, rester bien dedans tout le temps. Si j'avance, je peux jouer plus long, et il a moins de temps pour préparer ses coups. Donc, si mon revers marche bien, c'est un gros avantage pour moi. C'est non seulement contre lui, mais contre tous les autres. Le coup droit, généralement, a bien marché."

Vous êtes le premier à arriver quatre fois d'affilée en finale ici, que cela signifie-t-il pour vous ?

R.N : "Je suis le premier ? Et alors ? J'en suis content. Le plus important est d'être content de continuer à bien jouer. J'ai atteins deux finales pour mes deux derniers Masters Series, une première demi-finale, et une demi en Grand Chelem. C'est un bon début d'année. Je dois juste continuer comme cela. Je joue bien, et si je continue comme cela, j'aurai de nouveau la possibilité d'être au sommet une fois de plus."

 

Tennis MS Monte-Carlo Nadal :

roger.jpg

Tennis MS Monte-Carlo Nadal et Federer y seront

 

Pour la troisième fois en trois ans, Roger Federer va tenter de remporter le MS Monte-Carlo face à Nadal. Pour la 2e fois, le Suisse y a bénéficié d'un abandon. Après Nicolay Daydenko en quarts, c'est Novak Djokovic qui a abdiqué. Le Suisse s'en étonne à peine et se félicite de son niveau de jeu.

MS MONTE-CARLO - Demi-finales

Roger Federer (SUI/N.1) bat Novak Djokovic (SRB/N.4) 6-3, 3-2, abandon.

Les quatre meilleurs joueurs tombent devant vous, ils ne finissent pas leurs matches…

RGER FEDERER : "Oui, je ne sais pas quoi dire. C'est bizarre, il est arrivé trois fois en quatre tournois que quelqu'un abandonne, c'est inhabituel. Si vous regardez le passé, vous verrez que je n'ai jamais eu autant d'abandon dans ma carrière. C'est encore plus bizarre lorsqu'il s'agit de joueur aussi bons que Davydenko et Novak (ndlr : Djokovic). Je n'y peux pas grand-chose. De mon coté, j'ai bien joué aujourd'hui. J'ai fait un match solide. J'attends la finale avec impatience."

Avez-vous vu clairement qu'il était malade ?

R.F : "Non. Je n'ai rien vu de mon coté avant qu'il ait appelé le docteur. Cela m'a rappelé qu'à 40/0, 5/3, je crois, il avait un peu baissé la tête. J'avais pensé que c'était de la déception. Mais peut-être était-ce dû à son état de santé. Je ne sais pas. Mais je n'ai pas trouvé qu'il jouait comme s'il était malade. Après avoir appelé le docteur, on a tendance à y regarder de plus près. On peut alors remarquer des signes. Mais moi, j'ai plutôt essayé de ne pas y penser et de continuer à jouer comme je le faisais. Je n'ai pas pensé qu'il allait vraiment mal. Pareil pour Davydenko la semaine dernière. Je n'avais pas vu de signes évidents avant qu'il n'abandonne finalement."

Vous semblez être très relâché sur votre coup droit, plus à l'aise avec votre revers, vous êtes bien lancé ?

R.F : "Oui, je pense avoir un peu mieux servi aujourd'hui, même si le pourcentage de service était à peu près pareil qu'hier. Je pense avoir bien servir au moment important. Je suis régulier du fond du court, mon revers marche bien. J'utilise mon coup droit comme il faut. C'était mon meilleur match au niveau des déplacements. Donc, je pense que la performance était bonne et je suis content de mon niveau de jeu en ce moment."

Quel est le meilleur match que vous avez joué contre Nadal ? Celui que vous avez gagné ou celui que vous n'avez pas gagné à Rome mais où vous avez eu des balles de match ?

R.F : "Des matches totalement différents. Hambourg était au meilleur des trois manches alors que Rome était en cinq sets. Je pense que le niveau de jeu à Rome était très haut pendant tout le match. 5 sets, 5 heures. J'ai pensé que c'était l'un des plus beaux matches auxquels j'ai participé. Comme contre Safin en Australie, où j'ai perdu 9/7 au cinquième set. Ces moments sont très importants pour moi."

"J'ai très bien joué à Hambourg, mais je suis conscient qu'il était un peu fatigué en arrivant dans le match. Il venait de gagner 81 matches d'affilée sur terre battue. Il n'est pas arrivé en finale en espérant perdre ! J'ai joué parfaitement pendant le premier set et demi, alors c'est difficile à dire pour moi. J'ai bien joué contre lui sur terre battue à Roland Garros quand j'ai gagné le premier set 6/1. Pour moi, c'est important de tout emballer en trois sets, ou quatre, ou cinq. "

Vu votre jeu en ce moment, comment pensez-vous pouvoir lui faire face demain ?

R.F : "Il a été impressionnant. Je pense qu'il joue très bien en ce moment. Je pense que seuls une poignée de joueurs peuvent espérer gagner contre lui sur terre battue, et encore. Il domine à ce point-là. La façon dont il se déplace, dont il joue la balle, et lui-même comme athlète, c'est impressionnant. Il aurait été intéressant de voir un troisième set contre Ferrer. Mais il gagne ses matches en s'accrochant à fond sur chaque point."

"Même s'il a gagné sur un score de 6-2, 6-3, le match a une heure et demie, ce qui est surprenant. Cela vous montre que vous avez toujours une chance contre lui. J'aimerai pouvoir le bousculer demain, pour voir le tennis qu'il pourra sortir. Je pense que le match sera intéressant car je joue de nouveau bien. Je vais devoir choisir une meilleure tactique que l'année dernière, où mon jeu a été décevant."

Sur terre battue, préférez-vous jouer en trois ou en cinq sets ?

R.F : "Plutôt en cinq sets, aussi surprenant que cela paraisse. En trois sets, cela va trop vite. Si vous êtes mené 6/4, 2/0, le match est fini en un éclair et vous n'avez jamais eu le temps d'entrer dans le match sur terre battue. C'est parfois un peu décevant. Alors j'aime assez les matches en cinq sets. Malheureusement, il n'y en a plus beaucoup sur le circuit. Cela nous aide à éviter les blessures, à aller à davantage de tournois, au lieu de nous battre entre nous sur le même tournoi. De ce point de vue, c'est bien d'avoir des bye et des matches en trois sets."

 

ENFIN LA FINALE LE TOURNOI COMMENCE SEULEMENT MAINTENANT. VOICI LA PREMIERE CONFITATION SUR TERRE ENTRE FEDERER ET RAFA NADAL :

Tennis MS Monte-Carlo Federer-Nadal en 7 actes

 A  sept reprises, Roger Federer et Rafael Nadal se sont déjà affrontés sur terre battue. A Monte-Carlo ce dimanche, ce sera déjà leur sixième finale sur la surface. Le Majorquin domine avec six victoires mais le Suisse sait qu'il peut le battre comme à Hambourg l'an passé.

ROGER FEDERER / RAFAEL NADAL
Face-à-face : 6 / 8 (sur terre : 1 / 6)

ACTE 1 : ROLAND-GARROS 2005 - DEMI-FINALES
Rafael Nadal (ESP/N.4) bat Roger Federer (SUI/N.1) 6-3, 4-6, 6-4, 6-3

Cette demi-finale a tenu toutes ses promesses. Rafael Nadal a eu raison de Roger Federer, N.1 mondial, et s'est qualifié pour sa première finale à Roland-Garros, le jour de ses 19 ans. L'Espagnol vaincra l'Argentin Mariano Puerta lors du duel entre gauchers en finale.

 

ACTE 2 : MASTERS SERIES MONTE-CARLO 2006 - FINALE
Rafael Nadal (ESP/N.2) bat Roger Federer (SUI/N.1) 6-2, 6-7 (2/7), 6-3, 7-6 (7/5)

Rafael Nadal a remporté sa 11e finale consécutive au Masters Series de Monte-Carlo en dominant Roger Federer pour la 4e fois de sa carrière en 5 rencontres toutes surfaces confondues. L'Espagnol a résisté au N.1 mondial pendant quatre sets pour finalement conserver son titre et empocher sa 42e victoire consécutive sur terre.

 

ACTE 3 : MASTERS SERIES ROME 2006 - FINALE
Rafael Nadal (ESP/N.2) bat Roger Federer (SUI/N.1) 6-7(0/7), 7-6 (7/5), 6-4, 2-6, 7-6 (7/5)

Rafael Nadal a remporté le 16e titre de sa carrière en dominant pour la 5e fois Roger Federer, en 5 sets, lors de la finale du Masters Series de Rome. Le Majorquin qui a sauvé deux balles de match, comme face à Guillermo Coria en 2005, égale le record de victoires consécutives sur terre battue de Guillermo Vilas (53).

 

ACTE 4 : ROLAND-GARROS 2006 - FINALE
Rafael Nadal (ESP/N.2) bat Roger Federer (SUI/N.1) 1-6, 6-1, 6-4, 7-6

Rafael Nadal reste le maître à Roland-Garros. Après une entame délicate et un premier set rapidement concédé, le prodige espagnol a repris la direction des opérations grâce à son énorme lift et écoeuré Federer. Il décroche son deuxième titre consécutif à la Porte d'Auteuil en quatre manches.

 

ACTE 5 : MASTERS SERIES MONTE-CARLO 2007 - FINALE
Rafael Nadal (ESP/N.2) bat Roger Federer (SUI/N.1) 6-4, 6-4

Rafael Nadal a conservé sa couronne sur le tournoi de Monte-Carlo face à Roger Federer en alignant son 67e succès de suite sur terre battue. Grâce à ce troisième titre consécutif sur le Rocher, l'Espagnol reste invaincu sur sa surface fétiche face au Suisse, qui s'incline pour la septième fois en dix rencontres toutes surfaces confondues.

ACTE 6 : MASTERS SERIES HAMBOURG 2007 - FINALE
Roger Federer (SUI/N.1) bat Rafael Nadal (ESP/N.2) 2-6, 6-2, 6-0

Il l'a fait ! Au terme de trois sets intenses, Roger Federer a mis fin à la série de 81 victoires sur terre battue de Rafael Nadal en finale du Masters Series de Hambourg. Pour la première fois de sa carrière, le Suisse bat l'Espagnol sur terre battue et s'offre un quatrième titre à Hambourg. 

ACTE 7 : ROLAND-GARROS 2007 : FINALE
Rafael Nadal (ESP/N.2) bat Roger Federer (SUI/N.1) 6-3, 4-6, 6-3, 6-4

La finale de rêve a duré deux sets. Face aux fulgurances du tennis de Roger Federer, Rafael Nadal a tenu bon et relancé son incroyable machine à broyer les balles et ses adversaires pour s'imposer en quatre sets sans aucune objection possible. L'Espagnol est donc toujours invaincu à Roland-Garros. Il compte 21 victoires consécutives et trois titres d'affilée. Un exploit hors-norme puisque seul Bjorn Borg a fait mieux depuis le début de l'ère open avec un quadruplé de 1978 à 1981 (quatre fois sur ses six titres).

Battu pour la troisième fois d'affilée à Paris par Rafael Nadal, stoppé en pleine tentative de Grand Chelem (au moins sur deux saisons), Roger Federer a résumé la situation dès la sortie du court : "J'ai raté un peu trop d'occasions", avant d'ajouter : "Mais c'est à cause de Rafa".

 

Tennis MS Monte-Carlo Nadal quadruple la mise

Tennis - Nadal bat Federer

 

Rafael Nadal a remporté sa quatrième victoire consécutive à Monte-Carlo. Un résultat historique pour le Majorquin, qui a repoussé les assauts de Roger Federer pendant deux sets. Il s'agit du 24e titre de sa carrière, le 10e en Masters Series. Pour la 7e fois, il a dominé le N.1 mondial sur terre.

Rafael Nadal est à la renverse, couché sur le dos sur la terre battue. Sa joie est extatique et belle à voir. Non, il ne vient pas de remporter Roland-Garros mais plus simplement son premier titre sur le circuit depuis Stuttgart 2007. Et quel titre ! Pour la quatrième fois consécutive, dont les trois dernières finales face à Roger Federer, Nadal a conquis le Masters Series de Monte-Carlo. Un résultat historique puisqu'aucun des grands maîtres de la surface depuis le début de l'ère Open n'avait fait preuve d'une telle régularité.

A 21 ans, celui qui avait déjà épaté son monde en remportant 81 matches consécutif sur terre*, compte désormais 24 titres, dont 19 sur terre. Depuis le début d'une saison aussi déroutante que le scénario de cette finale, Rafael Nadal se pose comme le joueur à la progression la plus régulière. Son mérite ce dimanche aura été de faire plier Roger Federer, plutôt excellent pendant les trois quarts du match, au bon moment.

Roger Federer avait son plan. Sous le regard de José Higueras, le Suisse a démarré en trombe la rencontre, comme il l'avait fait la veille face à Novak Djokovic. Là encore, les deux joueurs se livrent totalement dès les premiers points. Break de Federer, débreak immédiat, le ton est donné (1-1). Ils remettent ça à 4-3, 4-4. Le Suisse a décidé de prendre les devants et cela fonctionne. Nadal ne fait pas encore la loi en fond de court. A 5-5, le rapport de force change un peu. Federer a un point faible sur cette première manche, c'est son service. Quand la première passe, il développe son jeu d'attaque avec application et réussite, sinon, il subit sur sa seconde (28% seulement de points derrière sa seconde). En fin de set, Nadal prend ses aises un peu plus à l'intérieur du court et domine les échanges. Il réussit un break fatal à 6-5 grâce à une merveille de petite balle croisée que Federer voit passer sous son nez au filet.

Nadal revient de nulle part, comme d'habitude

Dans la seconde manche, Federer a mené 4-0 avant de perdre la rencontre. Quel est ce curieux syndrome qui ravage les meilleurs joueurs du circuit ? On pensait que seuls quelques joueurs plus fragiles que d'autres souffraient d'un mal inconnu au moment de conclure, mais Richard Gasquet et Paul-Henri Mathieu ne sont pas les seuls à mordre la poussière quand la victoire leur tend les bras ou leur échappe trop facilement. Nicolay Davydenko et Novak Djokovic ont même poussé le "vice" à quitter le jeu avant la fin (Estoril et Monte-Carlo face au Suisse). Roger Federer ne se défile pas aussi facilement devant ses responsabilités, mais il faut bien constater que le Suisse n'a pas assumé les efforts produits pendant un set et demi.

Outre l'obsession d'avancer le plus souvent possible au filet, Federer a également tenu à déplacer plus franchement Nadal que les années précédentes. La saison dernière, il avait tenté de fixer l'Espagnol sur son revers vers l'axe. Cette fois-ci, il a joué de son fantastique coup de poignet pour insister court croisé, des deux côtés, et couper le rythme de l'échange. Cela lui a souvent permis de s'ouvrir le court pour placer une attaque et monter derrière. A 5-7, 4-0, il avait retrouvé un meilleur pourcentage de réussite en seconde balle et dominé outrageusement les quatre derniers jeux. Les points ont défilé et Nadal semble réduit au rôle de spectateur. Sur son jeu de service, Federer l'agresse moins et le laisse frapper pleinement son coup droit. Comme souvent, le Majorquin y puise son énergie pour revenir. Federer plie physiquement (un fléchissement visible notamment sur ses déplacements latéraux), puis rompt selon un scénario vécu tant de fois face à Nadal.

A l'image d'une saison étrange, tronquée par les blessures, Roger Federer a perdu en deux sets un match qu'il a parfois dominé de la tête et des épaules. La frustration ressemble fort à celle connue depuis trois ans sur terre battue (Hambourg excepté), mais on sent encore le N.1 mondial en pleine ébullition tactique. Ces efforts sont visibles et ils expliquent aussi la satisfaction spectaculaire de Nadal à la fin de la rencontre. Les jeux sont faits à Monte-Carlo pour le quadruple vainqueur, mais c'est à Roland-Garros que Federer jouera son "banco".

DECLARATIONS :

Roger Federer : "Le match était meilleur que l'année dernière. J'ai eu plus ma chance. Rafa a encore fait un match solide. La déception est assez grande d'avoir raté après avoir mené 4-0. En attaque, je n'étais pas aussi bien que par le passé. J'avais un peu de mal à faire la différence. Je n'ai pas fait mon meilleur match, mais c'était OK pour moi. Je me sens bien de nouveau physiquement. Les choses vont mieux qu'il y a un mois. C'était un bon tournoi.

"Lui, il a mieux joué vers la fin. La terre battue, ce n'est pas comme le dur ou le gazon où le service peut te sauver. C'est pour ça que Rafa a un bilan tellement énorme sur terre battue."

 

Le Suisse Roger Federer lors de sa demi-finale contre Novak Djokovic, le 26 avril à Monte-Carlo

 

 

 

4 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (28)

1. Nico 27/04/2008

Phénoménal ce record à Monte-Carlo !
Superbe match où l'on pouvait s'attendre à un dénouement dans le 3° set (comme l'avant veille face à Ferrer d'ailleurs) mais non, Rafa ne lâche jamais rien et voilà le résultat !
La suite de la saison sur terre s'annonce passionnante et Rafa a de nouveau posé son empreinte psychologique sur les autres joueurs !
VAMOS !!!

2. lali 27/04/2008

C'est Geant Rafa 4 fois vainqueur du tournoi
Whaouuuuuuuuu.
GENIAL c'est que du bonheur .
Le roi de la terre battue c'est bien lui.
Il nous le prouve un fois de plus
BRAVO à RAFA

3. cath 27/04/2008

et merçi THOMAS , pour ces deux interwiews de nos champions avant leur recontre et ce récapitulatif MAGNIFIQUE de leurs confrontations sur terre ....
RAFAEL a gagné ce 4eme titre à monte carlo , malgré la pression qu'il a pu ressentir sur ses épaules , malgré le jeu superbe de son adversaire , RODGEUR : je trouve que celui ci a tout essayé pour battre RAFA.....
mais RAFAEL a été encore plus que superbe et solide dans sa tête ......
VAMOSSSSSSSSS

4. cath 27/04/2008

BRAVO !!!!! et 4 victoires pour RAFAEL à monte carlo ....
ce fut un match intense : RODGEUR ne s'est pas liquéfié : ils m'ont fait peur tous les deux , ils ne se sont pas fait de kdo et on pris des risques de par et d'autre :
qu'en penses tu THOMAS ?????
en attendant , je baigne dans le bonheur ....

5. Thomas 27/04/2008

C'est certain que c va etre une tres belle finale, Federer va til etre a coté de la plaque comme l'année dernière ? Réponse à suivre à 15HOO

6. Nico 27/04/2008

Quelle belle finale en perspective tout à l'heure entre Rafa et Fed ! Un Fed en plein progrès et qui est tjs bel et bien présent ! Quant à Rafa il a tôt fait de prendre ses marques et a déjà marqué ses adversaires en leur montrant qui était "el Rey" !!!
Méfiance tout de même car ces deux-là sont capables de tous les scénarios l'un contre l'autre mais Rafa est bel et bien le favori et nous serons tous avec lui !
VAMOS !!!

7. cath 27/04/2008

bonjour THOMAS !! j'espere que tu as bien reçu mon e.amail : ta boite était saturée la nuit derniere , je te l'ai donc ré-envoyé ce jour ....
comme tu as pu voir, DJOKO a fait un match étrange face à RODGEUR ...
je pense que le serbe a du talent , mais qu'il est inconsistant : peut etre manque t'il encore de maturité ... peut etre a t'il "peur"d'etre n°1 mondial .....
tout ça pour te dire que RAFAEL lui, a une âme de champion..... il donne tout sur le court , meme si il souffre , il ne renonce jamais .... bien sur il est humain : il était à coté de la plaque durant sa finale de Miami : ça nous arrive à tous , d'etre à coté de la plaque ......
la finale de Monte Carlo face à FED va etre intense ; RAFA ne lachera rien .....
ça va etre beau !!!!!!!!!
VAMOSSSSSSSSS

8. cath 27/04/2008

RAFA a balayé DAVYDENKO !!! franchement , je ne m'attendais pas à un score aussi ..... parlant ( mais je crois que le russe a dit qu'il se sentait fatigué )
en attendant , belle finale en perspertive ..... on a pas finit de trépigner devant nos pc , nos télés .....

9. Nico 26/04/2008

Coucou Cath et à tous bien sûrs !
Et oui, belle revanche en perspective ce samedi pour Rafa mais également pour Fed !
Super boulot Thomas en effet ! MERCI !
VAMOS !!!

10. cath 26/04/2008

.... et bravo à toi , THOMAS , ave tous ses commentaires et ces clichés magnifiques !!!

11. cath 26/04/2008

bonjour aux deux indétronables afficionados de ce site !!!( THOMAS et NICO !! ) et bonjour à tous les autres !!
VAMOSS , mon RAFAEL : quel talent , quelle maitrise !! il est heureux sur terre-battue comme un poisson dans l'eau !!
tous ses matchs gagnés en 2 sets ... sans oublier ce retournement de situation en sa faveur (2eme set de son duel façe à FERRER ):
oui , NICO , notre champion reste le FAVORI de ce tournoi .
cela dit , croisons encore nos doigts face à son match contre DAVYDENKO : je suis sure que ce duel sera beau ...... et RAFA a une revanche à prendre .......

12. Nico 25/04/2008

Oui c vrai le test est passé mais quand même un petit merci à Ferrer qui a donné ce 2° set ! Mais pour le 3° j'étais confiant tant rafa est bien en place !
Quel dernier carré nous avons avec un excellent Fed, un Djoko qui confirme et qui sera très dangereux, un Davy peut-être un peu fatigué mais de plus en plus présent et Rafa qui reste LE FAVORI INCONTESTE tant il est bien réglé sur tous les aspects !
VAMOS !!!

13. Thomas 25/04/2008

Le gros test est largement passé même si Rafa nous à tous fait peur quand Ferrer a obtenu 3 balles de set, et ensuite 2 balles de break sur le service de Rafa. Mais tou c'est bie passé avec un magifique dernier point au filet. Un passing gagnant, alors que rafa était presque la têt par terre ! Que du bon aujourd'hui.

14. Nico 25/04/2008

Et oui, Rafa est réellement prêt et c'est vraiment un régal ! Premier gros test contre Ferrer : VAMOS !!!

15. cath 25/04/2008

et toujours : VAMOSSSSS !!!!!!!
apres ANCIC , FERRERO ..... et maintenant
FERRER ......... on croise les doigt ... et on y croit !!!
VIVE RAFA !!!!!!!!!

16. cath 24/04/2008

après vamossss , c'est : VLAN !!!!
6/0 6/3 contre ANCIC .
le maestro est de retour !!!!!
RAFAEL NADAL !!! ça çe prononce de la meme façon dans toutes les langues ....

17. cath 23/04/2008

VAMOSSSSSSSSSS
tous à nos pc , nos tv cet apres midi , pour admirer le roi de la terre battue !!!!!

notons que si Kuerten est invité par monte carlo , Marat Safin , ancien n°1 mondial , est aussi invité....
un grand tournoi s'annonce ...
THOMAS , merçi de tout coeur pour ces photos magnifiques de l'édition 2007........
RAFAEL , TE QUIERO !!!!!!!!

18. Nico 21/04/2008

WAOUH !!! C bientôt une encyclopédie illustrée ! Merveilleux !!!
Bravissimo y gracias Thomas !

19. Thomas 21/04/2008

Bonjour a tous. THOMAS LE RETOUR tintintitintin ! mission impossible !!! Merci beaucoup pour ses compliments pour ma page Monte carlo mais je vais essayer de l'améliorer. Rafa va faire une bonne entree dans le tournoi meme si je pense que l'adversaire ANCIC va etre en forme.

20. cath 20/04/2008

pour les quizzs , prends ton temps THOMAS : je sais que c'est déja tout un art de tenir un site .... et en plus , y'a une rigolote qui te lance des questions sur des joueurs à la retraite .... (lol): Kuerten et Sampras ( avec ces places de n°1 mondial)
mais je cherche de mon coté !! et j'apprends mille et une chose sur ce sport merveilleux qu'est le tennis : merveilleux grâce à qui ???
grâce à ses champions ... VAMOSSSSSSSS

Voir plus de commentaires
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site