Wimbledon Rafa tu vas gagner wimbledon !!! Un cinquième titre du grand ... ?

 

 

 

 

 

Wimbledon - 1re journée: les résultats

 

 

     LONDRES, 23 juin 2008 (AFP)

Résultats de la première journée du tournoi de Wimbledon, disputée lundi:

Simple dames (1er tour):

Ana Ivanovic (SRB/N.1) bat Rossana De Los Rios (PAR) 6-1, 6-2

Samantha Stosur (AUS) bat Ioanna Raluca Olaru (ROM) 6-2, 6-2

Ursula Radwanska (POL) bat Klara Zakopalova (CZE) 6-1, 6-4

Zheng Jie (CHN) bat Dominika Cibulkova (SVK/N.30) 6-4, 6-3

Nicole Vaidisova (CZE/N.18) bat Zuzana Ondraskova (CZE) 6-2, 6-2

Evguenyia Rodina (RUS) bat Virginie Razzano (FRA/N.27) 0-6, 6-2, 6-4

Serena Williams (USA/N.6) bat Kaia Kanepi (EST) 7-5, 6-3

Elena Baltacha (GBR) bat Angelique Kerber (GER) 6-3, 2-6, 7-5

Nathalie Dechy (FRA) bat Meng Yuan (CHN) 6-7 (7/9), 6-3, 6-0

Elena Vesnina (RUS) bat Nuria Llagostera (ESP) 6-7 (6/8), 6-4, 6-4

Anastasia Pavlyuchenkova (RUS) bat Alizé Cornet (FRA/N.17) 7-6 (8/6), 7-6 (7/4)

Pauline Parmentier (FRA) bat Akgul Amanmuradova (UZB) 7-5, 6-4

Vera Dushevina (RUS) bat Maria Kirilenko (RUS/N.19) 6-3, 6-3

Li Na (CHN) bat Anastasia Rodionova (AUS) 3-6, 6-0, 6-1

Kateryna Bondarenko (UKR) bat Rika Fujiwara (JPN) 1-6, 6-4, 6-3

Bethanie Mattek (USA) bat Séverine Brémond (FRA) 5-7, 6-0, 6-1

Casey Dellacqua (AUS) bat Patty Schnyder (SUI/N.12) 6-4, 3-6, 6-1

Edina Gallovits (ROM) bat Yvonne Meusburger (AUT) 6-1, 6-2

Svetlana Kuznetsova (RUS/N.4) bat Mathilde Johansson (FRA)  6-7 (5/7), 7-5, 6-3

 

Simple messieurs (1er tour):

Roger Federer (SUI/N.1) bat Dominik Hrbaty (SVK) 6-3, 6-2, 6-2

Roko Karanusic (CRO) bat Luis Horna (PER) 7-6 (7/4), 6-3, 6-1

Robin Soderling (SWE) bat Kevin Kim (USA) 7-5, 0-6, 6-3, 6-4

Juan Carlos Ferrero (ESP/N.21) bat Sam Querrey (USA) 2-6, 6-4, 6-4, 6-4

Andreas Seppi (ITA/N.29) bat Tobias Kamke (GER) 5-7, 6-3, 6-2, 6-4

Micha Zverev (GER) bat Alexander Peya (AUT) 6-3, 6-4, 6-4

Marcos Baghdatis (CYP/N.10) bat Steve Darcis (BEL) 6-3, 6-2, 6-7 (5/7), 6-3

Feliciano Lopez (ESP) bat Bryan Dabul (ARG) 7-6 (7/1), 3-6, 6-3, 6-4

Albert Montanes (ESP) bat Carlos Berlocq (ARG) 6-3, 7-6 (7/2), 6-4

Thomas Johansson (SWE) bat Vince Spadea (USA) 6-7 (8/10), 6-7 (5/7), 6-3, 6-4, 6-3

Fernando Gonzalez (CHI/N.15) bat Robby Ginepri (USA) 7-6 (7/3), 7-5, 7-5

Bobby Reynolds (USA) bat Filippo Volandri (ITA) 6-2, 6-2, ab.

Simone Bolelli (ITA) bat Alex Bogdanovic (GBR) 7-6 (7/4), 4-6, 6-3, 7-6 (7/4)

Simon Stadler (GER) bat Ivo Karlovic (CRO/N.18) 4-6, 7-6 (7/4), 6-3, 7-5

Thomaz Bellucci (BRA) bat Igor Kunitsyn (RUS) 7-6 (7/5), 7-6 (7/5), 3-6, 6-2

Novak Djokovic (SRB/N.3) bat Michael Berrer (GER) 7-5, 2-6, 6-3, 6-0

Olivier Rochus (BEL) bat Dudi Sela (ISR) 6-4, 7-5, 6-4

Tomas Berdych (CZE/N.11) bat Sergeï Korolev (RUS) 4-6, 6-1, 6-4, 3-6, 7-5

 

Wimbledon - 2e journée: les résultats

 LONDRES, 24 juin 2008 (AFP)

Résultats de la deuxième journée du tournoi de Wimbledon, disputée mardi:

Simple messieurs (1er tour):

Jarkko Nieminen (FIN/N.24) bat Wayne Odesnik (USA) 6-3 (abandon)

Viktor Troicki (SRB) bat Nicolas Lapentti (ECU) 6-3, 4-0 (abandon)

Sébastien Grosjean (FRA) bat Potito Starace (ITA) 6-2, 7-5, 6-1

Marin Cilic (CRO) bat Edouard Roger-Vasselin (FRA) 6-4, 6-3, 7-6 (7/4)

Nicolas Kiefer (GER/N.27) bat Julien Benneteau (FRA) 6-1, 7-5, 6-3

Tommy Haas (GER) bat Guillermo Canas (ARG) 3-6, 6-4, 6-4, 6-4

Martin Vassallo Arguello (ARG) bat Ivo Minar (CZE) 6-4, 2-6, 2-6, 6-2, 6-2

Richard Gasquet (FRA/N.8) bat Mardy Fish (USA) 6-3, 6-4, 6-2

Tommy Robredo (ESP/N.23) bat Kristof Vliegen (BEL) 6-1, 6-3, 6-7 (4/7), 6-4

Radek Stepanek (CZE/N.16) bat Jan Hernych (CZE) 6-3, 7-5, 6-0

Ernests Gulbis (LAT) bat John Isner (USA) 7-5, 7-5, 6-7 (3/7), 7-6 (8/6)

Paul-Henri Mathieu (FRA/N.14) bat Oscar Hernandez (ESP) 3-6, 6-2, 6-0, 6-2 (PHM qui entame toujours mal les matchs contre Oscar comme à Roland)

Benjamin Becker (GER) bat Nikolay Davydenko (RUS/N.4) 6-4, 6-4, 6-4

Xavier Malisse (BEL) bat Denis Gremelmayr (GER) 6-3, 6-4, 6-2

Rafael Nadal (ESP/N.2) bat Andreas Beck (GER) 6-4, 6-4, 7-6 (7/0)

 

rafa2.jpg

L'Espagnol Rafael Nadal sert contre l'Allemand Andreas Beck, à Wimbledon, le 24 juin 2008.

Rafael Nadal Dans La Douleur À Wimbledon Spain's Rafael Nadal right, is congratulated by Germany's Andreas Beck following their first round match on the Centre Court at Wimbledon, Tuesday, Ju

Spain's Rafael Nadal waves to the crowd following his first round match against Germany's Andreas Beck on the Centre Court at Wimbledon, Tuesday, June Rafael Nadal in action against Andreas Beck

Rafael Nadal celebrates victory against Andreas Beck Spain's Rafael Nadal returns to Germany's Andreas Beck, during their Men's Singles, first round match on the Centre Court at Wimbledon, Tuesday, June

Germany's Andreas Beck returns to Spain's Rafael Nadal, during their Men's Singles, first round match on the Centre Court at Wimbledon, Tuesday, June Spain's Rafael Nadal serves to Germany's Andreas Beck, during their Men's Singles, first round match on the Centre Court at Wimbledon, Tuesday, June 2 Germany's Andreas Beck react, during his Men's Singles, first round match against Spain's Rafael Nadal, on the Centre Court at Wimbledon, Tuesday, Jun Photo 1 - LONDON - JUNE 26: Rafael Nadal of Spain plays a backhand during... Getty Images

Germany's Andreas Beck appeals a decision, during his Men's Singles, first round match against Spain's Rafael Nadal, on the Centre Court at Wimbledon, Spain's Rafael Nadal attempts to return to Germany's Andreas Beck, during their Men's Singles, first round match on the Centre Court at Wimbledon, Tue

Rafael Nadal grimaces in action against Andreas Beck Photo 1 - LONDON - JUNE 24: Rafael Nadal of Spain play a backhand during ... Getty Images

Photo 1 - LONDON - JUNE 24: Rafael Nadal of Spain play a forehand during ... Getty Images 

Photo 1 - LONDON - JUNE 24: Rafael Nadal of Spain serves during the men's... Getty Images Photo 1 - LONDON - JUNE 24: Rafael Nadal of Spain celebrates a point duri... Getty Images

Photo 1 - LONDON - JUNE 24: Rafael Nadal of Spain plays a backhand during... Getty Images 

Photo 1 - LONDON - JUNE 24: Rafael Nadal of Spain plays a volley during th... Getty Images Photo 1 - LONDON - JUNE 24: Rafael Nadal of Spain is welcomed on the the ... Getty Images

 

 

 

Agustin Calleri (ARG) bat Kevin Anderson (RSA) 4-6, 7-5, 7-5, 6-1

Nicolas Almagro (ESP/N.19) bat Marcel Granollers-Pujol (ESP) 4-6, 6-3, 7-5, 6-2

Gilles Simon (FRA/N.28) bat Dawid Olejniczak (POL) 6-3, 6-4, 6-2

Jérémy Chardy (FRA) bat Frederico Gil (POR) 7-5, 6-7 (1/7), 4-6, 6-4, 6-3

Arnaud Clément (FRA) bat Jonas Bjorkman (SWE) 4-6, 7-6 (7/4), 6-4, 7-6 (7/4)

Janko Tipsarevic (SRB) bat Thierry Ascione (FRA) 7-6 (7/4), 6-4, 6-2

Andy Roddick (USA/N.6) bat Eduardo Schwank (ARG) 7-5, 6-4, 7-6 (7/0)

Jesse Levine (USA) bat Donald Young (USA) 4-6, 6-2, 6-3, 6-4

Guillermo Garcia-Lopez (ESP) bat Izak Van der Merwe (RSA) 7-5, 6-2, 6-2

Jurgen Melzer (AUT) bt Ivan Ljubicic (CRO/N.26) 6-4, 7-6 (9/7), 4-6, 2-6, 6-3

Simple dames (1er tour):

Maria Jose Martinez Sanchez (ESP) bat Martina Muller (GER) 6-1, 6-1

Flavia Penetta (ITA/N.22) bat Julia Vakulenko (UKR) 6-3, 6-4

Ai Sugiyama (JPN) bat Yanina Wickmayer (BEL) 6-4, 6-2

Aleksandra Wozniak (CAN) bat Mariya Koryttseva (UKR) 7-5, 6-4

Caroline Wozniacki (DEN/N.31) bat Eva Hrdinova (CZE) 6-2, 7-5

Monica Niculescu (ROM) bat Magdalena Rybarikova (SVK) 1-6, 6-3, 6-4

Venus Williams (USA/N.7) bat Naomi Cavaday (GBR) 7-6 (7/5), 6-1

Anne Keothavong (GBR) bat Vania King (USA) 4-6, 6-2, 6-3

Sania Mirza (IND/N.32) bat Catalina Castano (COL) 7-6 (7/3), 3-6, 6-4

Peng Shuai (CHN) bat Viktoriya Kutuzova (UKR) 6-3, 6-4

Sybille Bammer (AUT/N.26) bat Sofia Arvidsson (SWE) 6-4, 6-1

Marina Erakovic (NZL) bat Michaella Krajicek (NED) 7-6 (7/3), 7-6 (8/6)

Tamarine Tanasugarn (THA) bat Petra Cetkovska (CZE) 6-4, 6-3

Alla Kudryavtseva (RUS) bat Ekaterina Makarova (RUS) 6-0, 6-4

Maria Sharapova (RUS/N.3) bat Stéphanie Foretz (FRA) 6-1, 6-4

Sorana Cirstea (ROM) bat Ekaterina Bychkova (RUS) 6-4, 6-4

Victoria Azarenka (BLR/N.16) bat Tsvetana Pironkova (BUL) 6-1, 6-1

Francesca Schiavone (ITA/N.20) bat Tamira Paszek (AUT) 6-3, 5-7, 10-8

Julia Goerges (GER) bat Katarina Srebotnik (SLO/N.23) 4-6, 7-6 (8/6), 16-14

Alisa Kleybanova (RUS) bat Tzipora Obziler (ISR) 6-4, 6-0

Lindsay Davenport (USA/N.25) bat Renata Voracova (CZE) 6-3, 5-7, 6-3

Vera Zvonareva (RUS/N.13) bat Aiko Nakamura (JPN) 6-1, 6-7 (3/7), 6-1

Gisela Dulko (ARG) bat Aravane Rezai (FRA) 1-6, 6-0, 6-2

Su-Wei Hsieh (TPE) bat Stéphanie Cohen-Aloro (FRA) 6-3, 6-2

Mara Santangelo (ITA) bat Maret Ani (EST) 7-5, 6-3

 

 

 

 

3eme journée de wimbledon l'évènement du jour :

Le grand Safin est de retour

Tennis - Wimbledon


 

Sensation au All-England club : Marat Safin a éliminé Nole djko, N.3 mondial et demi-finaliste 2007, au 2e tour. Le Russe rencontrera Andreas Seppi, tombeur de Florent Serra. Federer continue sa route. Juan Carlos Ferrerro a été contraint à l'abandon contre Mischa Zverev. Gicquel joue Bozoljac.

WIMBLEDON - 2e tour messieurs
Mercredi 25 juin - 3e journée

. LA PERF' DU JOUR

Marat Safin (RUS) bat Novak Djokovic (SER/N.3) 6-4, 7-6(7/3), 6-2
Prochain adversaire : Seppi.

"Cette victoire tombe au bon moment." Dans la foulée de l'équipe de Russie de football, demi-finaliste de l'Euro 2008, Marat Safin a créé la surprise. Sauf que là où les footballeurs se révèlent, le tennisman se retrouve. Retombé à la 75e place mondiale, le Russe n'est plus que l'ombre de l'ex-N.1 mondial qu'il a été et son bilan depuis le début de la saison (11 victoires pour 13 défaites) n'incite pas non plus à l'optimisme au moment où il pénètre sur le centre Court pour affronter la terreur Djokovic. Rarement à l'aise sur l'herbe de Wimbledon où il donne parfois l'impression de marcher sur des oeufs, le Moscovite y traine sa grande carcasse et un bilan plus que moyen au vu de son talent (meilleur résultat : un quart de finale en 2001 en huit participations).

                                                                                                             

Si sa concentration et son état d'esprit restent complètement imprévisibles, Safin a pour lui une condition physique irréprochable. Enfin débarrassé des pépins physiques qui lui gâchaient l'existence, le Russe entame la rencontre pied au plancher au cours d'un match qui oppose tout de même les deux seuls hommes à avoir remporté un tournoi du grand Chelem (l'Open d'Australie en 2005 pour Safin, en 2008 pour Djokovic) depuis l'avènement du duo Federer-Nadal.

Safin est le premier à faire le break et, même s'il est aussitôt repris, il ne s'énerve ni ne panique. Parfaitement à l'aise face au jeu en cadence proposé par Djokovic, le Russe est rivé sur sa ligne de fond d'où il bombarde joyeusement son adversaire. Véritable révélateur de son état de forme, son retour de service n'est plus si loin de son apogée (celle qui lui avait permis de détruire Pete Sampras en finale de l'US Open 2000). Son coup d'oeil, et son envergure lui permettent ainsi de ravir de nouveau l'engagement de Djokovic. Cette fois, il ne lâche pas sa proie et conclut le premier set sur un service gagnant. Bien joué, se disent les mauvaises langues, mais combien de temps Marat pourra-t-il tenir ce rythme ?

Safin rejette ses démons

"Je savais que c'était un grand joueur, capable de sortir un gros match. Jouer sur le Central l'a sans doute motivé", soulevait Djokovic en fin de match. Là où tout le monde attend son effondrement, ou bien une réaction de Djokovic, Safin poursuit son effort. Le Russe a compris qu'il ne fallait pas laisser le temps au Serbe de s'organiser, c'est pourquoi il s'applique à "construire" ses points en deux ou trois coups de raquette seulement. Et ça marche. Déjà poussif face à l'Allemand Berrer lors des deux premiers sets de son premier match, Novak Djokovic semble étrangement amorphe. La démonstration du vainqueur de l'Open d'Australie 2005 prend toute sa dimension lors du jeu décisif du 2e set. Sur un nuage, il balaye toutes les lignes du Centre Court et s'impose 7 points à 3.

"Je suis parvenu à rester concentré de bout en bout", relevait même le Russe. Le Safin des mauvais jours se serait sans doute contenté de ses deux premières manches de rêve, fracassé quelques raquettes et finalement perdu le match. Pas aujourd'hui. Ne laissant paraître aucune émotion, Marat enfonce le clou dès le début du 3e set par un nouveau break imparable, bien aidé par les nombreuses double-fautes de Djokovic (10 sur l'ensemble de la partie). Sans trembler non plus au moment de conclure, Safin crée la grosse sensation du jour à Londres. Connaissant l'énergumène, il faut maintenant prier pour que cet exploit ne reste pas sans lendemain. Car si l'inconstance fait incontestablement partie du charme du Russe, son talent mérite mieux. Beaucoup mieux.

. LES FRANCAIS

Andreas Seppi (ITA) bat Florent Serra (FRA) 6-3, 6-7, 6-2, 6-7, 6-4
Prochain adversaire : Safin.

L'Espagnol a trouvé un bon contradicteur en la personne de l'Allemand Andreas Beck. Grâce notamment à 17 aces, il a franchi l'obstacle en trois manches.

DE LONDRES

Le premier point de la partie venait à peine d'être disputé qu'il demandait un «challenge». L'«oeil du faucon» lui donnait tort mais Rafael Nadal donnait le ton: encore une fois, le taureau de Manacor n'a rien voulu lâcher. Pour son entrée en scène à Wimbledon, sur le court central, il a disposé d'Andreas Beck en trois sets, 6-4 6-4 7-6. Mais la bataille a été intéressante. Le jeune Allemand a posé quelques problèmes au finaliste des deux éditions précédentes, que son métier a résolus.

Son service aussi. Nadal n'a concédé aucune balle de break, il a presque battu son record en termes d'aces. «J'en avais réussi 18 il y a deux ans contre André Agassi et aujourd'hui, j'en ai eu 17.» Le plus grand rival de Roger Federer n'explique pas ses progrès par un travail spécifique dans ce domaine, mais par l'envie constante de s'améliorer. «J'y arrive parce que je suis jeune et parce que je le dois. Je m'entraîne toujours dans ce but. C'est pour cette raison que mon service est devenu un peu meilleur.»

Le même âge, pas la même expérience

Certes, Beck et Nadal possédaient quelques points communs avant la rencontre (22 ans et gauchers tous les deux). Certes, chacun avait une grande confiance en son tennis (Beck avait obtenu avec un quart de finale à Halle son meilleur résultat, Nadal avait gagné le tournoi du Queen's), mais en termes d'expérience, Nadal, rompu à la vie du circuit, avait plusieurs longueurs d'avance. L'Allemand vivait tout simplement son premier match en Grand Chelem, son premier aussi en dehors de son pays. Un seul break, attendu patiemment, a suffi à l'Espagnol pour s'attribuer les deux premières manches.

Gulbis sans complexe

Dans la troisième, Beck s'est enhardi et Nadal a même été menacé sur son service à 4-5 30-30. Le favori a alors fait main basse sur tous les longs échanges et le doute n'a plus plané: 7/0 dans le jeu décisif. Est ensuite revenue cette question lancinante en conférence de presse: «A quel point pensez-vous être devenu meilleur sur gazon par rapport à l'année dernière?» Et cette réponse: «Je ne sais pas, je ne le sais vraiment pas. Tout le monde me demande la même chose. C'est très difficile à dire.» Rafa constatera tout de même qu'il est maintenant un joueur globalement plus complet et que cela lui offre des options supplémentaires.

Le quadruple vainqueur de Roland-Garros affrontera au deuxième tour le Letton Ernests Gulbis, qui est sorti indemne de la bataille des serveurs l'opposant à l'Américain John Isner.

L'Espagnol devra se méfier d'un jeune homme aux dents longues, qui avait atteint les quarts de finale et mené la vie dure à Novak Djokovic à Paris. Il le sait: «Mon tirage est difficile. Gulbis est un grand joueur, il est très agressif.» Ce dernier promet d'être tenace. «Bien sûr que je peux le battre! Je n'arriverai pas sur le court avec l'attitude d'un perdant.»

De son côté, Andreas Beck, qui a tout de même passé 2 h 20' sur le court, gardera le souvenir d'avoir évolué sur le Central, l'un des plus prestigieux courts de tennis au monde. Au jeu du loto, on doit parfois se contenter du lot de consolation.

Wimbledon: Rafael Nadal qualifié sans souci pour le 2e tour

L'Espagnol Rafael Nadal, qui ambitionne le sacre après deux finales perdues contre Roger Federer, est entré en douceur dans le tournoi de Wimbledon mardi, battant sans souci un neophyte allemand, Andreas Beck, qui lui a permis de roder son service.

Tout ne fut pas parfait pour le N.2 mondial face a un adversaire limité, qui disputait son premier match en Grand Chelem. Mais deux breaks et un niveau de jeu revu à la hausse dans le tie-break (7/0) ont suffi @ assurer une victoire en un peu plus de deux heures (6-4, 6-4, 7-6).

Le point positif pour Nadal est sa première balle de service, secteur ou il a perdu sa finale l'an dernier au terme d'un match par ailleurs proche de la perfection qui l'avait vu ébranler Federer.

Si Nadal ne battra jamais de records de vitesse sur la mise en jeu, il a passé 17 aces à Beck (soit six de plus qu'en onze sets lors de ses trois premiers tours l'an passé). Sa première balle semble performante (75% de réussite) et quand elle passe, l'Espagnol marque presqu'à coup sur (88%).

"Je m'améliore parce que je suis jeune", résume Nadal, 22 ans. "Le service est une arme importante sur toutes les surfaces mais surtout sur gazon", explique le quadruple vainqueur de Roland-Garros. "Est-ce que je suis devenu un meilleur joueur sur gazon ?", s'interroge-t-il. "Je suis meilleur tout court."

Mais l'Espagnol refuse de céder au triomphalisme, évoquant un "tirage difficile", avec au prochain tour le quart de finaliste letton de Roland-Garros, Ernests Gulbis, et peut-être le Russe Mikhaïl Youzhny en 8e, qui l'avait poussé en cinq sets l'an passé après avoir mené 2-0.

Il pourrait ensuite devoir se mesurer au Français Richard Gasquet (N.8), demi-finaliste en 2007, ou au chouchou de Wimbledon, le Britannique Andy Murray (N.12), qui finira bien par exprimer son potentiel en Grand Chelem. Les deux hommes se sont défaits de l'Américain Mardy Fish (6-3, 6-4, 6-2) et du Français Fabrice Santoro (6-3, 6-4, 7-6).

Si Nikolay Davydenko (N.4), qui n'a jamais aimé le gazon, s'est fait sortir par l'Allemand Benjamin Becker (6-4, 6-4, 6-4), l'Américain Andy Roddick (N.6) a battu sans souci l'Argentin Eduardo Schwank (7-5, 6-4, 7-6).

Deux joueuses sacrées à Londres, l'Américaine Venus Williams (N.7) et Maria Sharapova (N.2) n'ont pas fait de détail face à la Britannique Naomi Cavaday (7-6, 6-1) et la Française Stéphanie Foretz (6-1, 6-4).

L'aînée des soeurs Williams, championne en titre et quatre fois sacrée sur le gazon londonien, a accumulé douze fautes directes au premier set et s'est fait prendre son service par une joueuse dont l'expérience en Grand Chelem se limite à des premiers tours sur invitation à Wimbledon.

Mais cette entame de match poussive tout comme un début de saison morose ne suffiront pas à l'écarter de la liste des favorites à sa succession. En 2007, elle était arrivée comme 31e mondiale et avait manqué se faire surprendre aux 1er et 3e tours par les peu réputées Alla Kudryavtseva et Akiko Morigami.

Sa prochaine adversaire, la Britannique Anne Keothavong, pour qui la qualification au 2e tour de Wimbledon est à 24 ans la meilleure performance de sa carrière, paraît une victime désignée pour l'Américaine qui dispose d'un tableau a priori dégagé.

Elle pourrait retrouver en demi-finale Sharapova, championne en 2002, qu'elle avait étrillée l'an passé en 8e sur la route de son triomphe (6-1, 6-3).

 

Wimbledon - 4e journée: les résultats

 LONDRES, 26 juin 2008 (AFP)

 

Résultats de la quatrième journée du tournoi de Wimbledon, disputée jeudi:

Simple messieurs (2e tour):

Nicolas Kiefer (GER/N.27) bat Martin Vassallo Arguello (ARG) 6-0, 6-3, 6-1

Jurgen Melzer (AUT) bat Jesse Levine (USA) 4-6, 6-2, 3-6, 6-4, 6-1

Arnaud Clément (FRA) bat Benjamin Becker (GER) 7-6 (9/7), 7-6 (7/3), 6-3 Mikhail Youzhny (RUS/N.17) bat Stefano Galvani (ITA) 4-6, 6-4, 6-3, 3-6, 6-3

Andy Murray (GBR/N.12) bat Xavier Malisse (BEL) 6-4, 6-2, 6-2

Tommy Haas (GER) bat Tommy Robredo (ESP/N.23) 6-4, 6-4, 6-3

Rainer Schuettler (GER) bat James Blake (USA/N.9) 6-3, 6-7 (8/10), 4-6, 6-4, 6-4

Radek Stepanek (CZE/N.16) bat Viktor Troicki (SRB) 6-7 (1/7), 6-7 (3/7), 6-3, 6-1, 6-2

Marin Cilic (CRO) bat Jarkko Nieminen (FIN/N.24) 6-4, 3-6, 6-3, 6-7 (6/8), 7-5

Richard Gasquet (FRA/N.8) bat Sébastien Grosjean (FRA) 6-2, 6-2, abandon

Janko Tipsarevic (SRB) bat Andy Roddick (USA/N.6) 6-7 (5/7), 7-5, 6-4, 7-6 (7/4)

Dmitry Tursunov (RUS/N.25) bat Chris Eaton (GBR) 7-6 (7/2), 6-2, 6-4

Guillermo Garcia-Lopez (ESP) bat Nicolas Almagro (ESP/N.19) 6-3, 3-6, 5-7, 6-1, 6-2

Paul-Henri Mathieu (FRA/N.14) bat Jeremy Chardy (FRA) 6-3, 7-5, 7-6 (7/1)

Gilles Simon (FRA/N.28) bat Agustin Calleri (ARG) 5-7, 6-2, 6-3, 6-4

 

 

Simple dames (2e tour)

Gisela Dulko (ARG) bat Lindsay Davenport (USA/N.25) par forfait

Maria Jose Martinez Sanchez (ESP) bat Sania Mirza (IND/N.32) 6-0, 4-6, 9-7

Venus Williams (USA/N.7) bat Anne Keothavong (GBR) 7-5, 6-2

Tamarine Tanasugarn (THA) bat Vera Zvonareva (RUS/N.13) 7-6 (12/10), 4-6, 6-3

Marina Erakovic (NZL) bat Julia Goerges (GER) 6-2, 7-6 (7/5)

Caroline Wozniacki (DEN/N.31) bat Aleksandra Wozniak (CAN) 6-1, 6-1

Dinara Safina (RUS/N.9) bat Su-Wei Hsieh (TPE) 6-3, 6-2

Jelena Jankovic (SRB/N.2) bat Carla Suarez Navarro (ESP) 6-1, 6-3

Alla Kudryavtseva (RUS) bat Maria Sharapova (RUS/N.3) 6-2, 6-4

Shahar Peer (ISR/N.24) bat Emilie Loit (FRA) 6-3, 6-4

Peng Shuai (CHN) bat Sybille Bammer (AUT/N.26) 7-6 (9/7), 4-6, 6-3

Victoria Azarenka (BLR/N.16) bat Sorana Cirstea (ROM) 6-1, 6-3

Elena Dementieva (RUS/N.5) bat Timea Bacsinszky (SUI) 4-6, 6-3, 6-3

Alisa Kleybanova (RUS) bat Daniela Hantuchova (SVK/N.10) 6-3, 4-6, 6-1

Nadia Petrova (RUS/N.21) bat Mara Santangelo (ITA) 6-4, 7-5

Ai Sugiyama (JPN) bat Flavia Pennetta (ITA/N.22) 7-6 (7/5), 2-6, 6-2

 

Wimbledon, deuxième semaine (hommes)

youz.jpgChez les hommes, le tableau est beaucoup moins ouvert que chez les dames. On voit mal qui pourrait empêcher une troisième confrontation d’affilée entre les deux premiers joueurs au monde. Encore que Roger Federer et Rafael Nadal ont quelques obstacles à écarter avant de pouvoir s’affronter.

Des deux, c’est Rafa qui subira le test le plus dur en huitièmes. Il y retrouve, comme l’an dernier, une de ses rares bêtes noires : Mikhail Youzny (ci-contre). Le Russe un peu dingue l’a battu quatre fois en dix rencontres, une performance exceptionnelle. L’an dernier, il avait pris au Majorquin les deux premières manches. Mais Rafa joue si bien en ce moment que Mikhail ne pourra stopper sa course.

Federer, lui, affrontera Lleyton Hewitt. Certains croient que l’Australien a quelques chances. Pas moi. Le Maître a gagné les 11 derniers affrontements. Il complétera demain la douzaine.

Mario Ancic devrait éliminer Fernando Verdasco. Le Croate est le dernier à avoir battu Federer sur le gazon. C’était en 2002. J’opte pour Stanislas Wawrinka contre Marat Safin, à moins que le grand Russe ne continue à étonner. Marcos Baghdatis devrait l’emporter contre Feliciano Lopez, mais ce sera difficile. Janko Tipsarevic, par contre, devrait se défaire sans trop de mal de Rainer Schuettler. Et le jeune Marin Cilic devrait se débarrasser du vieil Arnaud Clément.

Reste Richard Gasquet et Andy Murray (ci-dessous), deux boîtes à surprises. Tirez à pile ou face et vous aurez un aussi bon choix que le mien. C’est d’ailleurs ce que j’ai fait, et la pièce a choisi… le plus mal embouché des deux. 

Et vous, qu’en pensez-vous?

 

Rafael Nadal, numéro deux mondial, s'est qualifié pour le troisième tour de Wimbledon dans la difficulté face au Letton Ernests Gulbis tandis que l'Américain Andy Roddick a subi la loi du serveur serbe Janko Tipsarevic.

Roddick, tête de série numéro 6, s'est incliné en quatre sets très serrés 7-6 5-7 4-6 6-7 face à Tipsarevic, qui a servi le plomb et mieux géré les fins de manches au couteau.

Après Davydenko, Djokovic et Nalbandian, Roddick est la quatrième tête de série du top 8 éliminée cette année, auxquelles il faut désormais ajouter James Blake (n°9), battu en cinq sets par l'Allemand Rainer Schüttler après avoir mené deux manches à une: 6-3 6-7 4-6 6-4 6-4.

Nadal aurait pu allonger la liste s'il ne s'était ressaisi après la perte du premier set 7-5 face à Gulbis. L'Espagnol s'est finalement imposé en quatre sets, 5-7 6-2 7-6 6-3.

Gulbis, âgé de 19 ans, avait déjà attiré l'attention en atteignant les quarts de finale à Roland-Garros. Le 48e joueur mondial a confirmé tout son potentiel en donnant à Nadal bien du fil à retordre.

L'Espagnol, finaliste ces deux dernières années au All England Club, affrontera pour une place en huitièmes de finale l'Allemand Nicolas Kiefer.

Le numéro un britannique Andy Murray a lui rassuré ses fans en disposant facilement du Belge Xavier Malisse. L'Ecossais, tête de série numéro 12, s'est imposé en trois petits sets, 6-4 6-2 6-2.

Le Français Arnaud Clément s'est également qualifié pour le troisième tour, aux dépens de l'Allemand Benjamin Becker (7-6 7-6 6-3) tout comme Richard Gasquet, auteur de deux sets convaincants face à Sébastien Grosjean avant l'abandon de celui-ci à 6-2 6-2.

andy3.jpg Andy Murray et Youzhny ci-dessus ^

Nadal tombe et se relève

nadal2.jpg 

On se doutait bien qu’Ernests Gulbis donnerait du mal à Rafael Nadal (ci-dessus). Mais on savait que le Majorquin allait s’en tirer. Le jeune Letton a entrepris le match avec force, bousculant le Majorquin avec son puissant service et son gros coup droit. Il enlève la première manche 7-5. Enthousiasmé, Patrick McEnroe se demande si le no 2 ne va pas disparaître à son tour. Mais non Pat! Nadal ne panique jamais. Il s’ajuste. Il a reculé de quelques pieds pour voir mieux venir le service de son adversaire, et les résultats n’ont pas tardé. Gulbis, qui n’avait pas perdu un seul jeu de service depuis le début du tournoi, en a perdu deux.

La troisième manche a été plus équilibrée, chaque joueur conservant son engagement jusqu’au jeu décisif, remporté facilement par Nadal. La fin était prévisible : 6-3 pour le Majorquin au dernier set.

Nadal affrontera Nicolas Kiefer au prochain tour. Victoire aussi de Mikhail Youzny. Le Russe un peu dingue pourrait croiser Rafa en huitièmes. Notons aussi les victoires d’Arnaud Clément, de Tommy Haas, de Richard Gasquet, de Dmitry Trusonov, de Marin Cilic, de Radek Stepanek et d’Andy Murray.

 

 

 

 

Wimbledon - 5e journée: les résultats

 LONDRES, 27 juin 2008 (AFP)

 

Simple messieurs (3e tour)

Roger Federer (SUI/N.1) bat Marc Gicquel (FRA) 6-3, 6-3, 6-1

Lleyton Hewitt (AUS/N.20) bat Simone Bolelli (ITA) 6-1, 6-3, 7-6 (7/2)

Fernando Verdasco (ESP/N.22) bat Tomas Berdych (CZE/N.11) 6-4, 6-4, 6-0

Marcos Baghdatis (CYP/N.10) bat Simon Stadler (GER) 7-6 (7/2), 6-4, 6-2

Stanislas Wawrinka (SUI/N.13) bat Mischa Zverev (GER) 7-5, 6-1 et abandon

Feliciano Lopez (ESP/N.31) bat Bobby Reynolds (USA) 6-4, 7-5, 4-6, 6-4

Mario Ancic (CRO) bat David Ferrer (ESP/N.5) 6-4, 6-4, 6-7 (5/7), 7-6 (7/3)

Marat Safin (RUS) bat Andreas Seppi (ITA/N.29) 7-6 (7/5), 3-6, 7-6 (7/3), 6-4

 

Simple dames (3e tour):

Nicole Vaidisova (CZE/N.18) bat Casey Dellacqua (AUS) 6-2, 6-4

Svetlana Kuznetsova (RUS/N.4) bat Barbora Zahlavova Strycova (CZE) 6-2, 6-4

Anna Chakvetadze (RUS/N.8) bat Evgenyia Rodina (RUS) 6-4, 6-3

Agnieszka Radwanska (POL/N.14) bat Anastasia Pavlyuchenkova (RUS) 6-3, 6-2

Agnes Szavay (HUN/N.15) bat Anabel Medina (ESP) 7-6 (7/5), 2-6, 6-2

Bethanie Mattek (USA) bat Marion Bartoli (FRA/N.11) 6-4, 6-1

Serena Williams (USA/N.6) bat Amélie Mauresmo (FRA/N.29) 7-6 (7/5), 6-1

Zheng Jie (CHN) bat Ana Ivanovic (SRB/N.1) 6-1, 6-4

 

 

Wimbledon - 6e journée: les résultats

 LONDRES, 28 juin 2008 (AFP)

 

 

 

Simple messieurs (3e tour)

Rainer Schüttler (GER) bat Guillermo Garcia-Lopez (ESP) 6-2, 6-3, 6-4 Janko Tipsarevic (SRB) bat Dmitry Tursunov (RUS/N.25) 7-6 (7/1), 7-6 (7/3), 6-3

Arnaud Clement (FRA) bat Jurgen Melzer (AUT) 4-6, 6-3, 6-4, 6-4

Richard Gasquet (FRA/N.8) bat Gilles Simon (FRA) 6-3, 6-3, 6-7 (3/7), 6-3

Andy Murray (GBR/N.12) bat Tommy Haas (GER) 6-4, 6-7 (4/7), 6-3, 6-2

Marin Cilic (CRO) bat Paul-Henri Mathieu (FRA/N.14) 6-7 (5/7), 6-3, 6-4, 7-6 (8/6)

Mikhail Youzhny (RUS/N.17) bat Radek Stepanek (CZE/N.16) 7-5, 6-7 (5/7), 6-4, 6-7 (4/7), 6-3

Rafael Nadal (ESP/N.2) bat Nicolas Kiefer (GER/N.27) 7-6 (7/3), 6-2, 6-3

Nadal achève Kiefer, Mathieu échoue

Tennis - Wimbledon

 

Rafael Nadal a sorti Nicolas Kiefer avant la nuit, au 3e tour de Wimbledon. Gasquet et Clément se sont qualifiés pour les huitièmes de finale face à Simon et Melzer, Mathieu a été battu en quatre sets par Cilic. Murray sera le prochain adversaire de Gasquet. Youzhny défiera Nadal comme l'an dernier.

WIMBLEDON - 3e tour messieurs

LE MATCH DU JOUR

Rafael Nadal (ESP/N.2) bat Nicolas Kiefer (GER/N.27) 7-6 (7/3), 6-2, 6-3
Prochain adversaire : Youzhny.

Soulagé Rafael Nadal ! Non pas que le suspense de son match face à Nicolas Kiefer, dompté en trois sets, ait plongé l'Espagnol dans le doute. Mais la tête dé série N.2 ne voulait absolument pas voir son troisième tour, programmé en fin de journée, interrompu par la nuit et reporté à lundi (pas de match le premier dimanche). L'an passé, Nadal a payé cher pour apprendre qu'à Londres plus qu'ailleurs, une partie arrêtée peut s'étaler ensuite sur plusieurs jours. Voilà donc Nadal en huitième de finale pour la 10e fois de suite en Grand Chelem. À Wimbledon, tous les voyants sont au vert pour lui : son jeu est place (3 fautes directes sur les deux derniers sets), le gazon est sensiblement plus lent (comme l'a reconnu Safin) et le beau temps -qui assèche le gazon et le rapproche de la terre- est au rendez-vous. Kiefer, largement surclassé, a eu beau s'offrir un sursaut d'orgueil en débreakant en fin rencontre, il semble bien qu'actuellement face à l'Espagnol, il n'y ait que ça à sauver : l'honneur. Les victoires, c'est pour Nadal.

LES FRANÇAIS

Richard Gasquet (FRA/N.8) bat Gilles Simon (FRA/N.28) 6-3, 6-3, 6-7(3/7), 6-3
Prochain adversaire : Murray.
>
Revivez le film du match

Richard Gasquet ne fait pas de sentiments avec ses compatriotes. Face à Gilles Simon, il a en effet confirmé qu'il était toujours aussi efficace face aux autres joueurs français en remportant son 24 succès en 37 duels fratricides. Dans ces occasions, et depuis quelques années, le Biterrois tient toujours à rappeler qu'il est le boss du tennis tricolore. Malgré une belle résistance, Gilles Simon, n'a pu bouleverser la hiérarchie à Wimbledon.
LIRE LA SUITE EN CLIQUANT CI-DESSOUS...
>
Gasquet fait le coq

Arnaud Clément (FRA) bat Jurgen Melzer (GER) 4-6, 6-3, 6-4, 6-4
Prochain adversaire : Cilic.
>
Revivez le film du match !

Arnaud Clément s'est qualifié pour son premier huitième de finale de Grand Chelem depuis plus de cinq ans : "Mon jeu est naturel sur gazon. Ce qui fait que je me pose moins de questions. L'an passé, ma seule bonne période avait été sur gazon", s'est-il souvenu. En 2007, il était arrivé en demi-finale du Queen's et en finale à Nottingham avant de se faire sortir au premier tour de Wimbledon. Cette année, il jouera Cilic pour une place en quarts de finale.

Marin Cilic (CRO) bat Paul-Henri Mathieu (FRA/N.14) 6-7(5-7), 6-3, 6-4, 7-6(8/6)
Prochain adversaire : Clément.
>
Revivez le film du match

Auteur d'une première partie de saison remarquable, avec notamment deux huitièmes de finale à l'Open d'Australie et à Roland-Garros et une 12e place mondiale en avril dernier, Paul-Henri Mathieu avait à coeur de poursuivre cette belle série mais est tombé sur trop fort. Marin Cilic est encore un néophyte sur la planète tennis, mais ce Croate de 19 ans ne devrait pas tarder à faire régulièrement parler de lui tant il a impressionné face à PHM. "C'est vrai que le tableau paraissait ouvert. Mais il vaut mieux tomber sur un Roddick en méforme que sur un Cilic en pleine forme", en quelques mots, le Français résume parfaitement le sentiment général.

Service dévastateur (18 aces et 78% de points remportés derrière sa première balle), puissance phénoménale en fond de court... Après une première manche cédée au jeu décisif, l'homme de Mostar a par la suite signé deux sets proche de la perfection, au point d'écoeurer Paul-Henri Mathieu. Incapable de transformer les rares occasions de break au cours des trois premières manches (1 sur 6), le protégé de Mats Wilander, qui a trouvé les ressources morales de ne jamais lâcher, n'a pu cacher une certaine frustration. Combat en puissance, changements de rythme, chip and charge, montées au filet... Le Français a tout tenté mais malgré quelques signes de fatigue en fin de match, Cilic a tenu le coup. Porté par son formidable service, le Croate décroche le premier ticket de sa carrière pour un huitième de finale d'un tournoi du Grand Chelem. Certainement pas le dernier !

LES PRINCIPAUX RESULTATS

ouzhny (RUS/N.17) bat Radek Stepanek (CZE/N.16) 7-5, 6-7 (5/7), 6-4, 6-7 (4/7), 6-3
Prochain adversaire : Nadal.

Andy Murray (GBR/N.11) bat Tommy Hass (GER) 6-4, 6-7(4/7), 6-3, 6-2
Prochain adversaire : Gasquet.

Convalescent, Tommy Haas ne s'était pas beaucoup préparé avant Wimbledon. Il lui a peut-être manqué un peu de jus dans les moments forts d'une rencontre intense et spectaculaire sur le central de Wimbledon. Face à l'Allemand, Andy Murray, cheveux et coups droits bouclés, ravi de pouvoir enfin faire se lever le public du central. Après un premier set bien négocié, l'Ecossais a perdu un break d'avance tôt dans la seconde manche et perdu le set beaucoup plus tard au tie-break. Dans la troisième manche, alors que le match s'équilibre tout à fait, Murray conserve son engagement lors d'un troisi

3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

×